Revenir à la rubrique : Politique

Christian Annette : “Je ne suis pas la marionnette de Gilbert Annette”

Christian Annette, conseiller municipal, sera candidat ce jeudi 20 novembre, au poste de secrétaire de la section socialiste de Sainte-Marie. Didier Gopal, l’actuel chef de file socialiste dans cette commune, est également candidat à sa succession. La parole est désormais à une cinquantaine de militants.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 17 novembre 2008 à 07H00

La semaine s’annonce cruciale pour Christian Annette et Didier Gopal. Leur lutte larvée pour la direction de la section socialiste de Sainte-Marie devrait trouver son épilogue, jeudi soir 20 novembre, et ce à l’issue du vote pour le poste de secrétaire de section
Cette confrontation a débuté au lendemain des élections municipales de mars 2008. “Nous avons obtenu 15 % des suffrages et trois sièges au Conseil municipal”.
Si Didier Gopal a tiré quelques enseignements positifs du scrutin lors du “débriefing”, Christian Annette a regretté une campagne électorale ans laquelle “la liste socialiste n’a pas assez mis en avant son programme pour Sainte-Marie”.
Cette fissure est devenue un fossé entre les deux hommes forts du parti socialiste à Sainte-Marie. L’annonce de la candidature de Christian Annette au poste de secrétaire de section à Sainte-Marie, a confirmé la rupture entre les deux hommes.
“J’avais dit à Didier Gopal, mon intention d’être candidat à cette fonction, il y a quelques mois déjà. C’est une élection en interne, je ne vois pas pourquoi cela crée un problème”, explique Christian Annette.
Si de son côté, l’actuel secrétaire de section de Sainte-Marie n’a pas commenté de manière officielle, cette candidature, en aparté, il s’est étonné des moyens reçus par Christian Annette pour louer un local à la Grande-Montée.
“Je me doute qu’il y a des personnes qui ont fait le lien entre Gilbert Annette et moi. Même si je le voulais, je ne peux l’empêcher. Le local, c’est parce que j’ai estimé que nous avons besoin de moyens pour travailler. C’est tout”
“Cela ne veut nullement dire que je suis la marionnette de Gilbert Annette”, se défend Christian Annette.
Didier Gopal ne va pas non plus se laisser faire, “je vais me battre”. Les deux hommes ont ainsi occupé le terrain depuis quelques mois. Le nombre de militants a doublé, “nous avons dépassé la centaine”.
“Mais seuls les militants à jour de cotisation depuis avril 2008, auront le droit de voter”. Ils seront donc une cinquantaine à choisir entre Didier Gopal et Christian Annette.
Verdict des urnes, jeudi soir.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest veut conserver le statut de SPL pour Estival

Le conseil communautaire de la Cirest devra statuer ce soir sur la proposition du président Patrice Selly de résilier l’actuel contrat de délégation de service public avec la SPL Estival, en redressement judiciaire depuis presque un an. Mais la Cirest entend bien conserver le statut décrié de société publique locale (SPL) pour sa société de transport.

[Communiqué] « Le Président dévoile sa vraie nature »

Perceval Gaillard réagit à la prise de parole du président de la République hier. Si Emmanuel Macron a affirmé qu’ « aucun parti ne peut appliquer son programme, ni le NFP, ni la majorité présidentielle, ni la droite républicaine », pour le député Insoumis, « le Président dévoile sa vraie nature et celle du régime : une monarchie présidentielle ». Son communiqué :

[Communiqué] Le PLR affiche son soutien : « Lucie Castets doit être notre nouvelle Première ministre »

Le PLR d’Huguette Bello, alors pressentie comme première ministre d’un gouvernement NPF, a rapidement réagi à la proposition d’installer Lucie Castets à Matignon. Une décision que le PLR salue d’autant que la prise de parole du président de la République a inquiété. « Le PLR s’indigne face à ce déni de démocratie et à ce mépris du Président de la République qui refuse de reconnaître le résultat des élections législatives, faisant ainsi violence au peuple souverain ». Le communiqué du PLR :

La loi sur les retraites va-t-elle être abrogée ?

La présidente du groupe de la France insoumise Mathilde Panot, a annoncé aujourd’hui sur France Inter que son groupe allait déposer à l’Assemblée nationale une proposition de loi « pour abroger la réforme de la retraite à 64 ans ». « Nous sommes des militants de convictions et nous tiendrons […] le programme sur lequel nous sommes engagés », a-t-elle martelé, appelant les députés des autres groupes à prendre leurs « responsabilités ».
Et elle estime pouvoir trouver facilement une majorité pour le faire.