Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Basketball : Pas de coupe de France pour les Ultramarins

La Fédération française de basketball (FFBB) vient d’annoncer à certains clubs ultramarins qu’ils étaient écartés des Trophées Coupes de France en raison de la situation sanitaire. Une décision qui élimine de la compétition l’équipe féminine de la Tamponnaise Basketball.

Ecrit par 1776023 – le mercredi 12 janvier 2022 à 11H47

C’est donc terminé pour les joueuses de la Tamponnaise Basketball. Elles ne participeront pas aux 1/16 de finale des Trophées Coupes de France Seniors Féminines. Une fin de compétition qui n’est pas due à une contre-performance, mais liée au contexte sanitaire. En décembre, elles avaient éliminé les Mahoraises de Fuz’Elipse 70 à 43 au tour précédent.

Dans un courrier adressé à plusieurs ligues régionales ultramarines (La Réunion, Mayotte et la Guyane), Jean-Pierre Siutat, le président de la FFBB, informe que leurs représentants ne sont plus autorisés à participer à la compétition prévue en métropole. « Au regard des risques sanitaires liés à la pandémie sur les territoires ultramarins et la métropole, en accord avec les autorités gouvernementales, nous avons jugé qu’il était plus raisonnable d’annuler votre déplacement », précise le courrier.

Une décision qui a vivement fait réagir Johan Guillou, le président de la ligue réunionnaise de basketball. Dans un long courrier, il répond au président de la FFBB.

Le courrier :

La ligue régionale de basket-ball que je préside a été destinataire le 11 janvier 2022, d’un courrier de votre fédération. 

Il nous est indiqué que toutes les équipes d’outre-mer sont exclues du trophée Coupe de France. La raison évoquée est qu’il s’agit d’une mesure prise « au regard des risques sanitaires liés à la pandémie sur les territoires d’outre-mer et sur le territoire métropolitain en accord avec les autorités gouvernementales ».

À la lecture de votre courrier, j’ai supposé qu’il s’agissait d’un arrêt définitif de la coupe de France ou de son report au vu de votre justification. Et cela aurait été compréhensible. 

Mais quelle fut ma surprise de voir que cela ne concerne UNIQUEMENT que les Ultra-Marins ! 
C’est donc une décision incompréhensible et totalement discriminatoire! Vous dites que même le gouvernement valide l’exclusion de l’outre-mer ?

Quelle logique dans votre décision qui ne concerne que les Ultra-Marins alors que vous le dites vous-même, tout le territoire métropolitain est touché par l’augmentation des chiffres de la covid19. Dans ce cas, pourquoi les équipes métropolitaines peuvent-elles continuer à participer à la coupe de FRANCE? En quoi l’exclusion des équipes de l’outre-mer serait justifiée ?

Vous dites que c’est une décision prise en accord avec les autorités gouvernementales. Pourtant notre île comme tous les outremers continuent de recevoir des touristes sur nos territoires et cela ne dérange pas les autorités gouvernementales. Et il y a chaque jour des vols depuis nos territoires jusqu’à la métropole sans que cela ne soit un problème pour les autorités! Et permettez-moi de vous dire que dans son courrier du 4 janvier 2022, la ministre déléguée au sport Roxana MARACINEANU a déclaré : « qu’elle se réjouit que la pratique sportive soit préservée » malgré la situation sanitaire actuelle. Et bien pas pour tout le monde, en évinçant les Ultramarins de la compétition.

Quelle logique dans votre décision alors que toutes les joueuses de l’équipe de LA TAMPONNAISE et tous les joueurs de l’équipe du BCM de MAYOTTE sont vaccinés et qu’ils doivent en plus, faire un test PCR ou antigénique avant leur départ pour la métropole? Même vaccinés et en plus testés,les licenciés ne peuvent plus pratiquer de sport maintenant ?

Quelle logique dans votre décision alors que les équipes devaient être dans une bulle sanitaire durant leur présence sur place? Car en restant une semaine en métropole, il ne faut prendre aucun risque et les joueurs ne devaient sortir que pour s’entraîner et s’alimenter. Ce qui n’est pas le cas des équipes métropolitaines sur place qui vivent normalement tout au long de la semaine et qui joueraient contre nos équipes le week-end. Elles seraient donc statistiquement plus exposées à une contamination contrairement aux Ultra-Marins.

Que dire aux équipes de l’outre-mer qui ont sportivement gagné leur place en 16e de finale alors que leurs adversaires métropolitaines vont automatiquement se qualifier en 8e de finale sans jouer? Je ne parle même pas des joueurs et joueuses qui ont dû prendre des congés auprès de leur employeur exprès pour jouer leur match de coupe! Car je rappelle que personne n’est professionnel chez nous ! Des sacrifices qu’ils ont faits pour cette compétition et qu’ils attendent chaque année avec impatience!

Je regrette que vous ayez pris une décision si grave sans, au préalable, sans avoir consulté les ligues de LA RÉUNION, de MAYOTTE et de GUYANE ! Car nous sommes tous égaux, donc soit la compétition est totalement annulée soit elle est maintenue. Et dans ce dernier cas, quand bien même que nos adversaires seraient beaucoup plus forts que nous et que nous pourrions perdre avec un large écart, les petits poucets que nous sommes ont mérité leur qualification.

Enfin, dans votre courrier vous avez rajouté : « Nous avons prévu de voir très vite avec vos ligues la manière de vous remercier de votre intérêt et de votre participation… »
Laissez-moi vous dire que cette phrase est choquante et méprisante vis-à-vis des équipes réunionnaises, mahoraises et guyanaises. NOUS NE SOMMES NI A VENDRE NI À ACHETER, NOUS VOULONS JUSTE ÊTRE RESPECTÉS ET JOUER !

Monsieur le Président, je connais votre attachement pour l’outre-mer. Je ne peux pas penser une seule seconde que vous ayez accepté cette décision du bureau fédéral. Ou alors, je pense que vous allez rectifier les choses, car vous conviendrez comme nous, que cette décision fait beaucoup de mal à nos territoires qui luttent chaque jour pour la promotion du basket-ball et de ses valeurs

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Braquage à Paris : La bijouterie Harry Winston dévalisée

Une bijouterie de luxe parisienne a été braquée par une équipe armée ce samedi 18 mai, dérobant un butin encore indéterminé, mais qui pourrait être estimé à plusieurs millions d’euros. Les braqueurs n’ont fait aucun blessé avant de s’enfuir.

Benoît Saint-Denis en stage « pour démocratiser le MMA à La Réunion »

Le combattant de l’UFC Benoît Saint-Denis va donner un week-end de stage à La Réunion les 8 et 9 juin prochain. Il a répondu à l’invitation de son ami Gaël Grimaud. L’ancien champion du Cage Warriors et de l’Hexagone MMA souhaite ainsi profiter de la star française pour développer la discipline dans l’île, tout en créant une synergie avec les autres arts martiaux.

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a été mis en examen jeudi pour tentative de viol présumée remontant à 2010. La victime présumée accuse Damien Abad d’avoir tenté de la contraindre à une fellation lors d’une soirée qu’il organisait. Damien Abad nie ces accusations, invoquant son arthrogrypose, une condition qui, selon lui, rendrait impossible la commission de tels actes. Par ailleurs, il bénéficie du statut de témoin assisté pour les témoignages de deux autres femmes l’accusant de violences sexuelles.