Revenir à la rubrique : Social

Barrages toute la nuit, rencontre à la préfecture demain

A 17h30 toujours de gros embouteillages sur les routes de l’île. Les transporteurs ont annoncé que les barrages filtrants de Gillot à Saint-Denis, Pierrefonds à Saint-Pierre, au Port et à Saint-Louis seront maintenus toute la nuit.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 06 novembre 2008 à 17H39

La ville de Saint-Denis se paralyse en ce moment même, à 18 heures, sur ses voies intérieures du fait de l’encombrement important du front de mer. Certains annoncent plusieurs heures d’embouteillages au niveau de la Jamaïque en direction de Sainte-Marie.
A Saint-Joseph, la circulation est difficile au niveau du rond-point Quick, comme à Saint-Louis où les automobilistes qui atteignent le rond-point du Gol se trouvent coincés.
Au Port, il faut plus d’une heure pour sortir du barrage et atteindre la capitale alors même que l’entrée du Barachois est prise pas les ralentissements habituels du soir.
Du côté de Saint-Paul, la circulation serait plus fluide depuis quelques heures.
Par ailleurs, la DDE a annoncé que les barrages filtrants à Saint-Denis, Saint-Pierre, au Port et à Saint-Louis vont être maintenus toute la nuit.
Au niveau de la Région, le président a désigné Pierre Vergès pour discuter avec les professionnels de la route et les transporteurs attendent de pied ferme la rencontre, demain vendredi à 15 heures, avec le préfet.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial