Revenir à la rubrique : International

Chennaï, une ville d’Inde qui se mérite…

La première image que l’on a de Chennaï est celle d’une ville tentaculaire, engorgée dans les embouteillages, asphyxiée par la pollution. Les travaux actuels du métro en plein cœur de la cité ne sont pas là pour arranger les choses. Une ville de huit millions d’habitants qui se mérite et vaut pourtant le détour. Située […]

Ecrit par – le vendredi 21 juin 2013 à 18H55

La première image que l’on a de Chennaï est celle d’une ville tentaculaire, engorgée dans les embouteillages, asphyxiée par la pollution. Les travaux actuels du métro en plein cœur de la cité ne sont pas là pour arranger les choses. Une ville de huit millions d’habitants qui se mérite et vaut pourtant le détour.

Située dans le sud de l’Inde, Chennaï est l’un des principaux pôles économiques du continent avec l’essor de l’informatique offshore (les plus importantes sociétés de services informatiques indiennes y sont représentées), de l’industrie traditionnelle et l’arrivée de sociétés multinationales comme la française Saint-Gobain.

Cinquième ville du pays elle s’est fait connaître au monde par ses célèbres tissus (appelés madras, ancien nom de la ville), et si elle n’attire pas les touristes en masse, son cadre de vie, son environnement, sa richesse culturelle et son peuple si accueillant lui confèrent une personnalité intéressante.

Capitale de l’Etat du Tamil Nadu, elle s’étend sur la côte du Golfe du Bengale. Madras était précédemment un village de pêcheur qui fut sélectionné par les colons britanniques pour en faire une base de la British East India Company. Dès lors la ville n’a cessé de grandir et son port est aujourd’hui l’un des plus stratégiques du pays.
Culture tamoule

Son patrimoine historique est remarquable, la ville est parsemée de vestiges coloniaux, mais aussi de palais et de temples indous, d’églises et de cathédrales, ainsi que de bâtiments à l’architecture indo-saracéniques très particulière. Ici, la culture tamoule est fortement présente, les voyageurs le remarqueront à travers la gastronomie, la langue parlée et l’artisanat singulier. La ville semble au premier abord difficile d’accès en raison de sa circulation incessante, pourtant lorsqu’on y passe quelques jours on peut découvrir les réelles beautés de la ville.

Ainsi, lorsque vous trouverez l’atmosphère trop pesante, vous irez flâner à Marina Beach ou dans les parcs de la ville. Les édifices remarquables sont disséminés dans toute la ville.
Il n’est pas aisé de se déplacer dans Chennaï, le trafic est dense, les embouteillages nombreux et les véhicules surgissent de nulle part klaxonnant à tout va. De quoi en rebuter plus d’un. Si vous passer plusieurs jours dans la ville, préférez le taxi, très abordable ou les transports en commun, muni d’un bon guide.

 

Chennaï, une ville d'Inde qui se mérite...Chennaï, une ville d'Inde qui se mérite...Chennaï, une ville d'Inde qui se mérite...Chennaï, une ville d'Inde qui se mérite...Chennaï, une ville d'Inde qui se mérite...

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Manu Payet offre La Réunion au Pape

Manu Payet faisait partie de la centaine d’humoristes à être convié au Vatican pour rencontrer le Pape vendredi dernier. L’humoriste originaire de La Réunion lui a donné un souvenir de l’île.