Politique

« La crise du logement à La Réunion est maintenant une réalité »

La crise du logement à La Réunion est devenue une réalité incontestable, alertent la sénatrice Audrey Belim et le député Philippe Naillet. Face à des indicateurs alarmants, ils mettent en garde contre des conséquences sociale et économique dévastatrices si des mesures rapides et robustes ne sont pas prises. "Les signaux sont plus que dans le rouge" s'inquiètent les deux parlementaires socialistes.

Immigration, vie chère : Michel Vergoz fait le tour de l’actualité politique

Après le PS le week-end dernier, c'était au tour du Mouvement Politique Trait d'Union (MPTU) d'effectuer sa rentrée politique ce jeudi. Le mouvement mené par Michel Vergoz, soutien de la majorité présidentielle dans l'île, a abordé des sujets brûlants tels que la Loi immigration, la Loi Plein Emploi, la crise du logement à La Réunion et la situation tendue à Mayotte.

La plateforme d’Ericka Bareigts tout en souplesse pour les Européennes

Réunis dans leurs différences, mais pas pour autant divisés à l'approche des Européennes. C'est le message mis en avant par la plateforme Ambition Réunion, constituée autour des soutiens d'Ericka Bareigts lors des dernières sénatoriales, à l'occasion de sa rentrée politique ce mercredi. Les six mouvements la constituant (PS, PCR, Ansamn, Banian, PCR et Europe Écologie Les Verts) auront le libre de choix de la liste qu'ils soutiendront lors du scrutin de juin prochain.

En France, un ministre du gouvernement sur deux est millionnaire

Le gouvernement Attal de 34 ministres comptabilise au moins 17 millionnaires selon le quotidien L'Humanité, qui révèle un premier état des lieux de leur patrimoine, avant même la publication du rapport officiel de la Haute autorité de la transparence de la vie publique. Au sommet de la pyramide, le ministre du Commerce extérieur Franck Riester aurait ainsi déclaré 10 millions d'euros.

« L’État organise le transfert des violences de Mayotte vers La Réunion »

"Êtes-vous prêts à entendre raison et à agir en conséquence?". C'est la question adressée à Gérald Darmanin par Jean-Hugues Ratenon, qui intervenait ce mardi à l'Assemblée nationale sur la situation explosive à Mayotte. Une situation "pas nouvelle" tient à rappeler le député de la 5e circonscription, qui s'inquiète notamment des répercussions pour La Réunion.

La Réunion va-t-elle se retrouver sans député européen ?

Le fonctionnement des élections européennes a changé. En juin 2024, les Réunionnais devront voter pour des listes nationalisées car la France est considérée comme une circonscription unique. Ainsi, si des candidats réunionnais n'arrivent pas à négocier une place aux avant-postes des listes électorales nationales, La Réunion pourrait perdre sa représentation au Parlement européen. Les élus politiques locaux assurent que des Réunionnais siègeront bien en Europe.

La députée de La Réunion, Karine Lebon

Karine Lebon interpelle le gouvernement sur le logement insalubre

Karine Lebon, députée de la 2e circonscription de La Réunion, alerte le gouvernement sur le désengagement de l'État dans les programmes de résorption de l'habitat insalubre, soulignant l'urgence de la situation face à la détérioration continue de l'accès au logement et à l'accumulation de plus de 40.000 demandes en attente, alors que la Fondation Abbé Pierre estime à plus de 100.000 le nombre de personnes mal-logées sur l'île.

Suppression du droit du sol à Mayotte : « Un recul sans précédent en matière de protection des droits humains » estime le PLR

"Cela constitue un recul sans précédent en matière de protection des droits humains et marque un tournant dangereux dans l'histoire politique française". Le PLR ne cache pas son inquiétude suite à l'annonce ce dimanche 11 février par Gérald Darmanin de la future réforme constitutionnelle visant à supprimer le droit du sol dans le 101e département français. Le parti d'Huguette Bello craint que cette mesure entraîne "un tournant dangereux dans l'histoire politique française" avec la remise en cause du principe constitutionnel "d'une République une et indivisible".

Le Parti socialiste fait sa rentrée

La Fédération locale du Parti socialiste en ordre de marche pour les prochaines échéances. À l'occasion de sa rentrée politique, la première secrétaire fédérale, Ericka Bareigts, a convié les militants ce dimanche à l'aire de pique-nique du Brûlé à Saint-Denis. L'occasion d'établir les grandes lignes politiques du PS à court et à moyen terme, avec les élections européennes en ligne de mire.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial