Revenir à la rubrique : Social

ASFA : La colère des salariés s’amplifie

Les grévistes de l'ASFA sont encore plus en colère après l'annulation d'une réunion qui devait avoir lieu à 16 heures, du fait de l'absence du président. Après deux jours de grève, les syndicalistes de l’association Saint-François-d’Assise CFDT, à l’origine du dépôt de préavis de grève, FO et CGTR, sont toujours unis pour protester contre les mauvaises conditions de travail et le manque de reconnaissance de la part des dirigeants.

Ecrit par Melanie Roddier – le mercredi 22 octobre 2008 à 17H06

Aujourd’hui, dans les jardins de la maison de retraite Saint-François-d’Assise, plusieurs dizaines de salariés ont à nouveau planté le piquet de grève. « Une grève qui s’est renforcée » affirme Brigitte Chane-Hime, déléguée syndical de la CFDT.
Les revendications restent les mêmes concernant les conditions de travail de ses salariés.
Hier après-midi, le président de l’association Henri Vergoz a reçu la CFDT. « Nous avons négocié certains points mais rien n’a encore été écrit noir sur blanc. Nos revendications ont été entendues, mais la direction ne revient pas sur sa procédure du licenciement d’un des cadres« , explique Brigitte Chane-Hime.
A 16 heures aujourd’hui, une rencontre avec l’intersyndicale, le président et le directeur général de l’association était prévue. Quelle n’a pas été la surprise pour l’intersyndicale de voir que le président n’était pas présent à cette réunion. Les syndicalistes ont décidé de claquer la porte, « en criant et en manifestant notre colère. C’est du mépris. On continue dans le manque de respect du personnel« , estime Brigitte Chane-Hime.
A 17h30, les grévistes attendaient toujours la venue du président, bien décidés à camper dans les jardins de l’ASFA jusqu’à ce que la réunion attendue voie le jour.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.