Faits divers

​Meurtre de Joël Thévenin : Le principal suspect reviendra-t-il un jour de Madagascar ?

Dans la nuit du 13 au 14 juin, le corps de Joël Thévenin a été retrouvé dans son véhicule incendié à Saint-André. Le principal suspect, un garagiste et proche de la victime, a été localisé et arrêté à Antananarivo le 18 juillet 2023, après sa fuite post-crime. Reconnaissant le meurtre, l'homme fait face à des complications juridiques et administratives concernant son extradition vers La Réunion.

Lancement d’un nouveau dispositif d’appel à témoins

Les ministères de l'Intérieur et des Outre-Mer et de la Justice ont présenté un nouveau dispositif d'appel à témoins pour recueillir des informations auprès du grand public dans le cadre d'enquêtes suite à des crimes sériels ou non élucidés.

Violences urbaines : Une tentative de combat de rue avortée au Port

Outre les contrôles réalisés samedi soir entre Saint-Benoît et Saint-André, les forces de l'ordre étaient mobilisées ce week-end sur l'ensemble des quartiers ciblés par des violences urbaines. Une seule tentative de combat de rue a été constatée au Port, avec un rassemblement d'une centaine de personnes. Une dizaine d'infractions à l'interdiction de port et transport d'armes ont en outre été constatées.

St-Leu : Un véhicule contrôlé avec 7 enfants à l’arrière

Comme chaque week-end, les forces de l'ordre ont mené des contrôles routiers sur les routes de l'île. 132 infractions ont été relevées par la gendarmerie qui a notamment verbalisés des parents qui transportaient sept enfants à l'arrière d'un véhicule. 81 infractions ont été constatées par la police.

416.000 euros saisis sur le compte de l’infirmière jugée pour escroquerie

Le tribunal de Saint-Denis a requis vendredi trois ans de prison dont deux avec sursis probatoire contre une infirmière libérale de Saint-Denis poursuivie pour escroquerie sur une période allant de 2020 à 2022, pour un montant estimé à plus d'un million d'euros. La procureure Léa Filippi demande la confiscation des 416.000 euros saisis sur son compte en banque, l'obligation de payer le Trésor public, l'interdiction d'exercer pendant trois ans et une peine d'amende complémentaire de 50.000 euros. Le délibéré sera rendu le 31 mai.

Malgré l’interdiction préfectorale, des combats de rue aperçus à Saint-Denis

Alors que des violences urbaines ont agité plusieurs villes de l’île ces derniers jours, le préfet a décidé de prendre les choses en main et d’interdire les combats de rue ainsi que le transport d’arme sur toute La Réunion pendant un mois. Une mesure d’exception, mais qui ne semble pas encore appliquée par certains jeunes, comme en témoigne cette image prise dans le centre de Saint-Denis ce vendredi soir.