MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Yves Barau avait été de tous les combats contre les autonomistes et Paul Vergès


Par - Publié le Dimanche 29 Octobre 2017 à 23:14 | Lu 3178 fois

Yves Barau (à droite), aux côtés de Guy Hoarau, l'ancien maire de Saint-Joseph, et de Mme Pierre Lagourgue
Yves Barau (à droite), aux côtés de Guy Hoarau, l'ancien maire de Saint-Joseph, et de Mme Pierre Lagourgue
Tout juste deux mois après le décès d'Axel Kichenin, qui l'avait battu aux élections municipales de mars 1983 à Sainte-Marie, c'est au tour d'Yves Barau de tirer sa révérence.

Figure emblématique de la vie politique réunionnaise pendant plus de deux décennies, Yves Marie Armand Marcel Barau a été de tous les combats politiques à la tête des départementalistes, encore appelés les "nationaux", pour s'opposer aux autonomistes, qualifiés de séparatistes, et dont Paul Vergès était le leader.

La gauche, arrivée au pouvoir en 1981 en France suite à la victoire de François Mitterrand à la présidentielle, Yves Barau est de ceux qui organisent l'opposition au projet d'Assemblée unique et dirigent la grande manifestation du 12 novembre 1982, à Saint-Denis.  
 
On comprend dès lors pourquoi, aux  élections municipales qui font suite, faire battre Yves Barau est un enjeu majeur pour les forces de gauche à La Réunion.   
 
C'est au terme d'une campagne très dure qu'Yves Barau, qui est conseiller municipal de Sainte-Marie depuis 1959 et maire de la commune depuis 1967, est battu.

Battu pour une sombre histoire de faux bulletins

Le  point paroxystique de cette campagne est une trouble affaire de bulletins dont Yves Barau se voit accuser par le Docteur Kichenin d'organiser l'impression frauduleuse, pour fausser le scrutin. Révélée la veille du second tour, cette affaire dans laquelle Yves Barau niera toute implication, entrainera néanmoins sa défaite.

Fait troublant, ce petit imprimeur d'origine malgache de la rue du Butor à Saint-Denis, ne possédait qu'une offset pour des travaux de base. Il imprimait notamment la revue du CREAI (l'ancêtre de l'IRTS qui formait les travailleurs sociaux) et effectuait d'autres petits travaux pour le compte de cet organisme. Le CREAI était alors dirigé par Jean-Yves Gilles, alors dirigeant du parti d'Axel Kichenin Kichenin, celui-là même qu'une fois installé à la mairie, Kichenin nommera adjoint spécial de la Rivière des Pluies. Cette sombre affaire ne connaitra pas de dénouement judiciaire car peu de temps après, le patron de cette petite imprimerie plaquera tout et retournera chez lui à Madagascar...

Mandataire de Georges Pompidou et soutien de Michel Debré

Conseiller général de Sainte-Marie jusqu'en 1992, conseiller régional dix ans durant, Yves Barau va également présider l'assemblée régionale d'avant la décentralisation, comme il présidera également l'Association des maires.

Départementaliste convaincu, homme de droite assumé et au parler direct, c'est Yves Barau qui est choisi comme mandataire par Georges Pompidou pour le représenter à La Réunion aux élections présidentielles de 1969. 

A la mort de Pompidou, Yves Barau préside le Comité de soutien réunionnais de Jacques Chaban-Delmas. A la présidentielle de 1981, c'est le comité de soutien de Michel Debré qu'Yves Barau décide de présider par fidélité au député de La Réunion et ancien premier ministre qui est alors candidat.  

Président de nombreuses associations

Le 30 avril prochain, Yves Barau aurait eu 90 ans. Fils d'une lignée de grands propriétaires terriens, comme son frère ainé Armand, il fait ses études secondaires au lycée Leconte de Lisle et après son bac, des études d'agronomie. A  son retour à La Réunion, il prend l'exploitation d'une vaste propriété agricole. Cavalier émérite, on doit à Yves Barau la fondation du Club hippique de Bourbon.

Engagé dans de multiples activités sociales et caritatives, Yves Barau anime et préside de nombreuses associations:  Lions Club de Saint-Denis, l'ARAJUFA ou encore la section de la légion d'honneur. Ses multiples engagements lui ont valu de nombreuses décorations. 

En 1998, Yves Barau est membre du Comité d' organisation du 150ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage. C'est l'une de ses toutes dernières fonctions, avant qu'il ne se retire progressivement de toute vie publique.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mortier le 30/10/2017 06:20 (depuis mobile)

Est ce qu''il a écrit ses mémoires ? En tant qu''ancien élu departementaliste il a dû connaître beaucoup chose sur la façon de gagner une élection en magouillant? Celà pourrait servir nos jeunes.

2.Posté par Simandèf le 30/10/2017 06:35

A côté de cela, on voit bien ou la politique assimilationniste nous a mené.

3.Posté par bonnemémoire le 30/10/2017 07:26

écrire une histoire de la fraude électorale, rigoureusement menée,serait une nécessité .
" Complots" , et autres " autres attentats" y trouveraient une grande place .
Remarquons que certains du côté de l' Ouest semblent ces derniers temps décider à faire vivre ce " savoir- faire"

4.Posté par GIRONDIN le 30/10/2017 08:52

...........Battu pour une sombre histoire de faux bulletins ...............
ouais!

5.Posté par pipoteur le 30/10/2017 10:34

yves Barau grand représentant de la caste dont Pierrot Dupuy est issue ;)

6.Posté par Paysan Créole le 30/10/2017 17:04 (depuis mobile)

Disparition d''un paysan Créole. Fut il gros !!! Je m''incline.

7.Posté par klod le 30/10/2017 17:12

etre pro autonomiste ou pro départementalisation ................... cela se discute "ad vitam eternam" en respect de chacun !!!!!!!!!!!!!! chacun connait l'histoire de cette ile, quelque soit "son origine" ............ pour ceux qui la respecte un minimum ( l'ile !!!!!) !

par contre, chacun y koné le positionnement de certains par rapport à d'autres dans l'histoire de "cette très petite ile" si semblable aux histoires de chaque "ex colonies" (anglophones ou francophones d'ailleurs , les histoires des iles "ex colonies" se ressemblent tant !!!!!!) ...........( kriké , kraké , l'histoire , que l'histoire !!!!!! )......................................... non, je me me tais "par respect pou le mort" ..... ! ben , ya !

mais bon , chacun qui se SONT INTERESSEs à l'histoire de cette ile y koné ............ postionnement d'une certaine caste ( qui a réussi, pas sak y travaille tous les jours .) .............. blanc ou malbar , sans discrimination .chacun y koné , pas besoin de "précision" ................

pour les croyants , quelques soit "la religion" , chacun paiera ses "erreurs de jugements envers ses semblables" quant l'heure sera venu .......... karma oblige ... ben .

respect pou le mort , un minimum comme dit mon zancéte "multiculturel" ............ sic !

ha.....les ex colonies d'outre la mer , les memes histoires de la caraibe , au pacifique en passant par "les mascareignes " ............ no comment !

8.Posté par Ti baptiste le 30/10/2017 17:59

Quand on voit aujourd'hui la droite aspirer et demander plus d autonomie, on peut se demander quelle vision politique ces personnes comme ça ont eu. S il y a à regretter le décès d'une personne en pensant à la douleur des sa famille, il n y a pas à parer les défunts quels qu'ils soient de vertus. L'histoire peut nous dire qui sont ceux qui ont vraiment été les chantres de la Départementalisation et qui sont ceux qui, è l'époque, ont été les ennemis de cette départementalisation. Ce n'est pas parce qu'on a diabolisé le mot autonomie, installant la peur par l'amalgame avec l'indépendance que cela donne raison à ceux qui ont été défenseurs de ces inepties. Combien de retard a cumulé notre île à cause de cette vision restreinte de l'avenir, telle que l'idée à cause de penseés idéologiques idiotes de fermer la Réunion dans un cercle la privant du droit à l'espérimentation gravé par un amendement dont on demande aujourd'hui la suppression. Les auteurs de tout cela n'ont rien perdu, ils ont continué à s enrichir et le peuple à morfler!!!

9.Posté par klod le 30/10/2017 18:52

a espérer que les nouvelless générations soient plus "ouvertes" au multiculturel .

10.Posté par jean bernard beké le 30/10/2017 18:55

UN PAYSAN?

n'importe quoi : 6.Posté par Paysan Créole le 30/10/2017 17:04 (depuis mobile)

Disparition d''un paysan Créole. Fut il gros !!! Je m''incline.


UN COLON descendant des escalavagistes, la fortune issue de la traite negrière etc , c'est les débasseyn , lagourgue etc

donc PAYSANT non , gros propriétaire oui .

Son épitaphe , il est mort comme il a vécu , en silence .

11.Posté par Triste homme le 30/10/2017 19:28 (depuis mobile)

Rien sur son interview fameuse sur le melange ethnique à la Reunion? Ses enfants ou petits enfants ne veulent pas nous en dire plus..?

12.Posté par Bandecouillons le 30/10/2017 20:44 (depuis mobile)

Demandez à certains qui ne sont pas Blancs et qui détiennent tout à La Réunion ce qu''ils pensent du multiculturalisme !!!!

13.Posté par klod le 30/10/2017 20:49

allez , "alefa" comme on dit en Malgache, soyons vrai pour une fois : ................ le racisme dans les ex colonies , par complexe de supériorité pour certains (....) ou par complexe d'infériorité pour d'autres ( style "zoreil dehors" ) reste du racisme ....................

Juste espérer que les nouvelles générations soient meilleurs .

RIP .

14.Posté par bonnemémoire le 30/10/2017 21:09

8
oui en partie mais en partie seulement .
L' autonomie pensée et proposée par par P Vergès n' a rien avoir avec celle réclamée aujourd’hui' par la droite .
En passant mentionnons que la revendication d' autonomie n' a pas été portée pour la première fois dans l ' histoire politique réunionnaise par P Vergès.
Le modèle voulu par Vergès 1959- 1982 a bloqué la situation réunionnaise , et nombreux ceux qui ont trouvé là, en s' y opposant, la parade pour faire avancer leurs affaires au détriment de La Réunion .
Parallèlement , du côté de Vergès , qui le prônait , on peut , quand on a vu la suite , se demandait si c' était pas pour lui également une tactique lui permettant d' accéder au pouvoir .
Et dont il faut dire qu'elle a marché pour lui admirablement , mais ni pour son Parti , ni pour La Réunion.
Mais toute cette histoire reste à écrire et dans cette histoire le rôle de Barau n' a pas été négligeable .

15.Posté par Hayot le 05/11/2017 09:41

Barau a été en son temps la copie de Hayot. Un beke.

16.Posté par kersauson de (P.) le 05/11/2017 11:19

alors
il n avait RIEN COMPRIS
et PAS SA PLACE A LA RENYON

17.Posté par bonnemémoire le 06/11/2017 17:11

15
Comparaison n' est pas raison et la Martinique n' est pas La Réunion ;
Et, sauf à démontrer le contraire, la société réunionnaise n' a pas " produit" de béké, pas plus Barau qu'un autre....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes