Revenir à la rubrique : International

Corruption : deux eurodéputés belges avouent des voyages non déclarés payés par le Qatar

Ce dimanche, deux autres eurodéputés, les Belges Marc Tarabella et Marie Arena, ont avoué ne pas avoir déclaré des voyages au Qatar payés par l’émirat. Ils plaident tous les deux l’oubli.

Ecrit par JC-Robert – le mercredi 18 janvier 2023 à 10H01


Les révélations ne s’arrêtent pas là

Le Parlement européen est actuellement secoué par un scandale de corruption présumée qui a éclaté en décembre dernier. Les enquêteurs belges ont mis sous les verrous l’eurodéputée socialiste grecque Eva Kaili, alors l’une des vice-présidentes du Parlement, ainsi que son conjoint et un ex-eurodéputé italien, tous inculpés pour corruption présumée au profit du Qatar. Les perquisitions ont également permis la saisie d’un million et demi d’euros en petites coupures. Mais les révélations ne s’arrêtent pas là.

Pour comprendre cette affaire, il faut remonter à l’année 2020. L’eurodéputée socialiste grecque Eva Kaili, alors l’une des vice-présidentes du Parlement européen, est invitée à un congrès organisé par le Qatar. Elle décide de s’y rendre accompagnée de son conjoint, assistant parlementaire, et d’un ex-eurodéputé italien influent. Les enquêteurs belges soupçonnent que ce voyage était en réalité un prétexte pour recevoir des pots-de-vin de la part de l’émirat qatari. Les perquisitions menées chez ces individus ont permis la saisie d’un million et demi d’euros en petites coupures.

Mais la révélation de ces voyages non déclarés par les eurodéputés belges, Marc Tarabella et Marie Arena, vient élargir encore plus le champ des suspicions. Ces élus ont tous les deux avoué ne pas avoir déclaré des voyages au Qatar payés par l’émirat, plaidant tous les deux l’oubli.

Marie Arena a même démissionné de sa présidence à la sous-commission Droits de l’homme du Parlement européen, expliquant que cette décision avait été prise en raison des attaques politico-médiatiques qui nuisaient à son image et à celle de la sous-commission. Les autorités judiciaires belges ont également demandé la levée de l’immunité de Marc Tarabella, proche de Pier-Antonio Panzeri, l’ex-eurodéputé italien au cœur du scandale, chez qui 600 000 euros en espèces avaient été saisis.

Ces révélations viennent contester davantage la crédibilité du Parlement européen, déjà ébranlée par des accusations de corruption.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’île Maurice va inaugurer la base militaire indienne d’Agaléga le 29 février

Dimensionnée et équipée pour accueillir des navires, des avions et probablement des sous-marins, la base militaire indienne construite sur l’île mauricienne d’Agaléga sera inaugurée le 29 février en présence de Pravind Jugnauth. Le premier ministre de l’île Maurice est pourtant raillé par la population pour avoir nié l’existence de cette enclave militaire indienne sur le territoire national.

Alamanda Polymers, laboratoire du succès de Willy Vayaboury aux Etats-Unis

Grâce à la mobilisation de sa famille à Saint-Pierre et le soutien financier de son associée américaine Joy Bowman, Willy Vayaboury s’est forgé au fil des années une solide réputation à Huntsville, Alabama, dans l’univers impitoyable de la recherche et de l’industrie pharmaceutique.

Les prix du cacao s’envolent, une forte inflation attendue à Pâques

Le prix du cacao a augmenté en l’espace de 18 mois. La tonne se négocie actuellement à 5 874 et 5 386 dollars sur les marchés de Londres et de New York. Cette augmentation représente un pic sans précédent depuis 50 ans. Nul doute qu’à l’approche des fêtes de Pâques, cette augmentation aura une conséquence en bout de chaine pour le consommateur.