Revenir à la rubrique : Social

A Saint-Pierre, les manifestants arrivent au compte-goutte

Le rassemblement des manifestants à Saint-Pierre se déroule en ce moment même. S'ils arrivent au compte goutte, les grévistes sont quelques 200 à s'être déjà réunis sur le site de Ravine Blanche à Saint-Pierre.

Ecrit par Ludovic Robert – le mardi 07 septembre 2010 à 09H00

Le rendez-vous a été fixé à 9 heures ce matin pour les manifestants de Saint-Pierre. Pour le moment, seules quelques centaines de personnes ont pris place sur le site du marché forain communal dans le quartier de la Ravine Blanche. Banderoles et autres drapeaux de revendication ont donc fait leur apparition et, avec eux, les différents syndicats habillés de rouge ou d’orange.
C’est donc avec un léger retard que le cortège devrait débuter sa boucle symbolique de protestation contre le projet de réforme des retraites initié par la majorité présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Une fois, les quatre prises de paroles syndicales réalisées sur le front de mer de Saint-Pierre, les grévistes remonteront cet axe à destination de la rue Luc Lorion. Ils emprunteront ensuite la rue Marius et Ary Leblond avant de se retrouver sur le parvis de la mairie de Saint-Pierre en fin de matinée où de nouvelles prises de paroles sont attendues. Un pique-nique interviendra alors avant un débat en début d’après-midi selon Max Banon de la CGTR.

Un débat visiblement important pour les manifestants habitués jusqu’à maintenant à rentrer à leur domicile à la mi-journée. Un débat qui permettra, peut-être, selon les syndicats de poursuivre le mouvement dans l’après-midi. Un souhait qui, pour le moment, ne semble pas encore acquis.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Crise du BTP : Sans accord, « le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous »

Les syndicats du BTP ont suspendu leur grève et vont participer à plusieurs réunions de travail tout au long de la semaine prochaine. Une nouvelle table ronde avec tous les acteurs du secteur est prévue vendredi prochain. Si un accord n’est pas trouvé, les manifestants reprendront leur mobilisation. « Le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous », assure Johny Lagarrigue de la CFDT-BTP.

Crise du BTP : La grève est suspendue, des réunions de travail prévues la semaine prochaine

Les syndicats qui ont démarré mercredi un mouvement de grogne annoncent jeudi suspendre la grève. Une décision prise au sortir d’une réunion organisée à la CCIR avec le préfet, le Département et la Région, notamment. Les manifestants avaient organisé un barrage filtrant mercredi et avait bloqué le Barachois toute la journée de jeudi, provoquant de très importants embouteillages dans le chef-lieu et sur la Nouvelle Route du Littoral.

Manifestation du BTP : Barachois fermé

Une grève illimitée a été démarrée par les syndicats du BTP. Ils bloquent la circulation au niveau du Barachois et une déviation a été mise en place par le Boulevard Sud. Les acteurs du BTP réclament une mobilisation des pouvoirs publics pour sortir le secteur de la crise qui s’enlise. (Images : Pierre Marchal)

SPL Estival : L’intersyndicale prête « à remettre la machine en marche »

« La crise est toujours là ». Après la publication dans la presse locale du pré-rapport de la Chambre régionale des comptes, l’intersyndicale de la SPL Estival ne cache pas son désarroi face à une situation « qui perdure » au sein de la société, et ce malgré la fin du conflit social qui a paralysé la structure fin 2023.