Revenir à la rubrique : Santé

Attention : Epidémie de bronchiolite à La Réunion, 75 passages aux urgences enregistrés

Une épidémie de bronchiolite est actuellement observée à La Réunion, prévient l'ARS. 75 passages aux urgences pour bronchiolite ont été enregistrés du 6 au 12 février 2023. Près de la moitié des passages aux urgences a été suivie d’une hospitalisation.

Ecrit par N.P – le jeudi 16 février 2023 à 11H24

Le communiqué de l’ARS :

La bronchiolite est une maladie respiratoire virale très contagieuse, qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans. La recrudescence des cas est habituellement observée pendant la saison chaude et humide dans l’île. Aussi, l’ARS La Réunion recommande aux parents d’enfants en bas âge la plus grande vigilance en cette période à risque et rappelle les recommandations pour prévenir la maladie.

Situation épidémiologique

(Données Santé publique France)

Depuis début février, le nombre de passages aux urgences et les hospitalisations pour bronchiolite sont en hausse.
Du 6 au 12 février 2023, ont été enregistrés chez les enfants âgés de moins de 2 ans :

  • 75 passages aux urgences contre 69 la semaine précédente ;
  • 35 enfants hospitalisés contre 31 la semaine précédente.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est une maladie respiratoire des petites bronches (les bronchioles) due à un virus répandu et très contagieux qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans.

La bronchiolite débute par un simple rhume et une toux qui se transforme en gêne respiratoire, souvent accompagnée d’une difficulté à s’alimenter.
Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le matériel souillé par une personne enrhumée et par les mains. Ainsi, le rhume de l’enfant et de l’adulte peut entraîner la bronchiolite du nourrisson. Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours mais la toux peut persister pendant 2 à 4 semaines.
 

Comment prévenir la maladie et limiter la transmission du virus ?

Afin de prévenir la transmission de la maladie, il est conseillé de recourir à des gestes simples :

  • Se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon pendant 30 secondes avant de s’occuper d’un bébé,
  • Éviter de mettre les bébés en contact avec des personnes enrhumées,
  • Nettoyer régulièrement les objets avec lesquels ils sont en contact (biberons, tétines, jeux, « doudous»…),
  • Aérer régulièrement leur chambre.

Quand l’enfant est malade :

  • Lui désencombrer régulièrement le nez avec du sérum physiologique,
  • Aérer sa chambre et veiller à ne pas trop le couvrir,
  • Ne pas l’exposer à la fumée du tabac,
  • Lui donner régulièrement à boire,
  • Continuer à le coucher sur le dos à plat,
  • L’emmener rapidement chez le médecin en cas de gêne respiratoire et de difficulté à s’alimenter. Dans certains cas très spécifiques, le médecin pourra prescrire des séances de kinésithérapie respiratoire.

En cas de doute, ou en cas de signes de détresse respiratoire, appelez le 15.

Quand on est enrhumé : 

  • Éviter d’embrasser son enfant
  • Porter un masque quand on s’occupe de son bébé

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.