Revenir à la rubrique : National

Covid-19 et grossesse: Des risques augmentés pour la maman mais pas de conséquence sur le cerveau de bébé

Une étude publiée dans PLOS Medicine démontre que les femmes enceintes, qui contracteraient le Covid-19, seraient plus à même de rencontrer des complications au cours de la grossesse et de l'accouchement.

Ecrit par NP – le samedi 04 décembre 2021 à 10H53

De précédentes études avaient montré que les femmes enceintes vaccinées sont moins souvent infectées par le SRAS-CoV-2. Dans cette étude publiée dans la revue PLOS Medicine  fin novembre dernier, et reprise par la presse nationale, les chercheurs ont étudié 245.000 naissances sur la période de janvier à juin 2020. 

En comparaison avec un groupe de femmes enceintes non-covidé, celles diagnostiquées positives « avaient une fréquence plus élevée d’admission en unité de soins intensifs (5,9 % contre 0,1%), de mortalité (0,2% contre 0,005%), de prééclampsie/éclampsie (4,8% contre 2,2%), d’hypertension gestationnelle (2,3% contre 1,3%), d’hémorragie péripartum et post-partum (10,0% contre 5,7%) ».

Le risque d’accouchements prématurés et de césariennes est également plus grand. Ces risques de complications touchent plus particulièrement les femmes enceintes souffrant de comorbidités telles que l’obésité, le diabète ou encore hypertension gravidique. 

Dans le même temps, une étude vient rassurer les parents sur le développement de l’enfant durant la grossesse. Le développement du cerveau de bébé est comparable à celui des autres fœtus, d’après l’analyse des IRM effectuées sur des patientes infectées par le Covid-19 à 28 semaines de grossesse en moyenne. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mathilde Panot convoquée suite à une plainte pour apologie du terrorisme

La présidente du groupe La France Insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale, Mathilde Panot, est convoquée par la police dans le cadre d’une enquête ouverte pour « apologie du terrorisme », suite à un communiqué publié le jour de l’attaque du Hamas contre Israël, le 7 octobre.
Cette convocation, qui fait suite à des plaintes d’associations anti-antisémitisme et du ministère de l’Intérieur, constitue pour Jean-Luc Mélenchon un « événement sans précédent ».

Kendji Girac est « tiré d’affaire »

Kendji Girac, connu pour son succès dans « The Voice » en 2014, a été sérieusement blessé par balle lundi dans des circonstances qui restent à éclaircir. Mardi, son manager a confirmé que le chanteur était « tiré d’affaire » et se remettait de ses blessures. L’incident, qui a eu lieu dans des conditions encore floues, fait l’objet d’une enquête pour tentative d’homicide volontaire, bien que le tir pourrait avoir été accidentel, selon les premières déclarations de l’artiste.

La blessure par balle de Kendji Girac serait due à « un accident domestique »

Le chanteur Kendji Girac, qui a été blessé par balle cette nuit à Biscarrosse (Landes), et dont le pronostic vital était initialement engagé, a vu son état s’améliorer après les soins qu’il a reçus à l’hôpital de Bordeaux. Après avoir été hospitalisé d’urgence à Bordeaux. Il est désormais conscient et capable de communiquer.