Revenir à la rubrique : Social

Assurance chômage : Les nouvelles règles ne s’appliqueront pas à La Réunion

Le gouvernement annonce que l'évolution de l'attribution de l'assurance chômage ne sera pas appliquée à La Réunion. Voici le communiqué du ministère de l'Intérieur et des outre-mer :

Ecrit par NP – le mercredi 01 février 2023 à 08H46

Le ministre de l’Intérieur et des outre-mer Gérald Darmanin et le ministre délégué chargé des outre-mer Jean-François Carenco saluent la bonne prise en compte de la situation particulière des territoires d’outre-mer dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales applicables le 1er février 2023.

De nouvelles règles de l’assurance chômage entreront en vigueur en France hexagonale le 1er février 2023, comme le prévoit le décret relatif au régime d’assurance chômage pris, en application de la loi portant mesures d’urgence relative au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi. Notamment une modulation de la durée d’indemnisation sera possible en fonction de l’état de la conjoncture.

En Martinique, en Guadeloupe, en Guyane, à La Réunion, à Mayotte (qui relève d’une autre convention chômage), à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et à Saint-Pierre et Miquelon la réduction d’un quart de la durée d’indemnisation du chômage ne s’applique pas.

Cette adaptation de la réforme de l’assurance chômage aux difficultés des marchés de l’emploi ultramarins démontre l’attention du Gouvernement à la situation particulière des habitants des Outre-mer. En effet, le niveau élevé du chômage dans ces territoires et une baisse moins forte que dans l’hexagone y justifie une différenciation des règles. La prise en compte des réalités locales permet ainsi de protéger le pouvoir d’achat de ménages fragiles, tout en continuant les efforts pour permettre un retour au travail durable.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial