Revenir à la rubrique : Société

Coronavirus: Un médecin ne se sachant pas contaminé a-t-il fait preuve de négligence à son retour à La Réunion?

Le témoignage de cette mère de famille fait le tour des réseaux sociaux à vitesse grand V depuis ce vendredi matin. Son médecin traitant aurait été testé positif au coronavirus mardi dernier, alors même qu’elle avait emmené ses enfants en consultation la veille. Très inquiète, elle est également très en colère face au manque apparent de précautions prises par ce médecin généraliste, qui rentrait tout juste de voyage.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 20 mars 2020 à 12H28

« Ce soir je suis très en colère et inquiète. Je n’ai plus le moral. Un peu plus tôt dans la soirée j’ai appris que le médecin en qui j’avais CONFIANCE, […] nous a peut-être mis en danger mes enfants de 13 et 8 ans et moi-même depuis lundi après-midi, nous avons été ses premiers patients à l’ouverture… »
 
Voilà comment débute le témoignage de cet internaute, visiblement décidée à dénoncer ce qu’elle considère comme un acte irresponsable.
 
Et pour cause, elle aurait appris que son médecin généraliste, de retour de métropole, a été testé positif au coronavirus ce mardi, alors même qu’il continuait ses consultations la veille.
 
« Ce monsieur est rentré de métropole LUNDI 16 MARS et a repris ses consultations LUNDI 16 MARS l’après-midi même à 14h comme si de rien n’était ! Alors que le confinement s’impose dès que l’on sort de l’avion. Donc nous avons consulté Dr (nous masquons naturellement le nom du médecin traitant, ndlr) afin de renouveler notre traitement de ventoline etc. dans une confiance totale ! Il nous a même dit « oh mais il ne faut pas s’inquiéter ce n’est qu’une petite grippe, au pire de la fièvre et un mal de tête »« , relate-t-elle le contenu de sa consultation.
 
Mais le plus étonnant reste à venir: « Il a ausculté mon fils de 13 ans à MAIN NUE et SANS MASQUE, ce soir j’apprends que Dr (le médecin traitant, ndlr) fait partie des cas confirmés au CORONAVIRUS ! Ses symptômes se sont déclarés Mardi 17 ! J’ai dû appeler le 15, qui eux ont bien tenté de me rassurer mais rien n’y fera, pendant 14 jours nous devrons rester confinés et attendre dans la plus grande inquiétude que ce virus se déclare ou pas ! »
 
« Ma fille de 8 ans est en panique bien que je fasse tout pour minimiser les choses pour elle…. »maman je veux pas que tu meures »… je pleure en écrivant ceci… », écrit-elle.
 
Si ces faits sont avérés, de nombreuses questions se posent alors :
     – Un médecin qui rentre de métropole doit-il lui aussi rester confiné pendant 14 jours, ou doit-il se rendre au travail et accueillir les patients en raison de la crise sanitaire?
     – Combien d’autres personnes a-t-il ausculté ce lundi sans prendre de précaution?
     – Comment un professionnel de santé peut-il encore parler de « petite grippe » en évoquant le coronavirus?
     – Cette mère de famille n’aurait-elle pas pu obtenir une ordonnance sans se rendre sur place, si ses enfants sont en plus considérés comme des personnes fragiles (asthme) ?
 
Malgré toutes les mesures de confinement et de prévention, les comportements irresponsables semblent se multiplier, et ce même chez certains professionnels de santé. On notera par exemple que le cas numéro 10, un médecin en vacances en métropole, présentait des symptômes le 13 mars, et a quand même décidé de prendre l’avion pour La Réunion le 15 mars suivant, comme l’a indiqué l’Agence Régionale de Santé.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.