Revenir à la rubrique : Politique

Alain Bénard : « Chaque municipalité peut faire faire des économies et soulager les portes-monnaies »

Lors de sa conférence de presse ce matin, Alain Bénard a déclaré que la lutte contre la vie chère n’était pas seulement le problème de l’Etat, mais d’abord celui des différentes collectivités tels que le Département, la Région et les municipalités qui doivent établir un plan commun pour soulager le porte-monnaie des Réunionnais en cette période de crise.

Ecrit par Karine Maillot – le lundi 16 février 2009 à 16H32

Alain Bénard, conseiller municipal de l’opposition à Saint-Paul, pointe du doigt différentes économies possibles sur les dépenses quotidiennes pour mieux faire face à la baisse du pouvoir d’achat des Réunionnais. « Nous avions lancé avec l’ORGECO et l’UCOR en septembre 2007 une pétition de lutte contre la vie chère. Nous avions recueilli 5.000 signatures. Aujourd’hui, il ne suffit plus de rejeter entièrement la responsabilité de la crise sur le dos du gouvernement, mais il faut que chacun agissent à son niveau ».

Alain Bénard pense que les municipalités doivent, pour faire des économies, reprendre la distribution de l’eau en régie, pour que le prix de l’eau baisse de 10 à 30%.

Il soulève également la question du coût de l’enseignement scolaire dont les dépenses représentent un budget non négligeable pour les familles réunionnaises.

« Est ce qu’aujourd’hui l’école doit être gratuite ou pas? C’est plutôt cette question là qui doit être soulevée auprès du gouvernement. Est ce que les enfants pourront encore aller le plus loin possible dans leurs études, quel que soit le revenu des parents? Ne devrions-nous pas supprimer le paiement des transports scolaires, des cantines et des effets scolaires? C’est ce type de questions que nous devrions nous poser avant de solliciter le gouvernement ».

Les intentions du « Collectif pour l’amélioration des conditions de vie des Réunionnais » ne sont pas encore suffisamment clairs aux yeux de l’ancien maire de Saint-Paul, et il ne sait donc pas encore s’il va suivre le mouvement du 5 mars.

« Le collectif s’est saisi d’un vrai problème de société, mais si le but n’est que de taper sur le gouvernement, je ne me mobiliserai pas ce jour là ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.