Municipales 2020

Joé Bédier investi officiellement maire de St-André

C'est le jour J pour Joé Bédier. Le président de l'Union des Saint-Andréens, élu maire de Saint-André dimanche dernier, a été installé officiellement dans ses fonctions ce samedi lors du premier conseil municipal de sa mandature. Cette intronisation, ainsi que celle de ses adjoints, sans oublier celle des élus de l'opposition, s'est déroulée au gymnase Nicol Ledormeur.

St-Benoit: Patrice Selly s’installe dans le fauteuil de maire

Il y avait foule cet après-midi au gymnase de Bras-Fusil pour l'installation de Patrice Selly en tant que nouveau maire de Saint-Benoit. Tout un symbole pour l'avocat bénédictin, originaire du quartier, qui a été officiellement investi, tout comme les élus qui composeront sa majorité comme ceux de l'opposition.

Jeannick Atchapa: « L’accueil, l’écoute et le respect, c’est ce qu’il manquait à Bras-Panon »

La troisième tentative aura été la bonne pour Jeannick Atchapa, élu triomphalement dimanche nouveau maire de Bras-Panon face aux deux cadors -et éternels rivaux- pannonais, le maire sortant Daniel Gonthier et le député Jean-Hugues Ratenon. Âgé de 49 ans et père de "deux grands enfants", Jeannick Atchapa est un pur produit de Bras-Panon, "un gars lakour" comme se qualifie le successeur de Daniel Gonthier, qui revient avec nous sur cette campagne des municipales "éreintante mais avec un beau final" dans la cité panonnaise. Rencontre.

Mathieu Hoarau : « On n’a plus de doute, il y aura annulation de ce scrutin »

Le candidat malheureux à l'Étang-Salé a déposé un recours "citoyen" et une pétition à la sous-préfecture de Saint-Pierre. Mathieu Hoarau souhaite faire annuler les élections municipales dans la commune du Sud. Dimanche 28 juin, Jean-Claude Lacouture a remporté le scrutin avec une toute petite voix de plus que son adversaire.

Patrice Selly: « Une page se tourne et une nouvelle doit être écrite »

C'est l'une des nouvelles têtes qui a émergé lors de ces municipales à La Réunion. Le nouveau maire de Saint-Benoit, Patrice Selly, ne manque pas d'envie et de projets pour la cité des eaux vives, qu'il souhaite sortir de sa léthargie. L'avocat, qui mettra entre parenthèses son activité durant toute la durée de sa mandature, revient avec nous sur cette campagne avant son installation officielle dans le fauteuil de maire ce samedi.

Joé Bédier: « Na pu domoun kouyon »

C'est un Joé Bédier "fatigué mais heureux" que nous avons retrouvé en début de semaine dans le quartier de la Cressonnière. Quelques jours après son succès retentissant face à Jean-Marie Virapoullé, le nouveau maire de Saint-André a pris le temps de revenir avec nous sur cette victoire. "Une page est tournée" clame l'éternel opposant des Virapoullé devenu enfin maire, qui souhaite faire de son mandat "celui de la proximité".

Vers des législatives partielles après les victoires de Bello et de Bareigts ?

Après l'élection d'Huguette Bello à Saint-Paul, se pose désormais la question de sa succession dans la seconde circonscription. Ne pouvant cumuler le poste de maire et celui de député en raison de la loi sur le cumul des mandats qui interdit aux députés d'exercer une fonction locale en parallèle, la nouvelle maire de Saint-Paul devra laisser sa place à l'Assemblée nationale à son suppléant, qui n'est autre qu'Olivier Hoarau. Problème: ce dernier, réélu également lors de ces municipales, ne pourra pas remplacer Huguette Bello à moins de quitter son fauteuil de maire.

Fabrice Marouvin: « Proposer aux Saint-Paulois un projet cohérent et partagé pour les prochaines échéances électorales »

"À la lecture des résultats ce n'est pas un vote d'adhésion mais bien un vote par défaut". S'il salue la victoire d'Huguette Bello à Saint-Paul lors de ces municipales, Fabrice Marouvin, candidat au premier tour avant d'apporter son soutien à la liste conduite par Alain Bénard, assure qu'il sera avec son équipe présent "pour veiller au bon fonctionnement de la municipalité de Saint-Paul et à l’exécution des engagements pris par la candidate". "Saint-Paul ne peut se permettre de perdre une décennie dans l’immobilisme", martèle l'ex-adjoint de Joseph Sinimalé. Il appelle toute la droite saint-pauloise à se rassembler pour préparer les prochaines échéances électorales, dont notamment une législative partielle qui se profile dans la seconde circonscription…