Revenir à la rubrique : Zot Zinfos

Ca bouge à Mayotte dans les mangroves, avec l’antenne locale du Conservatoire Botanique National de Mascarin

A Mayotte, des plantations expérimentales de palétuviers (arbres constitutifs de la mangrove) portées par la DEAL sont en cours actuellement dans le village de  Tsoundzou 1 (commune de Mamoudzou) et Miréréni (commune de Chirongui).  Mais, depuis début 2012 l’antenne de Mayotte du Conservatoire Botanique National de Mascarin travaille, le cadre du projet connaître la mangrove […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 20 juin 2013 à 09H49

A Mayotte, des plantations expérimentales de palétuviers (arbres constitutifs de la mangrove) portées par la DEAL sont en cours actuellement dans le village de  Tsoundzou 1 (commune de Mamoudzou) et Miréréni (commune de Chirongui).  Mais, depuis début 2012 l’antenne de Mayotte du Conservatoire Botanique National de Mascarin travaille, le cadre du projet connaître la mangrove pour mieux la protéger ensemble avec les enfants et les associations des villages pour que chacun puisse comprendre l’importance de cet écosystème et s’impliquer consciemment dans sa préservation.
Après plusieurs  séances de découverte sur le terrain, des visites de la pépinière de palétuviers (implantée sur site, dans la mangrove de Tsoundzou 1)  ou encore des échanges dans le village et  des réunions d’associations, courant 2012, la mobilisation des citoyens autour de la mangrove a été importante et a permis de mettre en place de belles journées de préservation du milieu en 2013.

Ainsi plusieurs associations de Tsoundzou 1, Initiative citoyenne pour l’insertion, TAMA Tsoundzou1, Association Cultuelle Mosquée du Vendredi de Tsoundzou1, Nourlhouda, Avenir Jeunesse Tsoundzou1 et le Conservatoire Botanique de Mascarin, se sont impliquées dans la préservation de la mangrove et ont organisés plusieurs événements dans le village en partenariat avec la DEAL, la Commune de Mamoudzou et l’Office du Tourisme de Mayotte avec la participation du Bureau d’études Espaces et de Mayotte pépinière.
Ainsi un grand nettoyage de la mangrove à eu lieu à Tsoundzou 1 le jeudi 9 mai. Entre 30 et 40 personnes ont participées pour pouvoir, samedi 11 mai procéder à la plantation des jeunes palétuviers qui ont poussés dans la pépinière.
Ce jour ci, une 60aine de participants  autant d’adultes, jeunes adultes et enfants ont planté 80 Ceriops tagal et 80 Avicennia  marina.
A cette occasion, les élus de Mamoudzou ont remis la palme IFRECOR (remise en novembre 2012 par les Ministres des Outres mers et de l’Environnement à la Mairie de Mamoudzou) aux associations du village en récompense de leur implication dans le projet.
Celles-ci ont appréciées cette reconnaissance et comptent maintenir leurs investissements car elles espèrent profiter de ces événements pour amorcer une dynamique pour le développement d’actions en faveur de la jeunesse et de l’environnement à dans le village.

De plus, grâce à une équipe d’adolescents reporters, encadrée par Ciné Musafiri  (une association qui a pour but de diffuser et créer des œuvres cinématographiques), qui a suivi le nettoyage et les plantations et montera un documentaire sur le sujet  qui sera  diffusé à Mayotte, ces actions seront mises en valeur et pourront servir d’exemple…

L’école primaire du village est également très active dans la préservation de la mangrove. Les 708 enfants de l’école ont, eux aussi, réalisé à un grand nettoyage de la mangrove et du village (le 13 mai) en récoltant pas moins de 4 bennes d’ordures. Chaque enfant a ensuite planté son palétuvier dans la mangrove de son village. Comme dans le cadre expérimental, les enfants pourront ensuite suivre la croissance de leurs arbres.
Ces actions représentent la finalisation du programme pédagogique relatif à la mangrove, animé depuis mars 2012 par le Conservatoire Botanique de Mascarin avec l’appui des enseignants de l’école. Cette expérience a permis de développer un kit pédagogique mangroves de Mayotte qui pourra être diffusé et utilisé par les écoles et associations qui le souhaitent.  

A Miréréni la mobilisation était active également. L’association jeunesse culture de Miréréni soutenue par la commune de Chirongui a réuni 20 jeunes du village, d’abord en juillet 2012 pour qu’ils découvrent la mangrove avec le Conservatoire Botanique de Mascarin, puis en mai 2013, regroupant avec ces jeunes, une 50aine de participants pour que chacun soit acteur de la préservation de sa mangrove et  plante ses palétuviers. Villageois, agents du Conseil Général de la cellule de gestion des terrains du Conservatoire du Littoral et animateurs de la commune de Chirongui ont participés à la restauration de ce milieu en plantant 88 Rhizophora mucronata et 124 Ceriops tagal.

Ces actions permettent de préserver nos mangroves qui nous offrent un grand nombre de services éco systémique (protection contre l’envasement du lagon, contre l’érosion du littoral, nursserie du lagon, vivier d’espèces spécifique…)  mais qui sont cependant menacées. A Mayotte, la superficie des mangroves diminue d’années en années, avec une perte de 20 hectares ces 5 dernières années.

Et à  terme, après 3 ans de suivi de plantation pilotée par la DEAL, l’expérimentation devrait permettre de diffuser un guide de restauration de mangrove, offrant à qui le souhaite une méthode efficace pour restaurer  ce milieu. Ce guide pourra être accompagné d’un kit pédagogique mangrove pour que chacun comprenne l’importance de ce milieu et qu’il peut être acteur de sa préservation.
 
Chloé PETETIN, chargée de mission éducation
à l’antenne de Mayotte du CBNM

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Paul va danser : Rouv la Kaz est de retour

14 propositions artistiques sur 2 sessions de spectacles continus, 80 danseurs chez l’habitant et dans les espaces publics du quartier : Rouv la Kaz est de retour pour une 4ème édition aux accents inédits.

Les événements du week-end au Tampon

Voici les événements du week end sur la commune du Tampon :    DANCE HALL, ROLLER... AVEC LES SAMEDIS EN FORME ! Les SAMEDIS EN FORME sont des ateliers artistiques ouverts à...

Atelier jardin partagé à la Saline les Hauts

Dans le cadre de notre partenariat avec l'école Jardin planétaire basée au Port, nous organisons un atelier pour le public le Samedi 14 Mai 2016 de 9h à 12h dans le jardin Eucalyptus situé à La...