MENU ZINFOS
Faits-divers

Vols en famille, culture de zamal en famille et violences conjugales à la barre du tribunal de Champ- Fleuri


L'audience de comparution immédiate de ce vendredi après-midi avait à traiter des faits de vols en famille, de culture de zamal en famille et une fois encore, de violences conjugales. Cependant, la première affaire a été renvoyée à la demande de la défense.

Par - Publié le Samedi 29 Octobre 2022 à 12:24

Majeurs et mineurs volent à la FNAC du Port

Cette affaire fait grand bruit depuis quelques jours puisqu'elle concerne la famille Morby. Cette fois ce sont quatre femmes et un jeune homme qui sont à la barre pour répondre de faits de vols en date du 27 novembre 2021 et du 6 mars 2022 à la FNAC du Port. Deux d'entre eux étaient placés en détention provisoire depuis jeudi soir, les trois autres comparaissaient sous contrôle judiciaire. Il leur est reproché d'avoir dérobé en tout pas loin de 17.000€ de matériel. Certaines de ces femmes avaient la circonstance aggravante d'avoir utilisé des mineurs pour les aider à subtiliser les articles en rayon. 

Compte tenu des délais et de la teneur du dossier, certains avocats ont demandé un renvoi de l'audience. Celle-ci a été fixée au 7 décembre. Dans l'attente de cette audience, les trois comparses qui étaient sous contrôle judiciaire le restent. Une prévenue sans casier a été libérée et placée sous contrôle judiciaire. La dernière prévenue, 12 mentions à son casier, est maintenue en détention provisoire. Les faits ont été reconnus par les cinq prévenus. 


"Quand on prend des stupéfiants, on pense que des martiens vont arriver"

C'est de notoriété publique, le trafic de stupéfiants et par là même sa culture engendrent des revenus mais aussi les convoitises. Suite à une dénonciation, un père et son fils l'ont appris à leurs dépens lorsque les gendarmes de la compagnie de Saint-Benoit ont débarqué le 25 octobre dans la ravine où ils cultivaient du zamal. Les militaires y ont découvert 142 pieds de cannabis. Pour protéger tout ça, le père avait fait l'acquisition illégale d'un fusil dont il doit répondre également devant le tribunal. 

Avec l'aide de l'équipe cynophile, les militaires sont remontés jusqu'à la case du père et ont trouvé 36 plants de plus. Les deux parents ont reconnu les faits et attribué une partie de ces cultures à leur usage personnel. "On fait ça parce qu'on a plus la réalité en face quand on consomme. Avec la vie chère, j'ai des problèmes financiers depuis qu'on m'a coupé les Assédic" explique le père à la barre. Pour le fusil, il a aussi une explication qui se tient : "c'est pour me défendre. Quand on prend des stupéfiants, on pense que des martiens vont arriver. Il faut défendre le camp car pour deux pieds de zamal, les gens sont capables de beaucoup de choses". 

"Le trafic de stupéfiants est un véritable problème de santé publique trop souvent banalisé qui touche les plus jeunes. C'est un poison. Pour ma part, ils sont co-auteurs et reconnaissent les faits" tacle le parquet qui requiert 12 mois de prison pour le fils qui a 12 mentions à son casier et 16 mois plus la révocation totale d'un sursis de 8 mois pour le père qui a 3 mentions à son casier. Il requiert également leur maintien en détention. Les défenses se veulent plus mesurées : "tel père, tel fils. Un le fait pour sa consommation et l'autre pour arrondir ses fins de mois. Pour les scientifiques, c'est thérapeutique, pour le parquet c'est du poison". Les robes noires plaident pour des peines avec du sursis probatoire dans leur totalité. 

Le président condamne les deux prévenus. Il suit les réquisitions du parquet. 


"Elle crie beaucoup. Je suis obligé de mettre la main sur sa bouche pour qu'elle arrête"

Une femme a vécu l'enfer le 24 octobre dernier au Port. Elle a subi les foudres de son conjoint. Fortement alcoolisé alors qu'elle lui demande de quitter son appartement, il l'a roue de coups avec ses poings et ses pieds. La victime s'est vue décerner une ITT de 10 jours et s'est retrouvée avec quatre dents déchaussées. C'est dire la violence des coups portés. "Je suis désolé pour elle, mais moi j'ai donné que des claques" se défend le prévenu qui ne reconnaît les faits qu'à minima. Selon lui, tout part du simple fait qu'elle crie tout le temps : "Elle a un fort tempérament, elle crie beaucoup. Je suis obligé de mettre la main sur sa bouche pour qu'elle arrête. Elle crie toute seule tout le temps". 

"Il y a un contexte de violences habituelles croissantes verbales, psychologiques et physiques. Le 24 octobre, il lui porte des violents coups de poing et de pied à la tête. Selon lui, c'est juste un ralé-poussé mais il n'est pas crédible. Il a déjà eu un rappel à la loi il y a un mois pour des violences. Je vous demande une peine de 18 mois de prison avec maintien en détention", avise le procureur lors de ses réquisitions.

"Il essaye de s'expliquer mais ne comprend pas ce qui lui est reproché. Il est totalement apeuré après sa première nuit en prison. Il sait qu'il est alcoolique, il a besoin d'aide", plaide la défense.

Après délibération, le prévenu passera les 18 prochains mois derrière les barreaux. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le Jacobin le 29/10/2022 12:56

"famille Morby"

A ce stade c'est une Sarl familiale.

2.Posté par samoussacrabe le 31/10/2022 12:39

bonjour si zote i veut fume feuille kassia me na la kaz peut etre i mete leffet melanger ek chient dent

3.Posté par Portois le 01/11/2022 08:44

Li comprend pas ce qui lui est reproché LOL ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes