Archivages - Zinfos974

Zinfos à l'Ecole...

Dimanche 5 Avril 2009 - 16:25

Zinfos va vivre sa première "Semaine de la presse à l'Ecole", une manifestation traditionnellement organisée par le CRDP (Centre Régional de Documentation Pédagogique).
N'étant pas un journal comme les autres, nous avons souhaité que cette "Semaine" ne soit pas comme les autres sur Zinfos.
Pas question pour nous, comme on le fait traditionnellement, d'inviter des élèves à venir simplement regarder comment travaillent les journalistes.
Non, nous avons voulu faire de ces élèves et collégiens de vrais journalistes.


Zinfos à l'Ecole...
Dès ce matin donc, au travers d'une opération que nous avons baptisée "Zinfos à l'école", et jusqu'au 10 avril prochain, nous allons accueillir tous les jours une demi-douzaine de collégiens ou de lycéens accompagnés de leurs professeurs, à raison d'un collège ou d'un lycée par jour.

Ils participeront tous à la conférence de rédaction du matin, ce qui signifie qu'ils pourront faire des propositions de reportages.

Une fois répertoriés tous les sujets du jour, et notamment les conférences de presse prévues ce jour-là et les sujets d'initiative, le rédacteur en chef effectuera la répartition des tâches.
Notre petite équipe partira donc en reportage sur le terrain, accompagnée d'un ou d'une journaliste de Zinfos. Ce sont les collégiens ou lycéens qui poseront les questions, selon l'axe qui aura été choisi peu avant en conférence de rédaction.

Une fois rentrés, il leur appartiendra de rédiger leur article, toujours avec l'aide du journaliste professionnel accompagnateur. Et ils subiront, comme tous les autres, le redoutable passage final devant le rédacteur en chef qui corrigera les petites fautes qui auraient pu passer à travers le premier filtre, mais surtout s'assurera que l'article rédigé est bien dans l'esprit de ce qui avait été convenu le matin.
L'article sera ensuite mis en ligne, signé du nom de tous les élèves.
 
Ce faisant, nous voulons faire de ces élèves des acteurs de cette "Journée de la Presse, et non pas seulement des spectateurs. Un peu comme nous souhaitons faire en sorte que les Réunionnais cessent d'être des spectateurs de leur vie pour en devenir des acteurs.
 
Zinfos974.com, le premier journal gratuit sur internet continue donc à innover. Cette expérience au service de l'éducation des jeunes Réunionnais devrait perdurer tout au long de l'année si elle donne satisfaction au Rectorat et au CDRP, sous une forme légèrement modifiée pour lui donner plus de souplesse...…

Zinfos à l'Ecole...
OF .
Lu 2229 fois



1.Posté par looping974 le 06/04/2009 06:57

excellent +1

2.Posté par papapio le 06/04/2009 08:42

Proposition de Reportage demandée depuis 15 ans de lois bafouées:
* L'autorité Parentale Bafouée des Pères à l'Ecole de la République auprès du Recteur et des Equipes éducatives.
*La Parité entre Hommes et Femmes en instruction Civique, faisant CETTE FOIS apparaitre la PARITE EDUCATIVE DES ENFANTS VOTEE ET REFUSEE (par des juges qui remmettent en cause les lois votées par le peuple et le législateur).

Allez y les Enfants, nous comptons sur vous pour que les 'adultes' assument un jour. Nous vous Aimons et refusons de vous abandonner de FORCE pour l'Argent que vous représentez.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Papapio, je viens d'avoir Bernard au téléphone, et nous avons programmé un reportage sur sa situation).

3.Posté par papapio le 06/04/2009 10:03

Merci Mille fois ENCORE à Z'infos, l'un des RARES Médias SANS TABOUS, dont les équipes sont d'accord pour remettre en cause les VRAIS SUJETS de SOCIETE, contrairement aux médias "officiels locaux"... Ce sont ces Infos LA, que les Enfants devraient lire pour comprendre les Vrais Enjeux de Vie et ceux dont ils font l'objet malgrés eux...
Merci M'sieu pierrot et toute l'Equipe...

4.Posté par ROBERT Franck le 06/04/2009 10:13

Bravo à Zinfos974 pour cette excellente initiative et souhaite aux élèves de vivre une expérience inoubliable auprès des professionnelles qui font de leur mieux pour offrir aux Réunionnais une actualité de proximité.
Franck ROBERT

5.Posté par FJ le 06/04/2009 10:56

bravo, z'info toujours un z'este d'avance

6.Posté par jeff le 06/04/2009 16:31

On ne peut qu'applaudir à une telle initiative. A tous ceux qui "postent" d'en tenir compte dans les commentaires. Bravo à l'équipe zinfos.

7.Posté par Gérard Manvussa le 06/04/2009 17:20

Bonne initiative zinfos. Les élèves-journalistes au lieu d'être lecteurs bien bien bien.

8.Posté par bertel le 06/04/2009 18:54

Wouarf ! Wouarf !

Les collégiens, amha, ont besoin :

- d'apprendre à parler et à écrire correctement le français, puisque nous sommes en France.

Ce n'est pas certainement pas sur ce site qu'ils vont parfaire ces compétences !!!

Que Zinfos exploite son succès médiatique, je peux le comprendre... mais que Zinfos aille chercher dans les étoiles numériques une pseudo justification... en se prévalant partenaire de l' Ecole.. alors permettez que je me gausse !

Bertel


9.Posté par fabienne couapel sauret le 06/04/2009 19:41

Excellente idée.

La liste des collèges et lycées est-elle déjà définie ?

(Réponse de Pierrot Dupuy : elle est définie et est publiée à droite de cet article, en haut de page. Mais nous envisageons de prolonger l'opération avec les lycées et collèges volontaires, puisqu'il semblerait que la demande ait été importante...)

10.Posté par fabienne couapel sauret le 06/04/2009 19:42

Ma précédente question n'est pas pertinente, puisque la liste des collèges et lycées se trouve en haut à droite. Désolée.

11.Posté par Bouc le 06/04/2009 21:27

Excellente idée!!!
Nous avons put ce matin faire les frais de cette initiative et je pense que nous en avons beaucoup appris sur ce domaine qui nous était encore un peu flou
Merci beaucoup à Zinfos et j'éspère que l'action portera ses fruits!

12.Posté par janfoutsa le 07/04/2009 11:30

@ bertel

poireau !

13.Posté par Trouillomètre au maximum le 07/04/2009 14:17

Internet est le principal lieu des fautes de français et d'orthographe. L'anonymat et l'absence de filtres le permettent. Nous sommes également pressés par le temps, nous abritons derrière les prétendus justificatifs que sont l'inattention et l'inutilité.
Il conviendrait au contraire que les enseignants y compris après le bac rappellent constamment à leurs élèves l'utilité d'écrire correctement, et surtout l'utilité d'éviter les fautes de logique. Il faudrait même que ces fautes soient sanctionnées sévèrement. Certaines fautes systématiques comme par exemple ignorer la différence entre un infinitif et un participe ou mal accorder les participes passés dévoilent beaucoup la personnalité de l'auteur.
L'inattention n'explique pas tout, d'autant que les correcteurs automatiques font les trois-quarts du travail.
A mon époque, j'avais entendu plusieurs fois le discours suivant en entrant au lycée : "L'orthographe, c'est de l'acquis, ne comptez pas sur moi pour corriger vos fautes". Cela a contribué à faire de nous des "mauvais". Avec le recul, je me rends compte que certains professeurs sont bien incapables de trouver toutes les fautes de leurs élèves et préfèrent donc ne pas s'y risquer ... Certains de ces personnages sont les principaux responsables de la déliquescence de la langue française.
Si le français était resté un moyen de sélection au même titre que les bien moins utiles mathématiques, nous n'aurions pas vu d'avocats, de maires, de hauts diplômés qui comme par hasard cumulent ces deux handicaps : un défaut de maitrise de la langue française et une incompétence avérée. L'un ne découle t-il pas de l'autre ?
Je propose donc à Pierrot Dupuy de ne rien corriger (y compris ma prose, MDR !) pour voir ce qu'il en est.

Signé : Monsieur Je suis malade, mais je me soigne.

14.Posté par Choupette le 07/04/2009 15:32

A 13. Posté par Trouillomètre au maximum le 07/04/2009 14:17

J'adhère.

Par contre, "nous NOUS abritons derrière les prétendus justificatifs que sont l'inattention et l'inutilité. " Forme pronominale; ça aussi ça se perd... comme tout le reste d'ailleurs.

15.Posté par Choupette le 07/04/2009 15:39

Oula ! Dans l'article de OF "la répartition des taches." Dans ce cas, tâches (qui signifient ouvrages) s'écrit avec un accent circonflexe. Sinon, on peut se faire traiter de (pauvre) tache (de salissure) sans accent.
Et, interdiction de vérifier sur Google !

16.Posté par lucie et mathilde le 07/04/2009 16:27

Merci beaucoup pour cette journée!

17.Posté par bertel le 07/04/2009 17:13

"12. Posté par janfoutsa le 07/04/2009 11:30
@ bertel

poireau !"

Ouais ! Visiblement, il faut toujours être d'accord avec Zinfos974... un peu comme il faut toujours être d'accord avec radio-téléphone.

"Ils" - je ne sais pas qui "ils" sont - appellent cela "la liberté d'expression !"

bertel, poireau

18.Posté par Trouillomètre au maximum le 07/04/2009 17:31

14. Posté par Choupette le 07/04/2009 15:32

J'étais presque certain d'être pris en défaut malgré deux relectures, y compris pour ce présent texte, (comme d'habitude car il est rare que je ne fasse pas une faute au moins), d'où ma précaution d'avoir prévu cette phrase : "Je propose donc à Pierrot Dupuy de ne rien corriger (y compris ma prose, MDR !)". Les correcteurs orthographiques ne pourront probablement jamais appréhender le sens d'une phrase.

Lorsque je lis la prose des simples diplômés du certificat d'étude du début de la fin du 19e siècle et su début du 20e, et même la prose de mon père qui est d'une génération un peu plus récente, je me demande si l'accès à l'éducation pour tous a nécessité une baisse mécanique de la sélection ou si nos ainés bénéficiaient d'un système éducatif plus performant. Les deux certainement. Les critères de valeur ont changé également : La maitrise de la langue n'a plus la même importance.
Le coté positif est que nous pouvons juger plus facilement nos interlocuteurs ... L'expression écrite et orale trahissent très bien leurs auteurs ...
Je suis donc déficient pour le pronominal et pour bien d'autres choses ... , mais je suis rassuré par ce que je vois ailleurs.

19.Posté par Azalée le 07/04/2009 21:56

Même si ça fait un brin réactionnaire, j'adhère aussi. Si on ne maîtrise pas sa langue, on ne peut rien énoncer de cohérent et c'est la mort de la communication. Or, de nombreuses fautes d'orthographe sont d'abord des défauts de compréhension et d'expression. Cela dit, qui se vante de ne jamais en faire est soit un menteur, soit un inconscient.

20.Posté par boyer le 07/04/2009 23:12

A propos de liberté de la presse, 'Arrêt sur images' signale cette video de l 'agence 'Moas Press'ou on voit des flics(un commissaire) empêcher des journalistes interviewer des lycéens anti Otan.

Récit dans libé: http://www.liberation.fr/

21.Posté par Ray Duc le 09/04/2009 12:42

Pour m'a par, je fé ce que je peu. le plu inportan cé de comuniké.
Les fote c'est grave, mé y en a partou même quand les jen parle et dans les journeau papier en particulié.

22.Posté par Zora le 09/04/2009 12:46

Claude Hoareau dit à la télé aux infos à l'instant : "Ce sont les mêmes qui ce sont aplaventrés...", trouvez l'erreur !

23.Posté par Gérard Maillot le 09/04/2009 14:31

13. Posté par Trouillomètre au maximum le 07/04/2009 14:17
Je dois reconnaitre que j'"adhère", très souvent, au contenu de tes articles... Il est impératif que nos enfants écrivent correctement...Il est impératif que nos enfants bacheliers ne puissent plus écrire "papa" avec 03 "p"! Encore une fois, je suis quelque peu méchant...Il faut voir pour croire!

24.Posté par mérédith le 10/04/2009 14:58

En voilà une chouette initiative!! à quand le reportage de cette action? en vidéo bien sûr...

25.Posté par LA MOUCATE le 11/04/2009 11:50

mon dieu, ne les familiarisons pas avec les ragots et autre ladi lafé. vous allez les dégouter de rechercher la vraie vérité. car elle est forcément ailleurs ! mais pas ici !