Revenir à la rubrique : Culture

Arléo : Hell-Bourg sous le charme

Depuis hier et jusqu'à demain se tient à Hell-Bourg la première édition du festival Arléo. Une manifestation culturelle gratuite imaginée par La Réunion des Talents.

Ecrit par N.P – le samedi 12 novembre 2022 à 10H00

C’était un vrai pari que de tenter de transformer Hell-Bourg, l’espace d’un long week-end, en une scène artistique à ciel ouvert, avec des animations de toutes les disciplines dans tous les recoins du village. Dès le premier jour de son existence, ARLÉO peut affirmer avoir réussi ce pari, faisant l’unanimité tant auprès des visiteurs que des habitants. Les charmes déployés par les propositions artistiques ont connu un taux de séduction maximal, faisant s’afficher des sourires ravis sur tous les visages…

Les tendances se font jour, et les œuvres présentent chacune des caractéristiques diverses et variées qui font la richesse de l’événement et donnent envie d’y retourner. On a vu plusieurs personnes passer et repasser devant les expositions, ou rentrer à nouveau dans le cheminement de la « salle verte ».

D’ores et déjà, nous pouvons dresser une sorte de palmarès des œuvres d’ARLÉO (tout ceci est bien sûr subjectif) !
Le plus attirant : La Ruine Créole qui plonge le visiteur dans un imaginaire historique autour de la vie d’une case lontan, chaque pièce délivrant son message et sa symbolique.

Le plus lumineux : le Mapping de Lionel Lauret sur la case créole centrale de Hell-Bourg qui fait de sa façade un écran géant.
Le plus amusant : la salle verte avec ses jeux de lumières et de miroirs dans lesquels on se laisse glisser avec délices.
Le plus intriguant : le Théâtre d’Impros dans la rue surprend toujours lorsqu’on n’est pas prévenu, tant les acteurs arrivent à embarquer le public dans leurs délires.

Le plus historique : l’exposition des photos du docteur Fonlupt a une valeur émotionnelle très particulière, de même que les « Murmures du temps » à découvrir le long des murs de la ville.

Le plus cool : les intermèdes dansés de la compagnie Kah sont des petits moments de grâce et de fragilité qui trouvent en Hell-Bourg un écrin merveilleux.

Le plus spectaculaire : les œuvres de Lightpainting de Marien Devillard fascinent par leurs couleurs et leurs mises en scène, elles montrent des facettes inattendues de la vie à Hell-Bourg

À chacun de se faire son propre palmarès, vous avez jusqu’à dimanche soir !
 
• Parmi les temps forts du samedi 12 novembre
–        Dès 9 h : découverte des produits de l’OTI-Est : atelier tressage chouchou, escape game urbain, rando-croquis, sieste paysagère
–        15h30, 16h30, 18h15, 19h55 : Impromptus musicaux « La Réunion Lontan » (Nathalie Trin & François Fock Chow To)
–        Entre 15h et 21h : Improvisation dansée (Compagnie Kah)
–        Entre 16h et 19h : Théâtre d’impros (Compagnie La Bagasse)
–        16h, 17h30, 18h30, 20h40 : Conte « Maroner Lamour » (Daniel Hoarau & Stéphane Thomas)
–        Entre 19h et 21h : Mapping « Somin Zetwal” (Lionel Lauret)
–        21h20 : Musique avec Arashkha
–        Toute la journée : installation immersive « La Ruine Créole » / Installations visuelles : Anparmi, L’envol des cerfs-volants, Chant des bambous, La Tresse / Expositions : « Les Os Mêlés », « Silent Ile », « Souvenirs »
 
• Infos pratiques
ARLÉO à Hell-Bourg de 15h à 22h
Parkings visiteurs : Champ de foire / Chemin du Camp Ozoux
Navettes ESTIVAL, de Salazie à Hell-Bourg, départs toutes les 30 minutes

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mc Duc : “Il sait encore rapper le tonton !”

Après le buzz de sa prestation pour le Paris Centre Challenge de Black M, Mc Duc prépare un nouveau sigle. L’artiste urbain peï revient sur son parcours dans une interview pour Zinfos974.

Statue La Bourdonnais : l’association requérante perd le chrono face à la mairie de Saint-Denis

L’association Fort Réunion n’obtiendra pas de sursis pour la statue de François Mahé de La Bourdonnais. Le juge des référés du tribunal administratif rejette sa requête pour des questions de forme : l’association n’a pas assez d’ancienneté. L’urgence à suspendre les effets du permis de construire de la mairie portant sur la dépose de la statue et sa restauration n’a donc pas été reconnue en attendant que le juge se prononce « sur le fond » dans plusieurs mois.

Sixième édition de la semaine de la correspondance : Semaine 11

Voici deux ouvrages qui pourraient vous inspirer dans la rédaction de votre contribution scripturale. Dans les premières pages de son livre : « Le guide de l’écriture inspirée », France Gauthier affirme que l’écriture est le langage de l’Esprit. « Il y a, au fond de notre cœur, une ouverture plus grande que ce que l’on pense, une inspiration. »

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial