Revenir à la rubrique : National

Affaire McKinsey : Perquisitions au siège du parti Renaissance et dans les locaux du cabinet de conseil

Le Parquet National Financier a fait procéder hier à des perquisitions au siège du parti Renaissance, le parti d'Emmanuel Macron, et dans les locaux du cabinet de conseil McKinsey.

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 14 décembre 2022 à 17H20

Des perquisitions ont été menées hier par les gendarmes au siège du parti Renaissance et dans les locaux parisien du cabinet de conseil McKinsey dans le cadre des enquêtes judiciaires visant le recours à de multiples reprises par le gouvernement du cabinet de conseil pour plusieurs millions d’euros, puis de façon « bénévole » pendant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron en 2017. D’où des interrogations quant à un éventuel retour d’ascenseur, à des délits de favoritisme et de prise illégale d’intérêt.

Interrogé sur le sujet, le chef de l’État avait récusé toute irrégularité dans ses campagnes et déclaré le 27 mars dernier : « Je ne crains rien (…) Je crois que le cœur de l’enquête n’est pas votre serviteur« , tandis que dans une autre interview, il avait lancé : « Qu’ils aillent au pénal« . Il semblerait que les magistrats l’aient pris au mot.

Deux informations judiciaires avaient été ouvertes les 20 et 21 octobre derniers par le parquet national financier. La première pour « tenue non conforme de comptes de campagne » et « minoration d’éléments comptables dans un contexte de campagne ». La seconde pour « favoritisme » et « recel de favoritisme ».

Un rapport de la commission d’enquête du Sénat avait établi en mars dernier que les contrats passés entre l’État et les cabinets avaient « plus que doublé » entre 2018 et 2021, pour un montant record de plus d’un milliard d’euros en 2021.

Partager cet article
Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Il faudrait gagner au minimum 1.630 euros pour vivre correctement

Il faudrait gagner au minimum 1.630 euros pour vivre correctement

Selon une étude réalisée par Pierre Concialdi, économiste à l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES), il faudrait rajouter à minima 300 euros au SMIC pour permettre à une personne seule de vivre décemment. Pour un couple sans enfant, il faudrait gagner au moins 2270 euros, et près de 3700 euros avec deux enfants.

Coupe du Monde : La France atomise la Namibie

Coupe du Monde : La France atomise la Namibie

Le XV de France s’est imposé 96 à 0 face à la Namibie lors du troisième match de la Coupe du Monde à Marseille. Le joueur aux origines réunionnaises, Louis Bielle-Biarrey, réalise un doublé.