Revenir à la rubrique : International | Non classé

Arrestation d’un homme suspecté de préparer un attentat contre le président Zelensky

Un citoyen polonais, Pawel K., a été arrêté en Pologne sous l'accusation de collaboration avec les services d'espionnage russes pour orchestrer un attentat contre le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Il est détenu en attente d'une enquête plus approfondie.

Ecrit par N.P – le dimanche 21 avril 2024 à 06H14
Capture d'écran Maps

Les autorités polonaises et ukrainiennes ont annoncé l’arrestation et la détention provisoire de Pawel K., un homme suspecté de liens avec les services d’espionnage russes.

Selon un communiqué des parquets, cet individu aurait été chargé de récolter des informations critiques pour aider à la planification d’une tentative d’assassinat du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

L’enquête a révélé que Pawel K. s’était particulièrement intéressé à la sécurité de l’aéroport de Rzeszów-Jasionka en Pologne, une escale fréquente pour le président Zelensky lors de ses voyages à l’étranger, ainsi que pour les convois d’aide à l’Ukraine. Il aurait affirmé être prêt à agir pour le compte du renseignement militaire russe et aurait établi des contacts avec des individus directement impliqués dans le conflit ukrainien.

Thèmes : Ukraine
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vladimir Poutine assure que l’armée russe n’a pas l’intention de conquérir Kharkiv

Vladimir Poutine a déclaré vendredi que l’objectif de l’offensive russe dans la région de Kharkiv, en Ukraine, n’était pas la conquête de la ville. Selon le président russe, cette opération militaire répond à des attaques ukrainiennes contre le territoire russe, notamment à Belgorod, et vise à établir une « zone de sécurité » le long de la frontière. Ces propos ont été tenus lors d’une conférence de presse à Harbin, en Chine.

Poutine a précisé que bien que les forces russes progressent quotidiennement, la conquête de Kharkiv n’est pas actuellement envisagée. « Nous créons une zone sanitaire en réponse aux agressions subies sur notre territoire », a-t-il ajouté, en faisant référence aux bombardements ukrainiens sur des zones résidentielles russes.

Du côté ukrainien, le président Volodymyr Zelensky a affirmé que la situation autour de Kharkiv avait été « stabilisée » malgré la nouvelle offensive russe lancée le 10 mai. Lors d’une conférence de presse, Zelensky a indiqué que les troupes russes n’avaient pénétré que jusqu’à 10 kilomètres de la frontière ukrainienne et que dans certains secteurs, il n’y avait eu aucune avancée russe significative.

Zelensky a également expliqué que la construction de fortifications à la frontière avait été rendue impossible à cause des bombardements continus. Il a visité la région jeudi et confirmé que la première ligne de défense ukrainienne, plus au sud, n’avait pas été atteinte par les forces russes. Ces informations ont été rapportées par plusieurs sources médiatiques ukrainiennes, dont RBK Ukraine et Ukrainskaïa Pravda.

[Communiqué] Louïz choisie pour porter l’Amsterdam Rainbow dress pour l’IDAHOT 2024

L’Amsterdam Rainbow Dress est passée en France à l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie et des JO 2024. Louïz, engagée et militante des droits LGBQI, élue Miss Trans France en 2021 et ambassadrice de la PRIDE HOUSE FRANCE à l’occasion des JO 2024, a été choisie pour être la porteuse de la robe.