MENU ZINFOS
Faits-divers

Wilson Titus reconnaît le "trafic de stupéfiants" mais réfute en être le chef


La deuxième journée du procès pour trafic de drogue était très attendue. Wilson Titus, son épouse et celui qui est considéré comme son "bras droit" allaient enfin être entendus pour s'expliquer sur les faits, mais également sur les déclarations des autres protagonistes de cette affaire.

Par - Publié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 19:19 | Lu 4600 fois

L'audience a débuté par l'audition d'un des protagonistes qui, comme ses comparses de la veille, affirme être un "consommateur" mais certainement pas un "revendeur". Il ne reconnaît pas les faits, "je ne me rappelle plus" reste la réponse qui revient avec insistance, suivie de près par "je consomme, on se dépanne entre nous" pour justifier les interactions entre chacun. Est appelé ensuite à la barre, Ludovic R., désigné par les enquêteurs comme le bras droit de Wilson Titus. 

"Je ne reconnais pas les fais de trafic mais je reconnais être un gros consommateur", dit-il à la première question de la présidente. "On est un cercle d'amis, on se dépanne. Ça m'est arrivé d'échanger avec des amis lors des soirées". Voilà en substance ce qui ressort des ses déclarations. Face à l'insistance de la présidente et les évidences des écoutes téléphoniques, le prévenu consent "j'ai peut-être mis en relation des gens, ça me permettait d'avoir ma consommation. En fait, j'étais un toxico. Il y a des conversations, mais il n'y a eu que des conversations. Ce que les enquêteurs pensent, c'est leur droit". Mis en cause par 15 personnes, il insiste : "Je ne revendais pas, je mettais en contact"

Sandra W., la femme de Wilson Titus, vient ensuite à la barre. Comme tous les prévenus de ce deuxième jour, elle ne reconnaît pas les faits. Elle concède que son mari était un consommateur, l'avoir vu donner de la drogue en petite quantité chez eux, mais jamais en échange d'argent. Elle revient également sur ses déclarations de garde à vue mettant en cause son mari. Elle dit avoir parlé pour pouvoir revoir ses enfants au plus vite : "J'ai dit des choses que je ne pensais pas vraiment. Il y avait des allers et venues de ses amis à la maison, mais ils venaient avec leur propre consommation et du champagne. Quand ils étaient là, je ne voyais rien, je restais en haut dans la chambre. En 2016, il a changé à cause des produits qu'il prenait. Il savait ce que je pensais de tout ça, mais c'est un père et un mari formidable". 

Le moment tant attendu depuis 2 jours arrive enfin

Le moment tant attendu depuis 2 jours arrive enfin. Wilson Titus va pouvoir s'exprimer. Contre toute attente, après avoir pleuré suite aux déclarations de sa femme, il reconnaît les faits de trafic et être un "gros consommateur". Petit bémol quand même, il assure n'être le donneur d'ordre de personne et clamer dealer de son côté uniquement, sans bras droit, ni bande à son service. Il nie simplement l'importation et affirme se ravitailler à La Réunion uniquement.

"Beaucoup de gens passaient me voir et comme les produits sont très chers, je me suis lancé dans la vente. Je connais plein de gens dans la rue, c'est un trafic qui se faisait comme ça, personne ne surveillait", explique-t-il à la présidente. Puis, il ajoute concernant son épouse : "Ma femme ne rentrait pas dans mes problèmes, excuse-moi chérie, je t'aime !" Sur les accusations de l'existence d'un réseau structuré dont il serait le chef, il répond à la présidente : "Nous sommes tous des amis - ceux qui sont dans la salle pour les mêmes accusations - mais chacun fait son train de son côté". Il reconnaît également avoir une centaine de clients qui venaient se servir chez lui. 

Il dit acheter en petite quantité seulement, environ 5 à 10g de cocaïne à chaque train

Interrogé par la présidente sur les bénéfices de son trafic, Wilson Titus indique les marges qu'il se faisait pour arrondir ses fins de mois. Il dit acheter en petite quantité seulement, environ 5 à 10g de cocaïne à chaque train, récupère sa consommation personnelle dessus puis, coupe le reste avec du lactose. Pour un achat à 60€ le gramme de cocaïne, il affirme revendre entre 120 et 150€ le gramme. C'est ce qui est le plus lucratif. Concernant le cannabis, il explique qu'un investissement de 200€ rapporte environ 600€ "facile". 

Demain, la journée débutera par les réquisitions du ministère public. Les 15 prévenus seront fixés sur les quantum que va demander la procureure à leur encontre. Les avocats des 15 prévenus pourront ensuite procéder à leurs plaidoiries, qui, compte tenu du nombre de leurs clients, vont certainement durer. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par saint Ange le 09/07/2020 19:37

Titus est un innocent aux mains pleines............................Prison et peines exemplaires pour ce genre d individus avec ses complices

2.Posté par LAMPION le 09/07/2020 20:10

BON TROU.

3.Posté par Ali le Kafhir le 09/07/2020 20:31

deux collégiens de mon quartier sont en cure de désintox

on est sur une île et je peux trouver plus facilement de la simik que des cartouches d'encre pour mon imprimante

4.Posté par Ti Tangue pétard le 09/07/2020 21:01

Bla bla bla ....la geôle direct ....

5.Posté par DIDIER NAZE le 09/07/2020 21:02

.....Vous n êtes qu' une bande de POURRITURE ....😠😤. ...doublé d une bande de LACHES !!..😬😲😱😈....ET UNE BANDE DE MENTEURS.....😲😱....JE PENSE QUE LE VERDICT SERA À LA HAUTEUR DE LA GRAVITÉ DES FAITS....ON EN REPARLE....DÈS DEMAIN...

6.Posté par Zarin le 09/07/2020 22:02

Paroles de la chanson La Vérité par Guy Béart

......

Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

......

PAS DE DANGER !!!...

7.Posté par Ouais... le 09/07/2020 22:21

Responsable mais pas coupable...

8.Posté par Jambalac le 10/07/2020 00:06

Et pour les trafiquants de promesses électorales ?

9.Posté par Romain le 10/07/2020 11:46

Franchement des dizaines d'années de lutte contre la drogue pour RIEN : les gens se droguent toujours. Que d'argent public dépensée pour rien. Alors que franchement un dealer il fait du mal à qui ? Il oblige les drogués à en acheter ?? On sait tous que la drogue est dangereuse, malgré cette info certains en prennent quand même : laissons les faire enfin !
Et puis franchement pour les gens forts dans leur tête un joint de temps en temps, un ptit exta en soirée ou une ligne de coke dans les toilettes c'est plutôt sympa. Si après il y a des fragiles pour plonger dedans tant pis pour eux, de toute façon interdit ou pas , flics ou pas, les gens en consomme. Arrêtez de jeter l'argent des impôts par les fenêtres. Signé : un bon contribuable bon citoyen consommateur à ses heures.

10.Posté par DIDIER NAZE le 10/07/2020 20:09

Post 9......avant toute chose....je suis sur d une chose pauvre type.....si je colle mon oreille a votre tête. ...j entendrais l océan !!😠😤😈.....comment pouvez écrire de telles CONNERIES. ....Eh pauvre type, si jamais vous aviez des enfants. ...et que des pourritures de NARCOS......vendraient de la drogue a tes enfants. ...et qui les tuerait. ...façon de parler....quel serait votre réaction. ...(...) 😠😕😨😲😈😤??

11.Posté par freeman le 11/07/2020 03:52

la merde direction la fosse septique...

12.Posté par association Injustice 974 le 14/07/2020 15:16

On l a rencontré malgré tout ce que l on raconte sur lui c est quand même quelqu'un de bien , et on le voit mal à la tête du réseau, mais comme il faut un coupable il a trinqué pour les autres , elle est belle notre justice moi enfermé pour rien en 2008 et 2013 tout cela par vengeance d'un Procureur, c est pour cette raison que je suis à la tête de l Association Injustice 974 er dénonce tous ces gros mafieux qui essaient de ns donner des leçons, regardez vs avant de dénoncer....votre heure arrive
Association Injustice 974
facebook Injustice 974
P. BIEBER

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes