Revenir à la rubrique : Faits divers

Chambre des Métiers : Giraud Payet pourrait perdre sa présidence

“Je veux continuer à défendre les artisans”. Giraud Payet joue son avenir à la tête de la présidence de la Chambre des métiers ce matin. Condamné en première instance pour corruption, il pourrait perdre ses droits civiques, si la Cour d’appel confirme la décision.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 09 octobre 2008 à 07H35

“Je fais confiance à la justice. S’il y a eu erreur ou faute de ma part, je crois avoir déjà payé”. Le président de la Chambre des métiers, ne cherche pas de faux-fuyants, il sait que la décision de la Cour d’appel, sera déterminante pour son avenir, à la tête de l’institution consulaire.
Giraud Payet ne veut pas nier l’évidence. Il n’occulte pas le fait d’être obligé de démissionner de son mandat s’il perd ses droits civiques.
Condamné en première instance pour corruption et favoritisme, il a également purgé une peine de prison en préventive, et Giraud Payet espère la clémence de la Cour d’appel.
“J’ai envie de continuer à travailler pour et avec les artisans, je voudrais continuer à les défendre”. C’est dans la journée que Giraud Payet saura s’il pourra encore le faire, à moins que la décision soit mise en délibéré.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle sur mineur : Un multirécidiviste condamné à 14 ans de prison par le tribunal correctionnel

Des faits d’une particulière gravité étaient jugés ce vendredi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis dans le cadre d’une comparution à délai différé. Un homme né en 1970 avait à répondre d’agression sexuelle sur une enfant de 9 ans. Connu de la justice pour des faits similaires, il a déjà écopé de 26 ans de prison dont 12 pour des faits de viol sur mineur.

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant retourne en prison

Amjad G. s’en était pris à un agent de la prison de Domenjod le 17 juillet dernier alors qu’il venait d’être jugé pour des faits d’exhibition sexuelle. Relâché après sa détention provisoire, il a été arrêté pour répondre cette fois des faits de violence sur l’agent pénitentiaire. Une information Zinfos974.