Revenir à la rubrique : Sport

Coupe des Confédérations : Le Brésil facile vainqueur du Mexique, l’Italie revient de loin

La Seleçao s’est qualifié ce soir pour les demi-finales de la Coupe des confédérations grâce à sa victoire 2-0 face au Mexique, et un nouveau but fantastique de Neymar. De son côté, l’Italie a remonté un handicap de deux buts pour s’imposer 4 buts à 3 face au Japon. Les Brésiliens ont mis une pression […]

Ecrit par S.I – le jeudi 20 juin 2013 à 09H01

La Seleçao s’est qualifié ce soir pour les demi-finales de la Coupe des confédérations grâce à sa victoire 2-0 face au Mexique, et un nouveau but fantastique de Neymar. De son côté, l’Italie a remonté un handicap de deux buts pour s’imposer 4 buts à 3 face au Japon.

Les Brésiliens ont mis une pression d’enfer sur leurs adversaires dès l’entame et assiégé leurs cages, la concrétisant par l’ouverture du score de la 9e minute par Neymar.

Buteur, puis passeur, le futur attaquant du Barça a illuminé la rencontre de son talent. L’idole avait été visée par certains des manifestants qui défilent dans les grandes villes du pays, notamment à Fortaleza où ils ont chanté: « Un professeur vaut plus que Neymar! », allusion à son transfert retentissant pour le FC Barcelone.

Le Brésil se qualifie pour les demi-finales de « sa » Coupe des confédérations 2013 et s’impose plus que jamais comme la favori à la victoire finale.

Dans l’autre match de la soirée, l’Italie est revenu de loin face au Japon. La Squadra Azzurra a été malmenée par les Samurai Blue, qui ont ouvert le score par Keisuke Honda sur penalty à la 21e minute, Shinji Kagawa doublant la marque à la 33e.

Les Italiens ne se laissent pas abattre et répondent par Daniele de Rossi (41e) et Atsuto Uchida, qui marque contre son camp à la 50e. L’attaquant du Milan AC, Mario Balotelli, permet à son équipe de passer pour la première fois devant le Japon à la 52e sur penalty.

Mais il en faut plus pour déstabiliser cette équipe Japonaise qui trouve la force d’égaliser grâce à un superbe but de Shinji Okazaki (69e) qui permet à son équipe de revenir à 3-3 dans un match complètement fou.

C’est finalement Sebastian Giovinco qui arrache la qualification italienne, à la 86e minute.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Euro 2024 : Les Bleus entrent en lice face à l’Autriche

L’équipe de France de football va disputer ce lundi son premier match de l’Euro 2024. Les hommes de Didier Deschamps affrontent les Autrichiens pour leur premier match du tournoi. Une rencontre que les Français seraient inspirés de remporter dans un groupe D très relevé avec les Pays-Bas et la Pologne.

[Communiqué] Relais de la Flamme olympique : 12 juin, un jour historique pour La Réunion

Le 12 juin prochain, La Réunion aura le privilège de recevoir le relais de la Flamme olympique qui fait le tour des départements de France dans le cadre des Jeux olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Une fierté pour notre île et pour tous les Réunionnais qui seront associés à cette grande fête populaire. Car il s’agit bien, à travers la présence de la Flamme olympique, de célébrer le sport dans toute sa richesse, sa diversité et son excellence. Son parcours a été dévoilé ce jeudi 30 mai dans l’hémicycle de l’Hôtel du Département en présence du Préfet, Jérôme Filipini, du Président du Département, Cyrille Melchior, de la représentante de la Région Réunion Patricia Profil et des différents partenaires du relais de la Flamme Paris 2024.

Johanne Defay éliminée à Tahiti

Alors que les Jeux olympiques se rapprochent à grands pas, Johanne Defay a réalisé une contre-performance lors de la compétition du Tahiti Pro en se classant 9e. Néanmoins, la victoire de la Tahitienne Vahiné Fierro a un petit goût de Réunion, puisqu’elle est entraînée par Jérémy Florès.