Revenir à la rubrique : Faits divers

Crash de l’Airbus A330 en mer : “nous avons espoir de retrouver des survivants”

Même si l’identification des débris comme ceux de l’Airbus A330-200 n’est pas officielle à 6h00 ce matin heure de La Réunion, le ministre de la Défense du Brésil, Nelson Jobim, n’avait “aucun doute” sur leur origine. Plusieurs bateaux sont arrivés sur la zone où ont été repérés des débris.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mercredi 03 juin 2009 à 10H21

Trois navires marchands sont depuis hier soir sur la zone où été aperçus des morceaux de l’avion. Une frégate et un tanker ont quitté Rio pour les rejoindre. Les recherches vont bien sûr s’intensifier aujourd’hui pour retrouver un maximum d’éléments permettant d’expliquer cette catastrophe.
Ces premiers débris repérés non identifiés de manière officielle ont même fait naître un fol espoir. “Nous avons espoir de trouver des survivants”, a dit le contre-amiral de frégate.
Ce fol espoir, certains proches de François Henry, le steward réunionnais qui était à bord du vol AF 447, le nourrissaient également hier. Son frère l’a dit sur Europe 1.  “On ne veut pas se bercer d’illusions. On nourrit une faible lueur d’espoir qu’il serait encore vivant. C’est un steward, c’est un professionnel, peut-être qu’il a eu les réflexes…”
La température de l’eau, entre 28 et 30 degrés dans la zone, à cette époque de l’année, à laquelle peut s’ajouter une bonne résistance physique, incite la famille à une infime lueur d’espoir…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle sur mineur : Un multirécidiviste condamné à 14 ans de prison par le tribunal correctionnel

Des faits d’une particulière gravité étaient jugés ce vendredi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis dans le cadre d’une comparution à délai différé. Un homme né en 1970 avait à répondre d’agression sexuelle sur une enfant de 9 ans. Connu de la justice pour des faits similaires, il a déjà écopé de 26 ans de prison dont 12 pour des faits de viol sur mineur.

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant retourne en prison

Amjad G. s’en était pris à un agent de la prison de Domenjod le 17 juillet dernier alors qu’il venait d’être jugé pour des faits d’exhibition sexuelle. Relâché après sa détention provisoire, il a été arrêté pour répondre cette fois des faits de violence sur l’agent pénitentiaire. Une information Zinfos974.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant a été interpellé

Comme nous vous l’indiquions le 17 juillet dernier, les agents pénitenciers avait fait part de leur inquiétude suite à la libération d’un prévenu en détention provisoire qui avait agressé violemment un agent de la prison de Domenjod. L’homme a finalement été interpellé pour ces faits et placé en garde à vue.