Revenir à la rubrique : Société

Albatros, le patrouilleur de l’armée à la Réunion va être « déséquipé »

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dévoilé mercredi les restrictions budgétaires qui seront opérées dans l'armée en 2015. Et la Réunion n'est pas épargnée puisque, parmi ces mesures, est prévu le démantèlement du patrouilleur Albatros.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 16 octobre 2014 à 11H10

Le plan de restructuration des armées pour 2015 annoncé par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, ne fait pas dans la dentelle ([lire ici]urlblank:http://www.zinfos974.com/D-importantes-restructurations-a-venir-dans-l-armee-francaise_a77144.html )… Avec un objectif de suppression de 7.500 postes, fallait bien faire du tri.

Dissolution de régiment, désarmement de bâtiments, fermeture de base navale… Les annonces sont nombreuses. Et parmi ce panel, la Réunion est concernée puisque le patrouilleur Albatros, un ancien chalutier congélateur qui assure depuis 1984 la surveillances des Terres australes et antarctiques françaises, fait partie des cinq bâtiments de la Marine amené à disparaître.

Selon les termes du ministre de la Défense,  ce patrouilleur qui devait partir à la retraite prochainement sera « déséquipé ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Un engagement vers une agriculture locale plus responsable

Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire organise le concours des Trophées de l’Agroécologie 2024-2025. Ce concours récompense l’action d’agricultrices et d’agriculteurs en faveur d’une agriculture exemplaire au regard de la triple performance : économique, environnementale et sociale.