Revenir à la rubrique : Faits divers

Assises : 20 ans de réclusion criminelle pour Ghislaine Hoarau

Le verdict est tombé vers 19 heures, hier soir. Ghislaine Hoarau a été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son compagnon, Frédéric Angama, en 2006. Elle devra verser 4.000 euros de dimmages et intérêts aux frères et soeurs de la victime, 12.000 au père et 12.000 euros aux trois enfants.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 30 octobre 2008 à 12H19

Pas de rebondissements dans ce procès. Il faut dire que Ghislaine Hoarau a déjà un lourd passé judiciaire. Condamnée à dix ans de réclusion pour avoir tué son premier époux en 1993, elle réitère cet acte tragique en 2006. Frédéric Angama meurt d’une balle dans la tête alors qu’il dormait. Son avocat a insisté sur le lourd passé de la femme. Vécu personnel que le psychologue avait résumé par de la dépendance, abandonnisme, accumulation d’humiliation ainsi que par la difficulté à entrer en conflit et la tendance à la soumission. Poussée à bout, c’est ainsi que la cour a expliqué son désir de se libérer d’une situation inextricable. La meurtrière est condamnée à 20 ans de réclusion criminelle.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.