Revenir à la rubrique : Economie

Chambre des Métiers : Qui aura le dernier mot ?

Dans une semaine, jour pour jour, la campagne démarrera pour briguer la présidence de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, et les programmes des uns et des autres fleuriront. Depuis le 10 septembre, toutes les candidatures ont été officialisées, les candidats sont au nombre de cinq : Franck Robert, Bernard Picardo, Yoland Lenclume, Delavergne […]

Ecrit par Melanie Roddier – le mercredi 22 septembre 2010 à 17H57

Dans une semaine, jour pour jour, la campagne démarrera pour briguer la présidence de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, et les programmes des uns et des autres fleuriront. Depuis le 10 septembre, toutes les candidatures ont été officialisées, les candidats sont au nombre de cinq : Franck Robert, Bernard Picardo, Yoland Lenclume, Delavergne et Hugues Atchy.

Ce dernier, président de la FNTI, dévoilera sa liste ce vendredi. Hugues Atchy, soutenu par la plateforme syndicale composée de la FNTR, Laser Collectif, FTR, IPR et CSADR souhaite que « la Chambre des Métiers retrouve sa vocation première, celle d’être au service des artisans« , affirme-t-il.

Il n’est d’ailleurs pas le seul candidat à surfer sur cette vague qui consiste à mettre à mal le bilan du président sortant, Bernard Picardo. Franck Robert et les membres du SABR avaient été les premiers à officialiser leur candidature affirmant dans la presse que « la gestion de la chambre est calamiteuse mais surtout, la vie des artisans ne s’est pas améliorée, bien au contraire”, déclarait Franck Robert dans le Journal de l’Ile.

Résultats le 18 octobre

En représentant la liste « Osons le changement, construisons notre avenir », Yoland Lenclume a tout dit. Ce chef d’entreprise souhaite du renouveau, « de l’innovation« , avait-il lancé ([voir article]urlblank:http://www.zinfos974.com/Yoland-Lenclume-candidat-a-la-Chambre-des-Metiers-et-de-l-Artisanat_a20470.html ).

Enfin, il ne faut pas oublier Jocelyn de Lavergne, ancien président de la Chambre des métiers et ancien président de la Capeb. Il ne lui reste plus qu’à jouer la carte de l’expérience, mais est-ce que cela va suffire?

Une certitude, Bernard Picardo mise logiquement sur le « bilan positif » de sa mandature pour gagner. Mandature durant laquelle il assure avoir favorisé la proximité avec les chefs d’entreprise ([voir article]urlblank:http://www.zinfos974.com/Picardo-candidat-a-sa-succession-a-la-Chambre-des-metiers_a21130.html ).

L’élection se déroulera par correspondance entre le 29 septembre et le 12 octobre avec 36 postes à renouveler. Verdict avec dépouillement et proclamation des résultats le 18 octobre.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.