Société

Volcan: Quelques séismes et une reprise du gonflement de l’édifice

Mercredi 24 Mai 2017 - 15:13

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le volcan n’a peut-être pas dit son dernier mot pour ce mois de mai. Au cours des dernières 36 heures, trois séismes volcano-tectoniques superficiels (< à 2 km de profondeur) ont été enregistrés sous la zone sommitale.

Des déformations sur les stations GPS permanentes de l’Observatoire volcanologique du Piton de La Fournaise semblent montrer une reprise de l’inflation ou gonflement de l’édifice. "Cette tendance sera à confirmer dans les prochains jours", indique l’Observatoire. 

Les concentrations en CO2 dans le sol au niveau de la station distante de la Plaines des Cafres sont stables à un niveau élevé.

Carte de localisation des nouvelles zones de fumerolles apparues suite à l’événement du 17 Mai (injection de magma vers le flanc Nord accompagnée de l’ouverture de fractures « sèches » et d’un dégazage). Sont également représentés (1) les déplacements du sol associés à l’injection de magma du 17 Mai 2017. Les vecteurs représentent les déplacements horizontaux (max=0.35 m) et les ronds colorés les déplacements verticaux (échelle donnée par la barre de couleur, max=0.35 m) ; et (2) la localisation de la sismicité enregistrée entre le 17 et le 23 Mai (ronds noirs). (© OVPF / IPGP)
Carte de localisation des nouvelles zones de fumerolles apparues suite à l’événement du 17 Mai (injection de magma vers le flanc Nord accompagnée de l’ouverture de fractures « sèches » et d’un dégazage). Sont également représentés (1) les déplacements du sol associés à l’injection de magma du 17 Mai 2017. Les vecteurs représentent les déplacements horizontaux (max=0.35 m) et les ronds colorés les déplacements verticaux (échelle donnée par la barre de couleur, max=0.35 m) ; et (2) la localisation de la sismicité enregistrée entre le 17 et le 23 Mai (ronds noirs). (© OVPF / IPGP)
Synthèse de l'éruption du 17 mai

Sur le terrain ces derniers jours, les scientifiques de l’OVPF ont pu réaliser différentes mesures et observer deux nouvelles zones de fumerolles. L’une sur la coulée de septembre 2016 (photo 1) et l’autre sur une coulée plus ancienne (à gauche sur la photo 2). 
"Ces zones se situent sur le trajet pris par le magma en profondeur (vers le flanc Nord) confirmant l’arrivée du magma proche de la surface et son dégazage en surface via des fractures dites « sèches", et à l’origine du trémor enregistré le 17 Mai dernier ", explique l’Observatoire. "Ces zones de fumerolles, ainsi que les cartes de déformation et de sismicité montrent que le magma s’est propagé assez loin, jusqu’en bordure de l’Enclos".
Zinfos974
Lu 8469 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >