Faits-divers

Voulez-vous rentrer au Sri-Lanka ? "Non !"

Le passage devant le juge des libertés se poursuit ce mercredi midi au tribunal de grande instance de Saint-Denis. Les avocats qui se sont mobilisés depuis le week end pour les défendre tentent de démontrer, minute par minute au fil des récits de chacun des demandeurs d'asile, que leurs droits ont été bafoués entre samedi et dimanche, avant qu'ils ne puissent entrer en contact avec les migrants. Pire selon les avocats, certains sri-lankais auraient été incités à signer un document qui stipulait qu'ils étaient d'accord pour être ramenés chez eux. L'audience se poursuit.

Mercredi 19 Décembre 2018 - 13:03

Depuis midi, le juge des libertés procède a l'audition de chaque demandeur en vue d’une prolongation de leur séjour sur le sol français. Le premier migrant interrogé dit ne pas avoir eu connaissance de son droit à un avocat avant ce matin, ni connaissance de sa possibilité de demander l'asile.

Les avocats cherchent à mettre en évidence le non respect des droits des 62 personnes en posant des questions sur les informations qui leur ont été délivrées depuis samedi. Les migrants prétendent, dans l'ensemble, n'avoir pas reçu d'informations sur leurs droits et être restés enfermés dans leurs chambres d’hôtel depuis vendredi soir. A la question du juge qui leur demande clairement s’ils veulent rentrer au Sri-Lanka, la réponse est nette : "non !"

Ils prétendent dans l'ensemble avoir signé un formulaire sans l'avoir compris ... et qui stipulerait qu'ils ne veulent pas d'avocat. 

Le nom du ou des passeurs reste un mystère

Une femme interrogée par le juge prétend quant à elle avoir payé son voyage en échange d'une moto. Une anecdote qui vient appuyer la thèse d’un véritable réseau de passeurs qui promettent d’acheminer les boat people vers la destination Réunion. Elle affirme sans surprise vouloir rester à La Réunion mais ne sait pas comment on fait la demande. Elle répondait à la question de l’un des avocats : "vous a-t-on expliqué que vous pouviez demander à rester ici par le droit d'asile ?". Néanmoins, aucun des migrants ne veut livrer le nom de la personne à qui ils ont payé leur voyage. Le prix du voyage pourrait varier de 40 000 à 100 000 roupies, soit entre environ 200 et 500 euros, selon la condition sociale des individus. Une traversée qui durerait environ une vingtaine de jours. 

Autre fait révélé il y a quelques minutes durant l’audience, les réfugiés disent n’avoir pas reçu de vêtements mais un kit d'hygiène depuis leur arrivée. 

Les auditions des demandeurs d'asile ont pris fin aux alentours de 15h. Des demande d'asile politique sont également en cours.

Les plaidoiries ont débuté peu avant 15H30. La PAF (Police aux frontières) et la préfecture sont également représentées dans le cadre des éventuels renouvellements de placement en zone d'attente pour 8 jours. 

51 procédures ont été dressées pour les 62 personnes, les enfants étant rattachés. 10 décisions ont été rendues par l'OFPRA parmi lesquelles 8 refus et deux accords de demande d'asile. L'OFPRA affirme pouvoir rendre ses décisions complètes samedi au plus tard.

La PAF a notamment pointé du doigt la positions des avocats. Ces derniers sont entrés en contact avec les non-admis, c'est-à-dire les migrants, pour pouvoir "provoquer un vice de procédure". La loi stipule que les avocats doivent être commandés par un non-admis et non entrer directement en contact avec eux de leur propre chef. Les services de l'État affirment par ailleurs que les droits ont bien été notifiés lors de la procédure de non-admission des Sri-Lankais. 

Continuez de suivre notre direct depuis le palais de justice
R.Labrousse - L.Grondin
Lu 10034 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par Menteurs le 19/12/2018 17:32

Voilà : pour une moto, je traverse l'océan. Et c'était malheureux, ça ? Non, c'est à l'affût du gain. Ca s'appelle des mensonges.
Après les menteurs migrants, les menteurs avocats : "Le premier migrant interrogé dit ne pas avoir eu connaissance de son droit à un avocat avant ce matin, ni connaissance de sa possibilité de demander l'asile."
En même temps, c'est pas parce qu'ils étaient sur un bateau au large qu'on est obligé de leur proposer l'asile !!! Bon sang, est-ce que les bateaux commerciaux remplis de pêcheurs philippins qui accostent toutes les semaines, on leur demande s'ils veulent l'asile à eux aussi ? Les hôtesses de l'air d'Air Mauritius, on leur demande si elles veulent l'asile quand elles sont sur l'aéroport ???
Rien n'est clair dans cette histoire ! A part que des passeurs et des avocats avec la CIMADE se foutent bien de la gueule des Réunionnais.

35.Posté par Batofou974 le 19/12/2018 17:24

Ces migrants commencent déjà à mentir en ne donnant pas le nom de leur passeur ! Ben voyons ! Ils vont continuer à mentir !!!!! Arrêtez de croire qu'ils sont en proie à des menaces ..non ils sont à l'affût des aides FINANCIERES de la France ! Pas besoin faire math sup pour comprendre leur "volonté d'asile ". .....Ca va amener à une guerre civile locale à un moment donné !!! TRop c'est trop, et ces "zavocats" en font un peu trop.....L'état va leur payer avec notre argent mais pas pour notre cause. Ils devraient commencer par secourir les innocents de cette ile au lieu de s'occuper d'étrangers ..Balaye devant out porte avant !

34.Posté par JORI le 19/12/2018 17:22 (depuis mobile)

6. Ct91. Qui avec de telles conditions n'accepterait pas de rester sur notre île??.

33.Posté par Ti-Tang le 19/12/2018 16:58

Associations larmoyantes ( subventionnées ) ou semi officielles , toutes s'emploient à lutter contre l'intérêt général des français qui estiment à 80% qu'il faut stopper l'immigration .
Comment s'étonner d'être tondus fiscalement pour entretenir une population de clandestins que personne n'a invité ( les SDF métros couchent dans la rue , les clandestins sont logés au chaud en foyers ou à l'hôtel avec repas assurés et … femmes de ménage ! ) , comment s'étonner de cette multitude de gilets jaunes en colère qui veulent reprendre leur destin en main et lutter contre ces aberrations ?
- Une bénévole d'assos pro migrants : « Nous avons dû retravailler son récit de vie », reconnait Françoise, « marraine civile » d’un migrant soudanais à T...…... Traduction : il n’a pas obtenu le statut de réfugié, nous avons donc dû réécrire son histoire pour que cela colle à la possibilité de devenir réfugié en France.
Ces propos ahurissants, sous forme d’aveux, sont rapportés par un journaliste qui s’intéresse à la « destinée » de ces migrants entrés illégalement en France , avant d’être répartis par la force et sans consultation de la population sur tout le territoire en France
Comme ces pseudo " mineurs " non accompagnés , qui coûtent par tête 50.000 euros par an à chaque département et se révèlent être des fraudeurs à plus de 75% .
La mollesse , voire la complaisance des réactions administratives , la complicité de ces assos pro migration qui vous neutralisent avec un moralisme que vous devez partager , feront que l'année prochaine plusieurs bateaux seront encore à notre porte ( le 1er comme les 8 qui ont suivi n'étaient que des éclaireurs chargés de tester le ventre mou de cette europe qui ne protège plus rien ni personne ) .

32.Posté par Batofou974 le 19/12/2018 16:49

@pots 12 - zandèt- : amène azote out case et dis que c'est ou qui représente à nous ici ! OUi nous sommes tous issus de migrations, mais nos générations ont trimé et travaillé, il n'y vait pas de RSA à l'époque..Bref, faut arrêter de dire qui nous sommes, nous le savons, vos leçons de morale, faut les grader pour vous ! On ne veut pas de migrants car c'est source de PROBL7ME, c'est pas compliqué à comprendre ! Ils veulent l'argent de l'Etat ..Pourquoi ils partent pas à Maurice ou Madagascar ? ...Expliquez nous POURQUOI zandèt ?

31.Posté par vital le 19/12/2018 16:49

tous descendants d'immigrés donc nous devons accueillir les bras ouverts toute la misère du monde , la vraie question c'est : êtes vous prêts à payer plus d'impôt pour venir en aide à tous les miséreux de la terre , êtes vous prêts à partager vos allocations familiales , votre RSA ,,à attendre encore plus longtemps pour accéder à un logement social enfin êtes vous prêts à partager le montant de votre retraite, cotisée pendant plus de trente ans car la solidarité a un prix ,et L’état est riche que de nos impôts

30.Posté par Batofou974 le 19/12/2018 16:45

Comme quoi ces avocats d'avant garde, se sont projetés dans une démarche anti-républicain !!! Ce sont les migrants qui doivent an faire la demande, mais pas aux avocats de courir eu devant eux...Comme quoi l'argent rend maboule et ces avocats croient que TOUT leur est permis ...Bravo la PAF faites votre boulot !

29.Posté par luc le 19/12/2018 16:44

Combien d'agriculteur sont en manque de main d'œuvre?? Personnes des RSA en veulent. Alors Bravo les Migrants. On a besoin de vous. Je préfère héberger un migrant travailleur et qui fait avancer le pays plutôt que ceux qui critiquent et attendent l'argent de l'Etat pour vivre. Au moins eux il seront nous donner du savoir faire et vivre.
LOL...

28.Posté par Zandèt le 19/12/2018 16:42

La plupart des commentaires va dans le sens du Rassemblement National. Quelle tristesse! Il y a des gens qui piétinent leur passé. Bonne fête kaf aux fils Réunionnais d'esclaves et immigrés....

27.Posté par Dederun le 19/12/2018 16:35 (depuis mobile)

A tout les commentaires xénophobe et raciste en se disant on ne peu pas accueillir toute la misère du monde ou prenez les chez vous, sachez que la réunion ne vous appartient pas , vous être que de passage sur cette terre

26.Posté par matthieu le 19/12/2018 16:33

On est capable d'accueillir 15000 de ces malheureux sans problème et il faut le faire.
La bénédiction de Dieu sera sur la Réunion.
Prenons de notre superflu dans notre société d'hyper consommation pour aider nos frères humains dans le malheur.

25.Posté par Dominique le 19/12/2018 16:27 (depuis mobile)

Zandette ou ferait quoi pour aider ces gens ?

24.Posté par Ouep le 19/12/2018 16:22 (depuis mobile)

Quand on voit les commentaires et une île qui vit sous perfusion continuellement c'est vrai losto qui se fou de la charité sérieux....

23.Posté par JORI le 19/12/2018 16:14 (depuis mobile)

11. Spartacus974. Les sommes demandées par les passeurs ont elles seulement suffit à faire le plein du bateau pour un tel trajet en mer ??.

22.Posté par Kifkif le 19/12/2018 16:12 (depuis mobile)

Les réunionnais sont tous des descendants d immigrés

21.Posté par JORI le 19/12/2018 16:11 (depuis mobile)

Qu'en pensent les gilets jaunes ?.

20.Posté par JORI le 19/12/2018 16:10 (depuis mobile)

12. Zendet. Pas de problème alors pour que vous les preniez à votre charge chez vous ?.

19.Posté par titi974 le 19/12/2018 16:05

Post 12 en secourant en nourrissant en logeant en payant des avocats les contribuables de se pays se montrent contrairement à ce que vous affirmez solidaires et cela est normal et humain maintenant il faut arrêtez d 'être toujours naïf vous croyez que quand dans nos rues nombres de sdf n 'ont pas un misérable toit sur la tête pour se loger et font la manche pour essayer de manger on est en mesure d ' accueillir toute la misère du monde eh bien non que l 'on accorde un visa à des gens dont leurs vies sont en dangers venant d 'un pays en guerre cela est compréhensible mais en ce qui concerne le Sri Lanka il ne semble pas que ce pays soit en guerre même si comme en France actuellement il semble en crise politique mais cela n ' en fait pas un des pays les plus dangereux du monde....

18.Posté par francais le 19/12/2018 15:46

@ zandet
t'as qu'a les inviter chez toi pour Noël si tu veut être solidaire

17.Posté par Modeste le 19/12/2018 15:43

pour répondre à 2.Posté par PORTOISE le 19/12/2018 13:20, bien beau de parler de vos impôts qui servent à payer....est ce que vous en payez au moins????? je vous cite "Gilets jaunes i combattent pour avoir un peu plus de moyens pour survivre"....là c'est carrément du foutage de gueule, quand on sait qu'ici on bénéficie d'aides de toutes sortes et que ce n'est jamais assez pour les fainéants qui ne veulent rien faire de leur vie....! vous faites honte à la Réunion en tenant ce genre d'arguments!
quand à squaw revoyez votre copie quand vous écrivez "Des milliers de réunionnais ne peuvent se payer un avocat et ils n'en trouvent aucun qui leur offrirait des services gratuits", là aussi c'est du foutage de gueule car pour ceux qui ont des revenus modestes ils peuvent bénéficier de l'aide judiciaire GRATUITE et beaucoup ne s'en privent pas.....!
maintenant je suis écœuré par vos arguments à la noix et votre triste mentalité! vous n'êtes que les enfants gâtés de la république, et c'est jamais assez pour vous!

16.Posté par TICOQ le 19/12/2018 15:28

Ben voyons, on est tous citoyens du monde, non ? J'espère que le juge a en mémoire que les années de terrorisme qui on secoué leur pays d'origine sont bel et bien passées. Quel motifs ont-ils invoqué pour demander l'asile svp ?

15.Posté par Grolou le 19/12/2018 15:17

QUE FAIT L'ARMEE? POURQUOI CE BATEAU EST ARRIVE ICI? DONC LA ZONE N'EST PAS BIEN SURVEILLEE? LES TERRORISTES PEUVENT RENTRER DANS L'ILE INCONNITO? BRAVO POUR LA SECURITE. ON EMBETE LES GENS SUR LES ROUTES ET ON N'EST MEME PAS CAPABLE DE SECURISER LA ZONE. CES PERSONNES N'ONT PAS DE MOTIF VALABE POUR RESTER ICI. LES AUTORITES ONT UNE FAILLE? ON ARRIVE MEME PAS A AIDER LES CREOLES ET ON EMPLOI DES GARNDES MESURES POUR LES DEFENDRE. POURQUOI LA REUNION? A CAUSE DES AIDES? RENVOYER MOI TOUS CES CALCULATEURS. C DROLE ON EMBETE UN MAURICIEN OU UN COMORIEN MARIE ICI MAIS ON LAISSE DES ETRANGERS RENTRER CHEZ NOUS. QUELLE SECURITE? ET SI C'ETAIT DES TERRORISTES ET BIEN NOT CANARD LETE NOIR

14.Posté par pirouet le 19/12/2018 15:16

La solution heberger les migrants chez les avocats qui les '' défendent ''. Comme cela ça va bien les décourager à poursuivre.

13.Posté par Ôté le 19/12/2018 15:06 (depuis mobile)

Ceux qui pensent qu''ils sont malheureux et qu''il faut les laisser entrer seriez vous d''accord pour ouvrir les portes de vos maisons et leur offrir le couvert ? Au moins vous pourrez par la suite avoir une idée plus précise de ce que vous demandez.

12.Posté par Zandèt le 19/12/2018 14:54

Le Réunionnais oublie qui'il est descendant de migrants venus des 4 coins du globe. Et pourtant son passé n'est pas si lointain....
Un peu de solidarité dans ce monde de violence ne ferait pas de mal!

11.Posté par spartacus974 le 19/12/2018 14:35

Difficile de croire qu'ils ont réellement passé 21 jours sur une coquille de noix au milieu d'un océan hostile avec femmes et enfants...Ils seraient venus de Maurice en voulant nous faire croire à un long voyage?
Leur refus de dénoncer leur passeur pourrait s'expliquer par leur volonté de cacher leur point de départ.
Depuis les exploits en"mondiovision" de notre spectaculaire homme araignée,toutes les informations méritent d’être analysées .Les sommes demandées par les passeurs semblent bien ridicules en comparaison avec l'Afrique sub saharienne.

10.Posté par titi974 le 19/12/2018 14:30

Les réfugiés disent n’avoir pas reçu de vêtements mais un kit d'hygiène depuis leur arrivée.... ça laisse pantois pas un mot pour remercier d' avoir été secourus , logés , nourris et à défaut de garde robe au moins la possibilité de se laver et d 'avoir un minimum d 'hygiène .
Il faut envoyer un signal fort en n ' acceptant pas que la Réunion soit la visée de tous les boat people venus du Sri Lanka ou d 'ailleurs puisque ces gens couvrent les organisateurs de ces voyages il faut les renvoyer illico presto dans leur pays d 'origine sinon cela va vite être une habitude récurrente et ne soyons ni dupe ni naïf ils savent parfaitement que sur un territoire Français ils pourraient bénéficier d' aides qu 'ils n auraient jamais ailleurs comme à Maurice par exemple , ils ne viennent pas s 'échouer ici par hasard.

9.Posté par Ikki le 19/12/2018 14:06 (depuis mobile)

Selon le GIEC, dans 30 ans 1 milliard d'émigrés climatiques ! Nous aussi français serons concernés. On juge ces gens aujourd'hui comme nous serons jugés demain. Réfléchissez bien.

8.Posté par Hugues Neau le 19/12/2018 13:54

et nous ? on ne nous demande pas notre avis???!!!


7.Posté par squaw le 19/12/2018 13:52

Attend, ils ont préparé leur voyage, l'ont payé, ce ne sont pas des naufragés et ils n'ont même pas de vêtements de rechange avec eux (peut-être des téléphones tout de même???).... il faut qu'on leur donne tout.... faut arrêter de prendre les gens pour des couillons à un moment!!! Des avocats “bénévoles“ (en mal de notoriété ??). Des milliers de réunionnais ne peuvent se payer un avocat et ils n'en trouvent aucun qui leur offrirait des services gratuits ( si les affaires ne sont pas médiatisées, c'est pas valable???)

6.Posté par CT91 le 19/12/2018 13:36

Voulez vous avoir les allocations, toutes sortes d'allocations ?
"OUI ! "
Voulez vous avoir la médecine gratuite ?
"OUI ! "
Voulez vous avoir les bus gratuits ?
"OUI ! "
Voulez vous avoir les logements gratuits ?
"OUI ! "
Voulez vous avoir toutes sortes de droits et très peu de devoirs ?
"OUI ! "

Alors bienvenu à la Réunion, le pays de COCAGNE !

5.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 19/12/2018 13:31

Le premier migrant interrogé dit ne pas avoir eu connaissance de son droit à un avocat avant ce matin, ni connaissance de sa possibilité de demander l'asile.
..........................................
Les auditions devraient être filmées. Ainsi, plus de contestations.

4.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 19/12/2018 13:30

Elle affirme sans surprise vouloir rester à La Réunion mais ne sait pas comment on fait la demande. Elle répondait à la question de l’un des avocats : "vous a-t-on expliqué que vous pouviez demander à rester ici par le droit d'asile ?". Néanmoins, aucun des migrants ne veut livrer le nom de la personne à qui ils ont payé leur voyage.
................................................................
Ils veulent le beurre mais sans aider le fermier à faire son job.

Un peu de reconnaissance quand même sauf à démontrer qu'en donnant l'info, il y ait un risque pour votre famille restée au pays.

3.Posté par Vépi le 19/12/2018 13:22 (depuis mobile)

Eh bien ils ont énormément d'exigences. Ils ont l'air de penser que l'État français le doit tout et doit s'y plier. Alors nous nous exigeons qu'ils soient renvoyés chez eux

2.Posté par PORTOISE le 19/12/2018 13:20

et en plus zot i veut vêtements. C'est pas un foutage de gueule. Là zot i plaint à zot parce que la donne à zot qu'un kit d'hygiène. I dit pas que zot la bien mangé et dormi. Tout ça c'est l'Etat qui paye et avec nout zimpots. Oussa nous sava. Gilets jaunes i combattent pour avoir un peu plus de moyens pour survivre et zot i arrive et i veut tout avoir

1.Posté par PORTOISE le 19/12/2018 13:17

Qui i sava héberge ce bande de moune. c'est le bande avocats ? Déjà nos pauvres SDF dans la rue. Cyclone i arrive. Déjà trouve un hébergement pour tous les SDF du département, après occupe à zot des sri lankais.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Novembre 2019 - 13:56 La Montagne: Le jeune retrouvé mort