Faits divers

Sit-in devant les Récréateurs

Hier soir, les clients du café culturel les Récréateurs se sont donné rendez-vous devant l’établissement pour un sit-in musical. Le café a dû fermer ses portes samedi dernier, suite à un arrêté préfectoral pour manquement à la commission de sécurité.

Macabre découverte

Hier en fin d'après midi, des promeneurs ont signalé aux pompiers un cadavre flottant au large de Grands-Bois. L'identité du corps n'est pour l'heure pas connue.

Feu dans l’enceinte du Score Chaudron

Rien à voir avec les débordements, il y a une semaine de cela. Hier soir, peu avant 21 heures, un conteneur s'est embrasé dans l'enceinte du Score du Chaudron. Définitivement, le supermarché n'a pas de "chance".

« Les Récréateurs » dans le collimateur du Préfet

"Chers amis et clients, il vient de nous être signifié ce samedi la fermeture administrative des Récréateurs, ce pour une durée indéterminée... En attente de la commission de sécurité, et du déménagement du voisin... Ou de nous ! Donc, plus de concerts ni de soirées jeux jusqu'à... ?" déclarent les gérants des Récréateurs sur leur site Internet.

« Cette nuit a été calme », enfin presque…

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une quinzaine de voitures avaient été incendiées au Port et dans le Sud. Cette nuit, on dénombre une nouvelle fois des dégâts sur divers points de l'île même si les équipes d'intervention privilégient l'idée d'une "nuit calme".

Emeutiers : Entre 1 mois et 3 mois ferme

Les prévenus ont tous été condamnés à 1 mois de prison ferme, sauf l'un d'entre eux, le plus âgé, qui écope de trois mois ferme. Les "casseurs" étaient jugés ce matin au tribunal correctionnel de Saint-Denis sous le régime de la comparution immédiate. Ils sont âgés entre 21 et 49 ans.

Les émeutiers devant la justice

Ils sont une dizaine au total. Au moins 5 d'entre eux sont jugés ce matin au tribunal correctionnel de Saint-Denis sous le régime de comparution immédiate. Ils doivent répondre "d'attroupement avec arme et violences contre dépositaires de l'autorité publique".

Miraculée à Takamaka

C'est un véritable miracle. Une jeune femme de 30 ans a survécu à une chute d'environ 150 m de l'un des remparts de Takamaka. La scène s'est déroulée dans la nuit de mardi.

Drames en série ce week end

Trois personnes ont trouvé la mort ce dimanche. Deux jeunes hommes dans des accidents de voiture, et une femme d'une soixantaine d'année par noyade.