Revenir à la rubrique : Economie

Corsair trouve à nouveau 30 millions d’euros pour se sortir la tête de l’eau

C'est la deuxième fois en moins de quatre ans que la compagnie aérienne ultramarine doit se renflouer.

Ecrit par N.P. – le mercredi 20 décembre 2023 à 06H18

Ses fonds propres ayant atteint un niveau pouvant avoir un impact sur son activité, Corsair avait besoin de 30 millions d’euros pour se renflouer. La bonne nouvelle a été confirmée par Pascal de Izaguirre le PDG de Corsair dans les colonnes du Monde.

Si la moitié de la somme a été rassemblée par les investisseurs antillais dont le groupe Loret, les 15 autres millions vont être apportés par un investisseur africain. Selon les informations du Monde, il s’agirait de la République du Congo.

Corsair demande également l’effacement de sa dette fiscale et sociale pour un montant de 147 millions d’euros. Pascal de Izaguirre croit à cette restructuration de la dette alors que les discussions avec l’État se poursuivent.

En 2020, la compagnie ultramarine avait déjà dû opérer une recapitalisation d’un montant équivalent. Corsair, accompagnée par le comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI), avait obtenu au total 267 millions d’euros en plus des 30 millions d’apport en fonds propres. La compagnie aérienne avait bénéficié d’un prêt du fonds de développement économique, de reports de charges sociales et d’abandon de créances, rappelle Le Monde.

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Réflexions …..
2 mois il y a

Fonds africain… corsair s’enfonce…. Ce n’est bon signe !

Antiflic
2 mois il y a

Corsair demande également l’effacement de sa dette fiscale et sociale pour un montant de 147 millions d’euros.
Et quoi encore ???? toujours de la poche du contribuable
Ils se versent des salaires énormes Economisez la dessus

Lui
2 mois il y a

On s’en fout,30 millions pour une ENTITÉ ARTIFICIEL !!

et pendant ce temps,les ignare regarde l’avion volé !!…

Dans la même rubrique

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.