MENU ZINFOS
Faits-divers

Zamal : "Je m'appelle Dieudonné, ce n'est pas pour rien que je donne aux gens"


Cet ouvrier agricole, amateur de botanique, a été arrêté en juillet 2019 par la douane en possession de zamal.

Par - Publié le Vendredi 18 Décembre 2020 à 07:46 | Lu 5163 fois

Après des années d'alcoolisme dont il s'est libéré, Dieudonné tente aujourd'hui d'arrêter le cannabis. Dreadlocks ramassés dans un grand foulard, l'homme a un profil tout à fait différent de celui qui l'a précédé à la barre ce jeudi au tribunal correctionnel de Saint-Pierre dans une autre affaire de stupéfiants. Lui tente toute sorte de cultures, des brèdes, des plantes médicinales en passant par la skunk, cette variété de cannabis avec un fort taux de THC,  juste " pour essayer ".
 
Les plants, parfois séchés, ont ainsi été retrouvés durant la perquisition à son domicile. 
 
7 600 euros ont été réclamés par la douane sur la base d'un gramme séché vendu à 4 euros sur le marché local. 12 mois de sursis et l'obligation de soins ont également été requis par le parquet.
 
" Il a ses valeurs à lui. Il ne donne pas à n'importe qui", a plaidé sa défense. " Ce n'est pas un vrai dealer de zamal".  "Je m'appelle Dieudonné, ce c'est pas pour rien que je donne aux gens", a fait valoir son client comme explication. 
 
Au final, le tribunal a condamné le passionné de botanique à 8 mois de sursis simple et 2000 euros d'amende. 
 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Alain le 18/12/2020 10:05

Dieu est grand mais la cellule serait plus petite

2.Posté par Pascale le 18/12/2020 11:15

Quand il y a perquisition, on trouve très très souvent des preuves la ou il n'y en a pas :)

3.Posté par Ouais ... le 18/12/2020 12:30

Taxe douanière sur la vente... Allez légalisé fini avec ça...

4.Posté par Sévilla le 19/12/2020 01:32

Legalize it

5.Posté par Bokapola le 19/12/2020 02:33

1. Importation de tabac chimique (ayant déjà fait des victimes parmi nos jeunes)= relaxe.
2. Planteur de brèdes, plantes médicinales et zamal= 8 mois de sursis et €2000 euros d’amende.

Ah, c’est vrai, le premier est chercheur en sciences naturelles, donc diplômes, ayant sûrement les moyens de se payer un avocat digne de ce nom.
Le deuxième pauvre ‘rasta la paille’ qui ne faisait aucun trafic pour se faire du fric ( ça rime!) n’a pas obtenu le même jugement/la même clémence. Il n’avait pas les moyens de se payer les services du même avocat (sûrement car il préférait donner le produit de son labeur que de le vendre à profit).
Je ne consomme, n’encourage ni ne défends aucune drogue, mais ce jugement injuste me pousse à m’insurger et à me poser des questions sur le message que ces dépositaires de la loi, sont en train d’envoyer à notre jeunesse.

6.Posté par Bokapola le 19/12/2020 02:52

Aux jeunes Réunionnais qui se laisseraient tentés par les ‘paradis artificiels’ j’aimerais tant que vous vous rendriez compte que vous vivez déjà sur une île paradisiaque et que vous ouvriez les yeux sur ceux qui ne cessent de vous la voler!
Ne vous cantonnez pas au béton de vos logements sociaux et profitez des transports publics et de vos mobylettes/ scooters pour aller occuper les plages de nos stations balnéaires.
Elles ne sont pas encore privées car contraire à la loi française, mais si vous n’y faites pas acte de présence, vous risquez de les perdre à tout jamais!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes