MENU ZINFOS
Société

Volcan : Le réservoir superficiel se remplit de magma


Depuis à la dernière éruption du 2 avril dernier, il avait donné des signes de réveil. "La réalimentation en magma du réservoir superficiel du volcan se poursuit", indique dans son bulletin mensuel l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise.

Par Christelle Boyer - Publié le Mercredi 1 Juillet 2020 à 17:04 | Lu 5725 fois

Au mois de juin 2020, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :
- 77 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;
- 5 séismes profonds (2,5 à 5 km de profondeur) ;
- 275 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué et de la Rivière de l’Est). 

La sismicité sous le Piton de la Fournaise au cours de la première quinzaine de juin 2020 est restée faible avec en moyenne moins d’un séisme volcano-tectonique superficiel par jour localisé sous la zone sommitale. Cependant à partir du 16 juin, une augmentation de l’activité sismique a été enregistrée avec une moyenne de 5 séismes volcano- tectoniques superficiels par jour et un maximum de 11 événements le 24 juin localisés sous la zone sommitale.  

En juin 2020, les réseaux de mesure de déformation de l’OVPF ont enregistré une reprise de l’inflation (gonflement) de l’édifice aux alentours du 16 juin. Ainsi entre le 16 et le 30 juin une élongation d’environ 2,5 cm max. de la zone sommitale et une élongation d’environ 3,3 cm max de la base du cône terminal ont été enregistrées. Les modélisations numériques de ces déformations montrent l’activation d’une source de pression aux alentours de 1,5 km de profondeur sous le cratère Dolomieu, correspondant à la pressurisation du réservoir magmatique superficiel. 

En champ lointain (secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) : la période qui a suivi l'éruption du 25-27 octobre 2019 a été marquée par une nouvelle augmentation du flux de CO2 dans le sol , avec un premier pic juste avant l’éruption du 10-16 février 2020.
Avant l’éruption du 2-6 avril 2020, le flux de CO2 dans le sol a augmenté de manière significative, et a atteint les valeurs les plus élevées depuis que le réseau est opérationnel les deux semaines suivant l'éruption. 

Depuis le 21 avril, le réseau enregistre une diminution continue des émissions de CO2 dans le sol sur les flancs du volcan. Malgré cette diminution, les flux de CO2 restent sur des valeurs élevées à la fois en champ lointain et en champ proche (Gîte du volcan). 

La reprise de la sismicité et de l’inflation depuis le 16 juin, ainsi que les flux élevés de CO2 dans le sol (malgré une tendance à la diminution) furent le témoin d’une reprise de la pressurisation du réservoir magmatique superficiel et de sa réalimentation par des magmas profonds depuis la mi-juin.




1.Posté par DOGOUNET le 01/07/2020 20:17

Oté préfet, appliquez le principe de précaution et faites évacuer l'île ! Moin la per midiaou

2.Posté par bien etrange observatoire le 01/07/2020 21:02

Bulletin quotidien du 01 juillet daté du 27 juin. Hum.
Disparition de l'observatoire des écrans (webcam, site) ces jours précédents. Inexpliqué.
On peut se demander si ce volcan devient une propriété privée avec la vilaine manière à la Réunion de limiter la diffusion de l'information au public et de l'exclure.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes