Revenir à la rubrique : Social

Coll’Air distribue des tracts devant Air Austral

Des membres de l’association Coll’Air ont distribué des tracts ce matin devant le siège d’Air Austral, pour informer le personnel de la compagnie quant au refus de leur direction de coopérer à une vraie continuité territoriale. Un projet de convention liant l’Etat aux quatre compagnies aériennes desservant les quatre DOM (Air France, Corsair, Air Caraïbes […]

Ecrit par Karine Maillot – le vendredi 21 novembre 2008 à 12H04

Des membres de l’association Coll’Air ont distribué des tracts ce matin devant le siège d’Air Austral, pour informer le personnel de la compagnie quant au refus de leur direction de coopérer à une vraie continuité territoriale.
Un projet de convention liant l’Etat aux quatre compagnies aériennes desservant les quatre DOM (Air France, Corsair, Air Caraïbes et Air Austral), a été proposé par Patrick Karam (Délégué interministériel à l’Egalité des chances) et Yves Jégo (Secrétaire d’Etat à l’Outremer) pour mettre en place un contingent d’au moins 5 % de places par vol au prix le plus bas des grilles tarifaires annuelles.
Les compagnies devraient, selon la convention, réserver 15 % de leurs sièges, du 15 juin au 15 septembre au tarif le plus bas.
Air France, Corsair et Air Caraïbes sont d’accord, mais Air Austral refuse toute négociation.
Antoine Franco s’étonne d’autant plus de cette prise d eposition qu’Air Austral a été créée grâce à des prises de participation des Réunionnais à travers la Région et le Département. Dans ces conditions, le président de Coll’Air s’étonne que ce soit justement cette compagnie qui refuse de jouer le jeu d’une baisse des tarifs au profit des populations les plus défavorisées de la Réunion.

 

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

SPL Estival : Le redressement judiciaire prolongé de trois mois

Le tribunal de commerce de Saint-Denis a prolongé jusqu’au 22 mai le redressement judiciaire de la SPL Estival, le temps d’affiner les contours du nouveau plan de sauvegarde économique (PSE) ébauché après la grève des salariés, en fin d’année dernière. Pour garantir la survie de l’entreprise publique de transport, environ 70 salariés auront le choix entre accepter une baisse de leur rémunération, ou partir dans le cadre d’un licenciement économique.

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial