MENU ZINFOS
Faits-divers

Zamal et amphétamines au volant : 2 conducteurs condamnés en 2 jours à St-Louis


Les gendarmes de l'Escadron départemental de la sécurité routière font le point sur deux opérations de prévention routière en deux jours à Saint-Louis.

Par NP - Publié le Mercredi 9 Mars 2022 à 19:10

Pas de permis, ni d'assurance mais alcoolisé et drogué

Les motocyclistes de la Brigade Motorisée de La Rivière Saint-Louis ont mené un contrôle routier ce mercredi de 16 à 20 heures. Ils constatent vers 17h20 qu'un conducteur ne porte pas sa ceinture de sécurité. Ils procèdent au contrôle de ce véhicule.

Au cours des vérifications, le contrevenant se trouve dans l’impossibilité de remettre son permis de conduire, l’attestation d’assurance ainsi que le certificat d’immatriculation du véhicule.

Il déclare être le propriétaire du véhicule depuis le mois de décembre 2021. Il reconnaît ne pas avoir réalisé les démarches administrative pour établir le nouveau certificat d’immatriculation à son nom. Il reconnaît cette nouvelle contravention relevée à son encontre pour maintien en circulation d’un véhicule cédé et déjà immatriculé sans avoir établi le certificat d’immatriculation à son nom dans un délai d’un mois. De plus, il évoque l’absence de contrat d’assurance couvrant les risques liés à l’usage de ce véhicule. La consultation du Fichier des Véhicules Assurés confirme ces premières déclarations. L’intéressé reconnaît l’infraction relevée à son encontre circulation d’un véhicule sans assurance.

La consultation du Fichier du Permis de Conduire permet également de constater que le permis de conduire n’est plus valide suite au non respect d’obligation de visite médicale favorable. Au regard de l’article R.221-13 et R.221-14 du Code de la Route, le permis de conduire de l'intéressé fait donc l’objet d’une mesure de suspension administrative jusqu’à satisfaction à l’obligation de l’avis médical favorable. Informé de cette mesure, ce dernier reconnaît l’infraction relevée à son encontre pour conduite malgré suspension administrative.

Par la suite, le dépistage de l'imprégnation alcoolique se révèle positif. Ce conducteur est également sous l'emprise d'amphétamines et de "zamal".

Le véhicule a aussitôt fait l'objet d'une mise en fourrière. Le permis de conduire lui a été retiré sur le champ. Une suspension administrative de son permis de conduire a été prononcée par les services de la Préfecture pour une durée de 6 mois.

Les investigations permettent aux enquêteurs de constater que l'intéressé est en état de récidive légale. Placé en garde à vue, il a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Saint-Pierre. Une peine d'emprisonnement d'un an dont 8 mois avec sursis assortie d'une mise à l'épreuve de 2 ans, des obligations de soins, de travail, une annulation du permis de conduire d'une durée de 8 mois, une confiscation du véhicule, ainsi que 250 € d'amende délictuelle et 2 autres amendes contraventionnelles ont été prononcée à son encontre.
Zamal et méta-amphétamines 
Le lendemain, de 19 heures à 23 heures, les motocyclistes de la Brigade Motorisée de La Rivière Saint-Louis réitèrent cette opération et mettent en place un nouveau service de police de la route avec recherche des conduites addictives sur ce même secteur.

A 20h15, ils procèdent au contrôle d'un véhicule circulant en provenance de Saint-Louis. Au cours des vérifications, cet usager de la route se trouve dans l’impossibilité de présenter son permis de conduire. La consultation du Fichier du Permis de Conduire permet alors de constater que le titre de l'intéressé fait l’objet d’une annulation judiciaire pour des faits de conduite en ayant fait usage de stupéfiants. Le conducteur reconnaît avoir conscience que cette mesure s’applique bien à son encontre. Il reconnaît l’infraction relevée à son encontre pour conduite malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire.

Le dépistage de l'imprégnation alcoolique se révèle à nouveau positif. Ce conducteur est également sous l'emprise de cannabis et de méta-amphétamines. Le véhicule a aussitôt fait l'objet d'une mise en fourrière.

Ces nouveaux faits ont également justifié le placement en garde à vue de ce dernier, notamment au regard de la récidive. Il a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Saint-Pierre. Une peine d'emprisonnement d'un an avec sursis assortie d'une mise à l'épreuve de 2 ans, des obligations de soins, de travail, une interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur pendant une durée d'un an ont été prononcées à son encontre...
 




1.Posté par Loulou le 09/03/2022 20:48

Pour faire L'étang Salé sainte rose tous les jours...c'est toute la zone sud qui doit être concernée par une traque sauvage de ces individus qui sont de véritables dangers sur la route. 120 en plein centre ville de l'étang Salé, scooters et vélos qui font n'importe quoi a saint louis, les véhicules qui fument sur la 4 voies de saint pierre et dépassent n'importe comment, les kanyards matin midi et soir devant la gare de saint joseph...bref la justice doit être sans pitié...il en va de la sûreté des familles du coin. Retirez les permis, enfilés les amendes et protégez les familles et ceux qui roulent correctement svp.

2.Posté par Rossi le 10/03/2022 12:26

Tout est dis loulou.
Je n' ai rien à ajouter.
Ah si je me casse de la réunion en 2022 car ce n' est plus supportable.

3.Posté par Vlody Marie le 10/03/2022 14:27

Toujours Saint-Louis...
La maire i occupe z'élections Etang Salé, cabri mage salade...

4.Posté par Rossi le 10/03/2022 17:28

C est toute la réunion malheureusement qui est gangrené par ce genre d abrutis

5.Posté par Karloss le 12/03/2022 06:00

Poste3 ou po Di n'importe koué, si demounes y boires et y Totoche la drogue au volant c'est le maire la faute??
Si mi suive oute logique ,demain si n'a un fou du volant ivre mort y tué les gens sur la route, le responsable c'est la mairie .......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes