Revenir à la rubrique : National

Corse : Quatre personnes impliquées dans une fusillade, un mort

L’un des trois hommes blessés par balles en Haute-Corse dans une voiture, près du village de Silvarecciu, est mort. Il s’agit de Jean-Dominique Cortopossi, âgé de 25 ans. Un quatrième individu, qui se trouvait sur place, est en fuite. Les deux autres blessés ont été transportés à l’hôpital. L’attaque a eu lieu à une cinquantaine […]

Ecrit par S.I – le mercredi 03 juillet 2013 à 14H10

L’un des trois hommes blessés par balles en Haute-Corse dans une voiture, près du village de Silvarecciu, est mort. Il s’agit de Jean-Dominique Cortopossi, âgé de 25 ans. Un quatrième individu, qui se trouvait sur place, est en fuite. Les deux autres blessés ont été transportés à l’hôpital.

L’attaque a eu lieu à une cinquantaine de kilomètres au Sud de Bastia, théâtre de plusieurs règlements de comptes ces dernières années sur fond de rivalités dans le secteur du BTP et de l’immobilier.

 

Quatorze personnes ont été tuées par balles en Corse depuis le début de l’année.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La main de la Russie derrière une fausse vidéo de menaces du Hamas ?

Une vidéo mettant en scène un faux combattant du Hamas menaçant la France a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, révélant une nouvelle opération de déstabilisation attribuée à la Russie.
À deux jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, la France renforce ses mesures de prévention, redoutant des actions hostiles.

Emmanuel Macron repousse tout remaniement à « la mi-août », après les Jeux Olympiques

Face aux pressions de la gauche pour nommer Lucie Castets comme Première ministre, Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun changement gouvernemental n’aurait lieu avant « la mi-août », après les Jeux olympiques. « J’ai choisi la stabilité avec des ministres qui ont eu un engagement remarquable », a affirmé le président, ajoutant que « nous ne sommes pas en mesure actuellement de changer les choses ».