Municipales 2020

Jean-Luc Poudroux: « Mes sincères félicitations aux maires pour leur élection ou leur ré-élection »

Le député de la 7e circonscription et ancien maire de Saint-Leu, Jean-Luc Poudroux, a tenu à saluer l'ensemble des maires élus ce dimanche à La Réunion. Le parlementaire appelle les édiles nouvellement élus à travailler "tous ensemble (...) au service d'un territoire cohérent, dynamique, durable pour le bien-être et l'épanouissement de la population de toute la côte Ouest".

Procurations à Ste-Marie : Un policier du Chaudron au coeur d’une enquête interne

Faisant suite aux allégations de Richard Nirlo concernant un colistier de Gerald Maillot pour trafic de procurations, Jean-François Lebon, Directeur Départemental de la Sécurité Publique (DDSP), a diligenté une enquête interne. Il apparaît que ce colistier, placé en 7ème position sur la liste Maillot, n’est autre qu’un fonctionnaire de police du commissariat du Chaudron. Les faits remontent à début mars, peu avant le premier tour des municipales du 15 mars.

Élections municipales : L’union n’a pas fait la force

L’entre-deux tours, déjà particulier en raison de la crise sanitaire, en a surpris plus d’un avec des alliances et des fusions de listes très surprenantes. Si sur le papier certaines de ces nouvelles listes étaient garanties d’un succès sans encombre, la réalité a vite rattrapé les espoirs des candidats. Il est coutume de dire qu’en politique, 2 et 2 ne font pas 4, les élections municipales 2020 à La Réunion en sont la parfaite illustration.

Séduisante, l’idée d’un recomptage des voix à l’Etang-Salé ne pourra pas se faire mais…

Une voix. C'est ce qui a permis à Jean-Claude Lacouture de remporter les élections municipales à l'Étang-Salé ce dimanche 28 juin. Alors que Gilles Clain, colistier du candidat malheureux Mathieu Hoarau, avait indiqué hier soir vouloir déposer un recours, la préfecture donne ce lundi des précisions à tous ceux qui espéraient un recomptage complet des bulletins.

Didier Robert pourrait prendre sa revanche à la CINOR: découvrez la composition du futur conseil

La lutte de pouvoir se joue aussi au sein des interco depuis l'année 2014. Avec des compétences peu connues du grand public, elles siphonnent néanmoins petit à petit les prérogatives des mairies. Dans le nord de l'île, les villes de Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne constituent la Cinor. 64 élus vont siéger dans un conseil qui, au niveau des visages connus, va être modifié à la marge puisque les maires de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne ont été reconduits par leurs électeurs respectifs. Mais l'enjeu est ailleurs.

Comme en 2014 où la question de la présidence tournante de l'intercommunalité avait été remise en cause par Saint-Denis faisant de Gérald Maillot le président de la Cinor pour toute la durée du mandat, l'année 2020 propose un scénario qui promet tout autant. En additionnant les voix des élus qui pourraient se ranger à ses côtés (Maillot avec 4 élus) et Alexandre Laï-Kane-Cheong (2 élus), Ericka Bareigts disposerait de 32 sièges. Mais en face, le jeu des affinités pourraient faire se retrouver Didier Robert (6 sièges), Richard Nirlo (15), Maurice Gironcel (10) et Daniel Alamélou (1). Ce qui donnerait également 32 sièges à un second groupe, encore théorique à cette heure. Reste à connaître le comportement d'électrons libres... Le conseil d'installation des élus communautaires de la Cinor s'annonce d'ores et déjà prometteur avec une lutte de leadership qui se profile.

Découvrez la liste des membres du conseil communautaire du TCO

Après le second tour des élections municipales, on connaît les noms des candidats des 5 villes (Saint-Paul, La Possession, le Port, Saint-Leu, Trois-Bassins) qui siègeront au conseil communautaire. Au Territoire de la Côte Ouest, 64 sièges de conseiller communautaire étaient à pourvoir. Découvrez qui siègera au "Crayon", le siège du TCO situé sur le territoire de la commune du Port.