Revenir à la rubrique : Economie

BTP: « il faut arrêter le massacre! »

Les organisations professionnelles et les organisations syndicales de salariés du BTP se sont réunies ce matin. Une réunion exceptionnelle qui a rassemblé patrons et salariés pour dénoncer la situation de crise qui les affecte tous. Un seul message "le BTP réunionnais est à terre".

Ecrit par Zaïa Ayama – le mercredi 08 septembre 2010 à 14H29

« C’est la réunion de la dernière chance« , commence Jean-Marie Le Bourvellec, président de la FRBTP. « Les gens sont à bout, les sociétés sont à bout. Les salariés, les maîtres d’ouvrages, tout le monde. Nous sommes là ensemble pour défendre notre branche« . Cette réunion, qui a vu réunis autour d’une même table des patrons et des salariés, est la première de son genre dans le secteur du Bâtiments et Travaux Publics. « Elle est le reflet de la situation », continue Jean-Marie Le Bourvellec. « Aujourd’hui, nous sommes unis mais en colère ».

10 000 emplois perdus

Les fédérations parlent aujourd’hui de 10 000 emplois perdus, disparus ou en difficulté. L’activité a chuté de 30% depuis septembre 2009. Proportionnellement, La Réunion est touchée sept fois plus qu’en métropole, selon les professionnels du bâtiment. « C’est comme si la métropole perdait 1 million d’emplois », précise encore le président de la Fédération Réunionnaise du Bâtiment et des Travaux Publics (la FRBTP).

Les raisons de cette crise dans le secteur seraient multiples. Il y d’abord le ralentissement de la construction des logements à La Réunion. « La construction du logement est bloquée aujourd’hui alors que nous sommes en retard de 27 000 logements à La Réunion« . Un constat d’autant plus alarmant que les besoins en logements augmentent: « iIl faudrait en construire 11500 par an mais on ne va pouvoir fournir que 4500 logements, c’est à dire la moitié« , souligne André Ladeveze, président de la Fédération des Promoteurs Constructeurs de La Réunion.

Il y a ensuite l’annulation des grands projets: le Zénith, le Pôle océan, la MCUR, la Zone Cambaie, le Tram train, la déviation du Tampon… Au total 2,2 milliards d’euros de travaux sur le point d’être conclus ont été avortés dans le courant de l’année 2009.

Des entreprises qui s’appauvrissent de plus en plus

« On a besoin d’ 1,8 milliards de volume d’affaire par an et là, on tourne à 1,3 milliards seulement« . Conséquences : les entreprises qui n’ont pas de visibilité sur la commande s’appauvrissent inévitablement. « Les prix des matières premières n’ont pas baissé », déplore un autre représentant syndical. « En plus, on constate une recrudescence du travail au noir qui détruit le travail des petites entreprises« .

« On n’a pas d’outil pour redémarrer. Il faut débloquer des moyens supplémentaires« , explique André Ladeveze qui précisent aussi que les entreprises sont dans le rouge. Certaines seraient même interdit bancaire…

« Au niveau politique, il n’y a aucune continuité dans les projets »

L’ensemble des acteurs du BTP réuni ce matin a pointé du doigt le manque de continuité dans les projets au niveau politique. « On change de Président de Région et tous les projets précédents sont avortés. Il n’y a aucune continuité dans les projets. L’abandon du tram-train en est une illustration parfaite« , explique encore Jean-Marie Le Bourvellec qui exprime le doute des professionnels à l’égard de la classe politique.

A cela s’ajoute l’absence d’une véritable politique foncière depuis 4-5 ans. « Le manque de terrain est considérable à La Réunion« , précise-t-il en critiquant le manque d’anticipation des politiques: « On ne comprend pas ces décisions ou plutôt ces non-décisions ».

« On veut du concret et pas seulement des annonces« , martèle un représentant syndical de salariés. « ce qu’on veut, c’est de l’action: on veut des mesures de soutien pour l’ensemble de notre secteur. Il faut arrêter le massacre ! ».

Le 10 septembre prochain, chefs d’entreprise, salariés et artisans du BTP se mobilisent à Saint-Denis. Le rendez-vous est fixé à 8h30 au Jardin de l’Etat. Direction ensuite la Préfecture pour déposer une motion adressée à à l’Etat aux collectivités territoriales et locales.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

CCIR : « Des finances totalement au vert »

À l’occasion de l’assemblée générale de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, son président, Pierrick Robert, s’est félicité de la « bonne santé financière » de la chambre consulaire. « Nous sommes aujourd’hui totalement dans notre ligne de conduite et dans le déploiement de ce que nous avons entrepris pour nos entreprises » assure-t-il.

Air Austral : Levée du préavis de grève

Air Austral annonce la levée du préavis de grève du syndicat SNPNC-FO alors que les négociations continuent autour du plan de la restructuration de la compagnie aérienne.