Revenir à la rubrique : Politique

Bello en appel, c’est une question d’honneur !

Le suspense a été levé depuis longtemps. Les proches du maire de Saint-Paul ont depuis longtemps levé le voile, sur l’intention d’Huguette Bello de faire appel de la décision du tribunal administratif d’annuler son élection aux municipales de mars 2008.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 01 décembre 2008 à 06H43

Petit rappel. Lors de l’audience, le commissaire du gouvernement, Eric Couturier avait proposé le rejet de la demande en annulation formulée par Alain Bénard. Une décision en totale contradiction avec l’explication qu’il a développée au préalable.
En effet, Eric Couturier a confirmé qu’il a bien “doute sur 122 bulletins de vote”, alors que l’écart au second tour entre Bello et Bénard est de 138 voix. Cet écart est ainsi passé à 16 voix.
Le commissaire du gouvernement avait également dit que la promesse électorale faite entre les deux tours: augmentation des salaires des cantinières, était de nature à altérer la sincérité du scrutin car Alain Bénard n’aurait pas eu le temps de répondre.
Ce n’est pas l’avis d’Huguette Bello. Elle n’a cessé de répéter depuis le jugement rendu par le TA, qu’elle n’avait pas les moyens de tricher à cette élection municipale. “Quand bien même, ce n’est pas dans mes habitudes”.
Aussi, Huguette Bello espère que la Cour d’appel lavera son honneur! “Au cas où, il restera toujours la population…”

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.