Revenir à la rubrique : Santé

Chasse aux arrêts de travail injustifiés !

D'après un bilan récent de l'Assurance Maladie, un arrêt de travail sur dix ne serait pas justifié, ou trop long en France. L'annonce hier du déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale pour 2009 de 20,1 milliards d'euros, dont 9,4 milliards uniquement pour la branche maladie, ne fait que renforcer la volonté du gouvernement de mettre un terme aux abus.

Ecrit par Magali Payet – le mardi 16 juin 2009 à 12H21

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a annoncé hier lors de la commission des comptes de la Sécurité Sociale le renforcement du contrôle des arrêts de travail et des transports médicaux.

Ce renforcement va se traduire à la CNAMTS (Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) par une multiplication des contrôles, « en augmentant le nombre de mises sous accord préalable, un renforcement de sa politique de maîtrise médicalisée et une analyse à propos des écarts constatés entre assurés, entre départements et entre entreprises. »

Désormais, les entreprises pourront solliciter la visite d’un médecin contrôleur de la CNAMTS au domicile d’un salarié en arrêt. Autre mesure annoncée : les 1.000 plus « gros prescripteurs » d’arrêts maladie recevront un courrier de mise en garde, les 150 plus « gros prescripteurs » seront placés sous tutelle des Caisses d’assurance maladie afin d’être contrôlés systématiquement, enfin les 200 établissements « surpratiquant » les transports médicaux seront également contrôlés.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.