MENU ZINFOS
Océan Indien

Voyages à Maurice : Motifs impérieux maintenus pour La Réunion


La préfecture annonce le maintien des restrictions strictes pour les vols entre Maurice et La Réunion. Et cela, alors que même que l'île soeur vient de voir son niveau d'alerte descendre d'un cran.

Par NP - Publié le Mercredi 8 Décembre 2021 à 10:29

Voyages à Maurice : Motifs impérieux maintenus pour La Réunion
Le préfet apporte des précisions au nouveau décret publié par le Gouvernement au sujet de la situation à Maurice. Il précise que les Réunionnais et Mauriciens seront toujours soumis aux règles strictes mises en place il y a quelques jours. Les voyages entre les îles soeurs seront donc difficiles. Voici les précisions de la préfecture :

L’Île Maurice passe de la « zone rouge écarlate » à la « zone rouge », mais...

L’île Maurice passe dès ce matin, 8 décembre, de la liste des pays à circulation particulièrement active de l'épidémie (dite rouge écarlate), à la liste des pays où le virus circule activement (dite rouge).

Même si ce changement emporte la levée de restrictions imposées aux voyageurs vaccinés, notamment à destination et au départ de la métropole, le décret prévoit néanmoins pour La Réunion le maintien des restrictions correspondant à celles appliquées aux pays de la zone « rouge écarlate » pour l’ensemble des voyageurs en provenance et à destination de l’Île Maurice.

Par conséquent, les dispositions réglementaires entre la La Réunion et l’Île Maurice perdurent, à savoir :
  • Seuls les voyages au titre des motifs impérieux sont autorisés entre les 2 îles.
  • Avant l’embarquement, tous les voyageurs en provenance de l’île Maurice, vaccinés ou non vaccinés doivent présenter les résultats d’un test :
- RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour les passagers vaccinés
- RT-PCR ou antigénique de moins de 24h pour les passagers non vaccinés.
  • En préalable à l’embarquement, les passagers s’engagent par écrit à se soumettre aux tests proposés à leur arrivée à La Réunion, ainsi qu’au respect des mesures d’isolement imposées par la préfecture ou choisies par leur soin.
  • Les passagers en provenance de l’Île Maurice sont soumis à un test antigénique à la descente de l’avion.
  • Une mesure administrative de quarantaine (de 10 jours) pour les cas négatifs ou d’isolement de 10 jours à l’hôtel pour les cas positifs est prise par arrêté préfectoral en fonction du résultat du test antigénique à l’aéroport.
Pour rappel, la liste des motifs impérieux précédemment définie reste en vigueur :
MOTIFS IMPÉRIEUX EN PROVENANCE ET À DESTINATION DE L’ÎLE
MAURICE
 
A DESTINATION D’UN PAYS ROUGE ECARLATE
 
EN PROVENANCE D’UN PAYS ROUGE ECARLATE
Ressortissant étranger rejoignant son pays. Ressortissant français, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants.
 
Décès d’un membre de la famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants ainsi que les frères et sœurs) / Visite à une personne dont le pronostic vital est engagé, pour les membres de la famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants ainsi que les frères et sœurs).
 
Pièces exigibles : acte ou certificat de décès, certificat médical établissant la situation de la personne dont
le pronostic vital est engagé, preuve du lien familial.
 
Ressortissant de l’Union européenne ou assimilé, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union Européenne ou assimilé.
 
Déplacement en France dans le cadre de l’exercice d’un droit de garde reconnu par décision de justice.
 
Pièces exigibles : décision de justice et pièce justificative du lieu de domicile.
 
Ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France.
Professionnels du transport
Pièces exigibles : attestation de l’employeur, carte professionnelle des équipages du transport international de marchandises, du transport international
de passagers, du transport international maritime.
 
Ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ou de la réunification familiale des réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et apatrides.
 
Convocation par une autorité judiciaire ou administrative.
Pièce exigible : convocation par l’autorité administrative ou judiciaire.
 
Voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.
 
Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire sur lequel
se trouve la personne / exécution d’une mesure d’éloignement du territoire.
Pièces exigibles : Titre de séjour expirant, acte de licenciement, etc.
 
Ressortissant étranger en fonction dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France,
de même que son conjoint et ses enfants.
 
Professionnel de santé ou de recherche concourant à la lutte contre la Covid 19 ou participant à des opérations de coopération d’intérêt majeur en matière
de santé. Pièce exigible : carte professionnelle.
 
Travailleur du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens
ou prestataire de services de transport (y compris les conducteurs de tout véhicule de transport de marchandises destinées à être utilisées sur le territoire ainsi que de ceux qui ne font que transiter, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ).
 
Urgence médicale vitale (pour la personne ainsi qu’un accompagnant si sa présence est indispensable). Pièces exigibles : certificat médical, preuve d’une hospitalisation programmée, etc.
 
 
Missions ponctuelles liées à l’exercice de prérogatives de puissance publique (dont les missions diplomatiques et les missions indispensables à la poursuite de l’exécution des contrats opérationnels des forces armées ou corps militaires) ne pouvant être différées ou reportées.
 
Pièce exigible : carte professionnelle, ordre de mission.

 




1.Posté par info le 08/12/2021 08:16

C est d un ridicule à tomber.... Comme tout ce que décidé ce préfet

2.Posté par Al le 08/12/2021 08:25

Nous lé pas français nous alors? Préfet aller poussé z’oie dans la pente bélair.

3.Posté par Kaspalbol le 08/12/2021 11:58

Le Préfet apporte une preuve " ROUGE ECARLATE" faisant des Réunionnais une catégorie à part.

Français ou pas Français ? ou Français de "seconde zone" ?

Pourquoi pour la France ce serait ROUGE et pour la Réunion ROUGE ECARLATE ?

Donnez-nous une réplique scientifique ! à minima, une réplique artistique alors ! Sommes-nous en présence d'un abus de pouvoir caractérisé par une administration aux relents colonialistes ?...

Le Préfet (sous la pression de certains acteurs locaux "i atend manzé kui") pense qu'en faisant cela, les structures touristiques locales vont détourner les prétendants voyageurs vers l'Île Maurice...vers des structures toutes subventionnées avant même d'avoir posé la première pierre, et largement soutenues pendant la crise actuelle...

J'invite le Préfet à expliquer à nos enfants l'intérêt des motifs impérieux, eux qui ont fui la France et la Réunion pour s'installer à l'étranger et ne plus être dépendants des T....D. Q... qui font la pluie et le beau temps, pour un oui, pour un non... avec l'argent de nos impôts...

Parlez-nous encore des "Îles vanille" et autre slogan, vantant une stratégie concertée entre les Îles de l'O.I. STRATEGIE DECONCERTANTE...

Enfin, pourquoi payer des impôts en France, pour être traité moins qu'un Français, c'est à dire comme un Réunionnais, vu de Paris ?

Par certains côtés, on peut comprendre la réaction des Antillais même si je n'approuve pas ni les motifs, ni les méthodes. Mé afors tan kalbas i pèt !

4.Posté par Consciencedomoun le 08/12/2021 13:09

C'est descriminatoire, vraiment n'importe quoi.Sur quels critères ce préfet décide et restrictionne aussi facilement? Sa doit être stratégique et économique :pour inciter les Réunionnais à ne pas voyager à Maurice,rester et consommer local.

5.Posté par Franck Éric le 08/12/2021 13:40

C'est toujours pareil!
Quand arrêteront-ils (autorités françaises, et notamment le préfet) de considérer les Réunionnais comme des moins que rien ?
Nous ne sommes pas des Français visiblement...

6.Posté par Latoile le 08/12/2021 14:12

Heureusement que cette mesure ne s'applique qu'à la Réunion, Les Mahorais ne sont pas concernés et peuvent se rendre à Maurice. Imaginons un instant que les Antilles auraient subi cette discrimination, c'est à coup sur que les autorités préfectorales de ces îles auraient sollicité Paris pour l'envoi des gendarmes et militaires pour le maintien de l'ordre public (pour ne pas dire le maintien de l'injustice).

Ici à la Réunion, nous avons la chance d'avoir des élus qui pratiquent le Yoga et la Méditation et même si nous sommes considérés comme citoyens de la deuxième zone, ces élus savent garder leur sang froid.

Ce sang froid permet à certains de bien maîtriser les affaires qu'ils ont devant les tribunaux. Courage, le peuple est avec vous.

7.Posté par Un réunionnais le 08/12/2021 14:27

Nous sommes vaccinés nous sommes français...
J ai interpelé deux députés à l instant.
Que les gestes barrières soient respectés en France hexagonale à la Reunion et à Maurice que l on soir vacciné ca change quoi.
C est ahurissant d ouvrir la frontière à Maurice et éjectant un territoire français.
J ai déjà payé l hébergement et le billet d avions aussi je.ne compte pas dépenser à la Reunion.
Ouverture du ciel aérien Mr le Préfet.

8.Posté par Gramoune le 08/12/2021 14:55

Compte tenu des conditions sanitaires (hôpitaux, matériel, soignants..) déplorables
à Maurice, il vaut mieux rester à la Réunion. Si le gouvernement mauricien "affiche"
depuis + de 6 mois, 240 décès, alors qu'en novembre, il y a eu 390 décès.. on voit
bien que Maurice ne veut que des "clients" pour renflouer ses caisses, mais s'en
fiche royalement de la Santé de sa population et de celle des touristes, qui iront se
faire soigner, au retour, dans leurs pays...

9.Posté par Johnny le 08/12/2021 15:48

Tous simplement HONTEUX et discriminatoire.

10.Posté par Olivia le 08/12/2021 17:01

y'en a qui ont la mémoire courte
Lorsqu' à une période les bars et restaurants étaient fermés en métropole (où j'habite), vous ne vous plaigniez pas d'avoir les votres ouverts. Lorsqu'en avril 2021, nous ne pouvions pas nous déplacer au delà des 10 km, vous vous n'aviez pas cette restriction. Je rêvais d'être auprès des miens à la Réunion pour ne pas à avoir ces restrictions.
Pourquoi je n'ai pas vu de commentaires "pourquoi on est pas comme en métropole, pourquoi on nous traite nous les réunionnais comme des sous français"
Vous voulez que l'on soit comme tous les français mais seulement lorsque cela nous arrange.
A ce moment là, il n'y avait pas de nécessiter de fermer les bars et resto et de mettre une limite de déplacements dans les 10 km à la Reunion.

Cadeau : ce n'est pas le Prefet qui a décidé seul les motifs impérieux entre la Reunion et L'ile Maurice, c'est écrit dans le décret et il n'a pas le choix que de l'appliquer.
Voici un extrait du décret 2021-1585 du 7/12/21 modifiant le décret 2021-699 du 1/06/21 qui donne les conditions pour voyager entre la Réunion et l'Ile Maurice.

5° Toute personne de douze ans ou plus souhaitant se déplacer à destination de La Réunion ou de Mayotte en provenance de l'Ile Maurice doit être munie du résultat d'un examen de dépistage mentionné au 1° de l'article 2-2 réalisé moins de 48 heures avant le déplacement ou d'un test mentionné à ce même 1° réalisé moins de 24 heures avant le déplacement ;
« Les déplacements des personnes de douze ans ou plus entre les collectivités mentionnées à l'alinéa précédent et l'Ile Maurice ne sont autorisés que s'ils sont fondés sur l'un des motifs mentionnés au 2° et au dernier alinéa du I ter de l'article 23-3. Ces personnes doivent se munir des documents permettant d'en justifier ; »

Avant de taper sur untel, untel, chercher l'information
Et puis quand on voit que certains revenant de l'ile Maurice (courrier des lecteurs), ne veulent pas faire un isolement pour éviter d'aggraver la situation sanitaire, il est préférable de faire en sorte que les voyages soient limités avec l'ile Maurice et d'autres pays.

Demander aux députés ce qu'ils en pensent vu que certains ont réclamé le retour des tests PCR pour entre la métropole et la Réunion. Remis en place et cela est même devenu dans les 2 sens.
Certains devraient logiquement se réjouir de cette décision

11.Posté par Julienne97 le 08/12/2021 17:17

Post 3
Nos enfants qui sont dans d'autres pays qui ont des restrictions et obligations plus strictes qu'en France (confinement à répétition, vaccination obligatoire pour tout le monde pour pouvoir travailler, voyages interdits, ..), se demandent certainement en ce moment ce qu'ils sont partis faire ailleurs.

12.Posté par Kaspalbol le 08/12/2021 17:47

Post 8 : c'est vrai que la situation sanitaire à Maurice n'est pas reluisante ! ça reste un problème interne à ce pays. Nous mêmes, on a été obligé de transférer des malades en métropole à une période de grande affluence dans nos hôpitaux, accueillir des malades de Mayotte !... C'est la crise et avec elle, la solidarité qui veulent cela.

Il faut savoir que sur 70000 visiteurs (étrangers) entre juillet et fin octobre, il n'y a eu aucun décès d'étranger signalé ! aucun rapatriement d'urgence aussi !

Quant aux caisses de Maurice, ils seront renfloués à la hauteur de la sueur que chaque Mauricien laissera sur le tapis. Pour ça, nous n'avons pas de leçon à leur donner et à recevoir d'eux d'ailleurs !

Nous ici, le Préfet prend cette décision pour renflouer les caisses de nos hôtels : c'est gros comme un éléphant.

Mais il aurait pu le faire sans porter préjudice aux principes de circuler librement, d'égalité entre citoyens d'un même pays, d'autant que la contradiction avec le national est flagrante, injustifiée d'un point de vue sanitaire et sans doute indéfendable d'un point de vue juridique.

Pour mémoire : seuls 78 visiteurs (chiffre fin octobre) sont arrivés à Maurice avec le Covid et ont été mis en isolement et ont pu profiter par la suite de leur séjour ! La preuve que le système de contrôle sanitaire mis en place par Maurice, avec leurs moyens, fonctionne relativement bien ! cela montre aussi que la propagation du virus et les décès constatés malheureusement, viennent sans doute d'un manque de discipline interne et de moyens évidents.

Les visiteurs, contrairement à la population Mauricienne, doivent avoir un schéma vaccinal complet et des vaccins validés par l'Europe (c'est à dire à l'abri de forme grave en principe), avoir une assurance spéciale... et se soumettre comme les résidents permanents à d'autres tests et contrôles réguliers chaque jour (port du masque - température...)

Mais le fond du problème reste entier ! le Réunionnais serait-il un Français de seconde zone ?

Cette décision du Préfet a t-elle été partagée avec le Ministre des Outre-mer pour une harmonisation à minima avec l'ensemble des autres territoires ultra-marins et éviter de faire croire aux Réunionnais qu'ils sont responsables de tous les maux et autre humeur ?

13.Posté par Kaskavel le 08/12/2021 18:59

En résumé on peut faire un Réunion Paris puis le lendemain un Paris Maurice et retour,mais un Réunion Maurice direct pas possible ! Comprenne qui pourra ...quant aux hôtels locaux renseignements pris auprès d un hôtel ” de luxe ” de la place dont je tairai le nom , 400 € la nuit !!! Merci qui ?

14.Posté par Kaspalbol le 08/12/2021 21:21

Poste 10 : désolé d'insister ! vous faites allusion à une période de l'année où effectivement le virus circulait à forte dose en Métropole et pas à la Réunion ! la restriction était justifiée scientifiquement !!!!

Aujourd'hui, ce n'est pas le cas.
Près de 50000 infections rien que pour la journée d'hier en Métropole ! beaucoup trop certes...
Nous ici, près de 2800 cas sur une semaine soit 400 par jour ! encore trop certes...

50000 cas : 101 départements (y compris les outre-mer) = 495 cas jour, soit 20% à minima de plus que la moyenne des cas constatés à la Réunion sur une semaine !

Que vous le voulez ou non, les chiffres que l'on nous rabâchent depuis le début de la pandémie et sur lesquels était basée la stratégie nationale et/ ou territoriale ne tiennent plus la route.

Vu sous cet angle, vous ne pourrez m'empêcher et certainement d'autres personnes de penser qu'il y a zanguille sous ros !

Donc, je maintiens que les Réunionnais ont été traités comme des Français de seconde zone !

Un jour ou l'autre nous saurons à qui a profité cet égarement institutionnel, qu'il s'agisse d'un décret ministériel ou d'un arrêté préfectoral, ou d'une complicité qui sent la discrimination !

Il ne faut pas hurler sur tous les toits que le Réunionnais choisit la formule qui l'arrange ! c'est faire preuve d'un manque de discernement au regard des éléments scientifiques connus et disponibles. J'espère qu'il ne s'agit pas d'un manque de mépris en direction des compatriotes de ce territoire !

Au passage : poste 3 / certains de nos enfants préfèrent fuir NOTRE PAYS parce que : TROP DE MAGOUILLES à tous les niveaux (réf : presse locale) !

Ailleurs, ils ne sont pas chez eux donc COMPOSENT INTELLIGEMMENT avec les décisions qui s'imposent à eux. Cela s'appelle : la prise de risque et le respect du pays hôte dans toutes ses difficultés des fois et dans toutes ses dimensions !

Ici à la Réunion, on est encore CHEZ NOUS, EN FRANCE espace où les mêmes droits s'imposent sur les mêmes critères, ceci au nom de la cohésion nationale... hors, un "flagrant délit" vient d'être constaté en défaveur des Réunionnais !

15.Posté par Mérimée le 09/12/2021 09:48

Un grand hommage à tous ceux et celles qui ont perdu la vie pour une autre cause que le covid (accident, meurtres, féminicide, disparitions, bagarres ect..) et qui n'ont pas pû profiter de la vie à cause de toutes ces restrictions (pass sanitaire, couvre feu, confinement ect..)

16.Posté par anne974 le 13/12/2021 08:27

Cela est il légal ?

Y aurait il des juristes pour taper la dedans ??

merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes