MENU ZINFOS
Faits-divers

Vols et violences à Saint-Benoit : "Même l'hôpital psychiatrique n'en veut pas. Que faire ?"


Des faits aussi tristes que graves étaient jugés ce mercredi dans le cadre de la comparution immédiate. Un homme de 57 ans devait répondre de faits de vol et de violences sur la commune de Saint-Benoit. Sans domicile fixe, il apparait que le prévenu est atteint de graves pathologies psychiatriques.

Par - Publié le Mercredi 15 Juin 2022 à 18:23

L'audience avait déjà été renvoyée en raison d'une demande d'expertise psychiatrique. En effet, la première expertise avait jugé le prévenu en pleine possession de ses moyens alors que le tribunal a pu juger qu'il en était tout autre lors de sa première comparution. Un homme au ton agressif et aux propos peu cohérents avait conduit les magistrats sur demande de la défense à procéder à une expertise complémentaire. Ce mercredi, l'expertise complémentaire était rendue et la conclusion n'a choqué personne : une abolition du discernement au moment des faits a été retenue en raison de graves pathologies psychiatriques.

Il avait été présenté pour des faits de vol dans l'église de Saint-Benoit et pour avoir menacé le vigile d'une boutique de téléphonie avec un couteau.

Le parquet souligne que l'ARS avait refusé de statuer sur une hospitalisation sous contrainte, estimant que ce n'était pas son rôle mais celui du tribunal.

La procureure demande tout de même qu'il soit reconnu responsable des faits eu égard aux parties civiles et que soit déclaré son irresponsabilité. "Même l'hôpital psychiatrique n'en veut pas. Que faire ?", lance la magistrate désabusée en requérant son placement en hôpital psychiatrique. Elle est suivie dans sa demande par la défense du prévenu. 

Bien connu de la justice, l'homme a déjà effectué pas moins de sept séjours en hospitalisation sous contrainte. Sans surprise, le président reconnait l'irresponsabilité pénale du prévenu et ordonne son hospitalisation en psychiatrie. Il est également reconnu comme ayant commis les faits. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Royal Bourbon le 16/06/2022 06:54

Transférez à l'hôpital Sainte-Anne à Paris pour les cas psychiatriques extrêmes !

2.Posté par MôvéLang le 16/06/2022 07:35

Pour ce genre de déchet, il faut restaurer les travaux forcés, il n'y a que cette méthode pour leur faire retrouver toute leur lucidité.

3.Posté par Olive le 16/06/2022 17:39

L'hôpital psychiatrique ne veut pas... faire son travail.... ???
Car, en général, en psychiatrie, pour faire court, on a des tarés qui posent problème.
C'est comme si les gendarmes ne voulaient pas arrêter telle personne parce qu'elle est méchante...
Après, s'il est vraiment chiant, un petit médicament et voilà

4.Posté par jojo le 17/06/2022 20:34

nous lé mal barré ! Seigneur ayez pitié de nous .... et de nos autorités (en prime!)....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes