Revenir à la rubrique : Social

Air Austral dans une situation critique: « Nous sommes à bout », alertent les salariés

« Nous sommes à bout ». Alors qu'[Air Austral est repassée dans le rouge]urlblank:https://www.zinfos974.com/45-millions-d-euros-de-pertes-pour-Air-Austral-sur-l-exercice-2018-2019_a142306.html , une représentante du personnel a interpellé Didier Robert, le président de la Sematra (actionnaire majoritaire de la compagnie), lors de la dernière assemblée générale qui s’est tenue ce jeudi. « Nous avons l’impression que nos efforts sont vaincs car nous ne sommes pas assez écoutés, […]

Ecrit par N.P – le samedi 13 juillet 2019 à 11H40
« Nous sommes à bout ». Alors qu'[Air Austral est repassée dans le rouge]urlblank:https://www.zinfos974.com/45-millions-d-euros-de-pertes-pour-Air-Austral-sur-l-exercice-2018-2019_a142306.html , une représentante du personnel a interpellé Didier Robert, le président de la Sematra (actionnaire majoritaire de la compagnie), lors de la dernière assemblée générale qui s’est tenue ce jeudi.

« Nous avons l’impression que nos efforts sont vaincs car nous ne sommes pas assez écoutés, mais surtout pas assez entendus. Les décisions sont souvent prises au détriment de nos condition de travail, mais plus grave encore, au détriment de nos passagers. Nous sommes démotivés », a-t-elle notamment clamé.
 
Les inquiétudes concernent « la désorganisation de l’exploitation », « le manque de moyens humains et matériels », mais aussi la « détériorisation du dialogue social » et des conditions de travail, avec des « pressions managériales sur l’ensemble du personnel ». Une inquiétude qui a gagné les passagers, souligne-t-elle, rappelant [les agressions du personnel par des clients exaspérés]urlblank:https://www.zinfos974.com/PNC-mordu-passager-menotte-et-sangle-Air-austral-renforce-la-securite-de-son-personnel_a142055.html , lesquels sont confrontés à une « absence d’information » et « un manque de considération(…) sans parler des procédures lourdes du SAV, pour finalement recevoir une réponse défavorable. » 

« Nous n’avions (…) jamais vécu une période d’incidents et de changements horaires sur la totalité de notre programme aussi longue et persistante sur la durée . En effet, cela fait 3 ans que les irrégularités sont devenues notre quotidien de travail », alerte-t-elle encore.
 
« Au vu des comptes présentés ce jour, notre Compagnie pourrait-elle survivre et continuer à se développer ? », demande-t-elle, sollicitant auprès du président de la Sematra l’organisation d’un rendez-vous d’échange avec les représentants du personnel.

Le courrier lu en séance à retrouver dans son intégralité ci-dessous :

 

Air Austral dans une situation critique: Air Austral dans une situation critique:

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

MFR : Les salariés poursuivent leur mouvement de grève

En grève illimitée depuis la semaine dernière pour exiger de meilleures conditions de travail, les salariés de la Maison familiale rurale (MFR) située à la Plaine-des-Palmistes ont décidé de poursuivre leur mouvement, toujours soutenu par l’Union régionale 974 (UR974).

« Plusieurs chantiers déjà inscrits dans le calendrier social de cette année », assure le Département

Si la collectivité départementale assure respecter le droit de grève « consacré par la constitution », elle exprime néanmoins ses regrets face au mouvement de grève entamé ce jeudi devant ses grilles à l’appel des syndicats SAMFFA et SNT, rappelant la réunion avec la Direction Générale et les services du 27 février dernier, « où des réponses ont été apportées aux points soulevés ».

Département : « Un malaise croissant au sein du personnel »

Le climat social se tend au Conseil départemental, avec une action conjointe ce jeudi des syndicats SAMFFA (Syndicat Assistants Maternels, Assistants Familiaux, Accueillants familiaux) et SNT/CFE-CGC (Syndicat national des Territoriaux CFE/CGC) en soutien aux droits et intérêts des agents. Les griefs portent sur les orientations de l’action sociale départementale, les conditions de travail et les effets délétères sur le personnel.

Mairie de St-Benoit : Les syndicats boycottent le CST et demandent à rencontrer le maire

La mise en place des nouveaux membres du Comité Social Territorial (CST) ne suffit pas à apaiser les tensions au sein de la mairie de St-Benoit, dénoncent les représentants syndicaux. Ces derniers ont décidé de ne pas prendre part au CST convoqué ce mercredi, reprochant au maire, Patrice Selly, une « absence de dialogue social ». Ils tiennent malgré tout à le rencontrer dans les plus brefs délais.