MENU ZINFOS
Faits-divers

Vol en famille : Les femmes du clan Morby condamnées pour 17.000 euros de vol


Quatre femmes et un jeune majeur comparaissaient dans le cadre de la comparution ce mercredi pour des faits de vols. Une affaire d'autant plus suivie qu'elle concerne le clan Morby. Les prévenus étaient poursuivis pour des faits de vols par majeur à l'aide de mineurs. Des peines sévères ont été prononcées contre les compagnes des malfrats actuellement à l'ombre.

Par RL- MB - Publié le Mercredi 7 Décembre 2022 à 17:46

Vol en famille : Les femmes du clan Morby condamnées pour 17.000 euros de vol
L'affaire devait être jugée le 28 octobre dernier devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis mais les avocats de la défense avaient préféré demander un délai afin de préparer au mieux ce dossier. Ces faits avaient fait grand bruit suite aux interpellations des femmes du clan Morby, pour des vols en date du 27 novembre 2021 et du 6 mars 2022 à la FNAC du Port.
 
Les cinq personnes avaient plus ou moins reconnu les faits lors de leur garde à vue. Il leur est reproché d'avoir dérobé en tout pas loin de 17.000€ de matériel. Certaines avaient la circonstance aggravante d'avoir utilisé des mineurs pour les aider à subtiliser les articles en rayon. Quatre d'entre elles se sont présentées libres à l'audience alors qu'une prévenue comparaissait détenue en raison des 12 mentions à son casier judiciaire et de l'état de récidive.

"Je n'avais pas d'argent et les enfants réclamaient des jeux"
 
Concernant les faits de vol du 27 novembre 2021, les quatre femmes reconnaissent avoir été sur les lieux mais aucune ne reconnaît le vol. Tout le monde était là mais personne n’a rien fait. Pour autant, la Fnac fait état d’un préjudice à hauteur de 1.500€. Là encore, la présence des enfants au moment des faits est largement évoquée dans la procédure.
 
Pour les faits du 6 mars 2022, le montant du préjudice s’élève à 15.123€. Le vol est commis à l’aide des enfants en bas âge de Marie M., née en 1984. Elle est à la barre avec son fils de 21 ans et sa petite amie de 19 ans, qui reconnaissent tous les deux les faits.
 
La mère de famille avait loué un sac dont l’intérieur était recouvert d'aluminium et avait mandaté son fils de 10 ans pour le faire sortir alors que ses autres enfants le remplissaient de matériel multimédia. La sécurité comprend le subterfuge et contrôle l’enfant de 10 ans et son grand frère également présent à la Fnac ce jour-là.
 
Devant les magistrats, la mère de famille reconnaît être l’instigatrice et dédouane ses enfants : "Je n’avais pas d’argent et les enfants le réclamaient des jeux. Mon cœur est tombé, je voulais leur faire plaisir. J’ai loué le sac à dos et tout est allé très vite, je n’ai pas réfléchi. Tout est de ma faute, ce n’est pas la faute de mes enfants"

"On envoie le mineur au casse-pipe car il ne risque pas grand-chose"
 
"Si j’ai bien compris, personne n’a rien fait sauf Marie M. qui porte tout sur ses épaules avec ses deux enfants mineurs. Pratique vu son casier car elle sait qu’elle n’échappera pas à une condamnation aujourd’hui. Ils ne font preuve d’aucun courage en se déchargeant sur deux enfants de 9 et 14 ans. Tout le monde est là, personne ne fait rien, personne ne vole rien et personne n’achète rien. Vous ne tomberez pas dans ce piège bien évidemment", précise l'avocate de la partie civile en direction des magistrats du siège. La robe noire demande la réparation à hauteur des préjudices.
 
Dans ses réquisitions, la procureure estime que "les surveillances vidéos de mars 2022 et novembre 2021 sont parfaitement claires. Ce n’est par hasard s’ils sont dans ce magasin. Ils se croisent mais ne se parlent pas, et se mettent dans une zone non couverte par la vidéo au rayon papeterie, les affaires dans le sac du petit de 9 ans. Il se fait pendre la troisième fois mais au moins deux allers-retours ont déjà été faits à la voiture. On envoie le mineur au casse-pipe car on sait qu’il ne risque pas grand-chose. Les faits sont parfaitement établis, peu importe leurs déclarations. Leurs rôles sont bien déterminés à l’avance".
 
Le parquet demande donc pour Marie M., qui est en récidive pour des faits similaires, une peine de 18 mois de prison dont 6 mois de sursis probatoire. Les peines de 6 mois et 8 en sursis probatoire, pour, respectivement, Cindy E. et Coline E. Pour Kerianne M. une peine de 210 heures de TIG (travaux d'intérêt général) à exécuter en 18 mois, et 4 mois avec sursis simple pour Maurane M.
 
Finalement, le tribunal a décidé de reconnaître coupables les prévenues. Marie M. est condamnée à 12 mois sous surveillance électronique à domicile. Maurane P. écope de 4 mois en sursis simple, comme sa comparse Cindy E. Cinq mois de sursis simple ont été prononcés contre Kerianne M. contre 6 mois en sursis probatoire pour Coline E. Toutes ont également été condamnées à rembourser les sommes dues.




1.Posté par Choupette le 07/12/2022 18:01

Ça doit être sympa pour les gosses à l'école, avoir une étiquette "voleur" sur le front.

Tout ça pour des jeux.

Belle mentalité.

2.Posté par Pat le 07/12/2022 18:36

Elle ne rembourserons jamais rien recommenceront dès demain matin, c'est ainsi que fonctionne la justice.

3.Posté par Ben le 07/12/2022 18:40

Les enfants réclament des jeux (pas à manger hein) et comme je n'ai pas d'argent je vole.
Désolé, c'est génétique.

4.Posté par PERE VERT le 07/12/2022 19:19

PereVert
Il est évidemment qu'elles comptait revendre leur butin.

Et l'assistance social dans tout ça ? Ils vont laisser ces gosses grandir dans cet environnement ? Il est pas bien compliqué de devenir leur futur.
Honte à la mère.

5.Posté par Thierrymassicot le 08/12/2022 00:00

1.Posté par Choupette le 07/12/2022 18:01

C'est ici que je comprends pourquoi les lâches commentent cachés derrière un pseudo 🤣🤣🤣.. Si tu devais blablater sans être cachette, tu serais atteinte d'aphasie digitale, n'est il pas ??

6.Posté par The mask le 08/12/2022 05:20

Kan mi t pétit très petit ( 5,6ans) pi t réclame des jeux ..mais à star jouer... mes parents n'avait point moyen t dit aloin n'avait point moyen....un jour peut être....
Vol à la fnac...euh quel jouer nana la fnac .... zot crois voleur sa paye la justice looool... bana pou réfléchi komen recommence ailleurs

7.Posté par No limit le 08/12/2022 05:45

Et pendant ce temps là, benzema qui fait la publicité d'un des restos du clan sur le Port. Entre racailles, on se serre les coudes....

8.Posté par didier le 08/12/2022 08:23

Il faut les stériliser

9.Posté par Le Jacobin le 08/12/2022 09:01

Un apprentissage pour la suite la route est sans issus pour les enfants.

10.Posté par VINCE le 08/12/2022 12:54

vol pas a manger pou zot marmaille vol le jeu va remplis zot ventre

11.Posté par Pistache le 10/12/2022 00:45

Band Morby faut foute la zol mm ! Bougue comme fanm croit à zot tour permi dans le port !
Donc femme de bandit , assume sa , rente labas dans pou zot zenfant famille volér

12.Posté par LEVENEUR Gérard le 11/12/2022 15:13

Je vois que cette famille est toute concernée par des vols et toutes sortes de choses répréhensibles, qu'attend -ton pour les mettre toute au trou pour longtemps et qu'on entend plus parler de toute cette famille MORBY ou les envoyer aux îles KERGUELEN juste pour les rafraîchir un peu et leur imposer du travail obligatoire pour les mettre juste un peu au travail et apprendre ce que c'est réellement la vie et pas la vie qu'ils vivent actuellement juste par des vols et autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes