Société

Volcan : La chambre magmatique en cours de réalimentation

Jeudi 12 Avril 2018 - 00:31

Pour Aline Peltier, "Il faut s'attendre en 2018 à d'autres éruptions"
Pour Aline Peltier, "Il faut s'attendre en 2018 à d'autres éruptions"
La première éruption de l’année du Piton de la Fournaise a été pour le moins furtive, 17 heures et 20 minutes, mais le volcan n’a peut-être pas dit son dernier mot. 

Si depuis la fin de l’éruption, l’activité sismique est en baisse voire absente et les éboulements du côté du Nez Coupé de Sainte-Rose ont cessé, une pressurisation se fait toujours sentir non pas vers le flanc nord mais au niveau du cratère Dolomieu. "Une réalimentation est en cours avec des niveaux de CO2 importants", a expliqué ce mercredi Aline Peltier, directrice de l’Observatoire volcanologique. 

Une nouvelle éruption est donc possible dans les prochaines semaines ou mois à venir. 

La prochaine plutôt sur le flanc sud

Le 3 avril dernier, le volcan entrait en éruption. Une éruption attendue depuis 7 mois, peu de temps donc après celle du 14 juillet. Tout s’accélère à 5h40 avec le début de la crise sismique qui dure 4h50. "Une durée importante qui indique que le magma s’oriente loin du cône central et effectivement, la première fissure de 330m de long apparait à 4 km du Dolomieu". La deuxième en pied de rempart. Le magma s’est propagé du cône central aux fissures. Durant cette éruption, moins de 500 m3 de lave sont sortis de terre, avec une particularité: "cette propagation de la fissure vers le rempart, qui a joué son rôle de barrière". Ce qui a causé ces éboulements et la fermeture du sentier.

Une reprise de l’activité hors enclos n’était également pas écartée et la phase d'alerte 1 "éruption probable ou imminente" du dispositif spécifique "ORSEC* volcan enclenchée. 

L’activité s’étant recentrée au niveau du cône sommital depuis quelques jours, vendredi prochain, services de la préfecture et scientifiques de l’OVPF réaliseront une observation sur le terrain. 

La prochaine éruption pourrait bien se dérouler sur le flanc sud. "Plus le temps est long entre deux éruptions, plus il y a de chance d’alternance".

PB
Lu 6013 fois



1.Posté par ti kreol le 12/04/2018 04:12

MDR
Cela bosse dure. Elle a fait un petit powerpoint mdr.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter