Revenir à la rubrique : Faits divers

Affaire de la Cité des dirigeants: Prévenus et avocats réagissent à l’énoncé des réquisitions

​Le procès de la Cité des dirigeants s’est achevé ce vendredi soir à 22H30 au bout d’une journée d’audience très dense démarrée à 9H30. Pas moins de cinq prévenus pour autant d’avocats, voire deux pour certains, ont pris la parole tour à tour pour tenter de minimiser leur rôle dans "le" dossier politico-administratif de l'année judiciaire 2022.

Ecrit par LG – le samedi 26 février 2022 à 00H23

LIVE – Redécouvrez les petites phrases du procès et la ligne de défense déployée par les prévenus

Poursuivi pour escroquerie, l’ancien directeur de la structure, Christophe Di Donato, voit 4 ans de prison avec sursis probatoire, l’interdiction de gérer et la saisie de ses avoirs requis à son encontre. 

Gérald Maillot, président de la CINOR jusqu’en juin 2020, voit une peine de 3 ans de prison avec sursis, une interdiction d’exercer dans la fonction publique et une inéligibilité de 5 ans requis à son encontre. 

Contrairement à son homologue du nord, Michel Fontaine est toujours président de la CIVIS. La procureure a également requis 5 ans d’inéligibilité à son encontre, 2 ans de prison avec sursis et l’interdiction d’exercer dans la fonction publique.

Les deux hommes politiques étaient inculpés pour leur participation financière, ce qui n’a pas empêché leur collectivité locale respective de se porter parties civiles car elles estimaient avoir été flouées par le tandem Di Donato et son bras droit Arnaud Cottereau.

Ce dernier, tout comme l’ancien directeur de cabinet de Gérald Maillot, Joël Perigaud, seront également fixés le 8 avril. 1 an de prison avec sursis et une interdiction de gérer pendant 5 ans ont été requis à leur encontre.

A la sortie du tribunal ce vendredi soir, Me Iqbal Akhoun a bien voulu réagir à l’énoncé des réquisitions qui pèsent sur son client, l’ancien pdg de la Cité des dirigeants. Gérald Maillot a quant à lui laissé le soin à son avocate Me Amina Garnault de répondre.

Sur des images d’Isabelle Serre

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Contrôles routiers : La Police relève 122 infractions

Les effectifs de la Direction Territoriale de la Police Nationale de La Réunion ont réalisé sur le département 15 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 1ᵉʳ au 3 mars 2024, permettant de relever 122 infractions, dont 15 délits.