MENU ZINFOS
National

Yonne : Un couple convoqué au tribunal pour avoir refusé de faire vacciner ses enfants


Par S.I - Publié le Jeudi 9 Octobre 2014 à 17:31 | Lu 998 fois

Yonne : Un couple convoqué au tribunal pour avoir refusé de faire vacciner ses enfants
Accusés de maltraitance pour avoir refusé de vacciner leurs enfants, Marc et Samia Larère ont été convoqués ce jeudi au tribunal de grande instance d'Auxerre (Yonne). Ils encourent deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Leurs deux enfants, une fillette de trois ans et un nourrisson de quinze mois, ne sont pas vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) pourtant obligatoire en France pour les enfants.

C'est un pédiatre du centre hospitalier où ils avaient fait la visite des neuf mois de leur fille aînée qui a signalé les parents à la Protection maternelle et infantile.

Pour leur défense, les parents ont estimé que le risque d'effets secondaires de ces vaccins est trop important. Interrogée par France Info, la mère des enfants indique qu'"il y a des études sérieuses qui sont menées aujourd’hui et qui prouvent que les vaccins peuvent rendre malades nos enfants plus que les protéger". "Il y a des adjuvants (dans ces vaccins) comme le mercure et l’aluminium qui sont dangereux" explique-t-elle.

Les deux parents dénoncent également la présence de sels d'aluminium dans la composition du vaccin DTPolio, seul vaccin obligatoire en France.

L'avocat des deux parents Me Emmanuel Ludot, compte poser une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à l'audience. "Je vais très certainement obtenir la saisine du Conseil constitutionnel pour savoir si l'on peut imposer un vaccin", a-t-il indiqué.

Dans l'Union européenne, la France est le seul pays avec l'Italie à imposer des vaccins, au contraire des autres pays, où 90% de la population se fait vacciner sans obligation.

Pas de quoi ébranler la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui a réagi sur cette affaire. Sur i>Télé, la ministre a réitéré sa volonté de ne pas céder à la panique concernant les vaccins. "Il y a un mouvement qui me préoccupe en France de méfiance, de défiance même vis-à-vis des vaccins" a-t-elle déploré.  

Elle ajoute "qu'il y a un mouvement de personnes qui refusent par principe la vaccination au nom de la liberté. La liberté s'arrête là où commencent la santé publique et la sécurité de l'ensemble de la population".




1.Posté par noe le 09/10/2014 19:27

Des parents criminels !

2.Posté par Mammitu Namu le 09/10/2014 21:48

S'il y a défiance et méfiance, c'est parce que des personnes sont passées par expériences (je peux apporter mon témoignage). Pas par de bonnes expériences, mais des mauvaises. Alors, il faut arrêter avec ces obligations vaccinales.

3.Posté par LAZARET LA GRAND CHALOUP' le 10/10/2014 04:12

Bravo Post 2, j'ai connu en son temps un docteur qui avait toujours refusé de faire vacciner ces enfants, ces derniers n'en sont pas morts.

4.Posté par Olive le 10/10/2014 09:37

Super article " 60 ans de lutte contre la dictature vaccinale" sur le site de la vie claire.

5.Posté par laborentes le 10/10/2014 09:45

"il y a un mouvement de personnes qui refusent par principe la vaccination au nom de la liberté"
alors je réponds "il y a des ministres qui imposent par principe la vaccination" ... au nom de quoi ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes