MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Voilà pourquoi la CFDT n’a pas signé les accords d’entreprise qui ont été signés par la CGTR à Cotrans Automobiles et Renault Réunion !


- Publié le Lundi 21 Juillet 2014 à 09:46 | Lu 359 fois

Voilà pourquoi la CFDT n’a pas signé les accords d’entreprise qui ont été signés par la CGTR à Cotrans Automobiles et Renault Réunion !
Dans ces entreprises, dorénavant le salaire mensuel minimum sera déterminé comme indiqué ci-dessous. 
 
Article 4 – Salaire minima mensuel (un extrait de l’accord)
La rémunération minimale mensuelle est fixée pour chaque niveau hiérarchique de la classification des emplois par les dispositions conventionnelles ou accord d’entreprise applicables au sein de COTRANS AUTOMOBILES.  Cette rémunération correspond à un temps plein ; elle sera proratisée pour toute durée inférieure à la durée légale ou conventionnelle en vigueur dans l’entreprise.
 
Le salaire minima comprend l’ensemble des éléments de rémunération versés mensuellement soumis à cotisation sociale, à savoir :
- Le salaire de base ;
- Les avantages en nature pour leur valeur déclarée ;
- Les primes, commissions ou gratification versées dans le mois, en application d’un accord d’entreprise ou d’un usage en vigueur dans l’entreprise ;
- Les avantages individuels acquis se substituant à un accessoire de salaire soumis à cotisation sociale, notamment la prime d’ancienneté.
 
Voici un exemple avant la signature de la CGTR :
Considérons qu’un salarié d’une entreprise est au niveau 9 avec un salaire de base de 1500€, ce même salarié à une ancienneté de 15 ans dans l’entreprise et perçoit donc une prime d’ancienneté de 15% de son salaire de base soit 225€. La prime d’ancienneté de ce salarié était distincte du salaire de base, donc n’était pas inclus dans celui-ci pour déterminer son minimum mensuel qui restait donc à 1500€, ce qui lui donnait un salaire brut mensuel de 1500€+225€=1725€.
 
Voici un exemple en application de l’article ci-dessus issu de l’accord signé par la CGTR :
Après la signature par la CGTR de l’accord, le salaire de base de ce salarié qui était de 1500€ sera additionné avec sa prime d’ancienneté de 225€ pour définir son salaire minimum mensuel soit 1725€ et comme vous pouvez le constater son salaire brut devient son salaire de base minimum !!!
 
La CFDT ne pouvait cautionner cette entourloupe mathématique qui marque à son sens un accord rétrograde. 
 
Savez-vous ce que représente le salaire minimum mensuel des salariés compatriotes en Métropole ? Pour le même niveau. Eh bien ! Il est de 1697€ soit 197€ de plus par mois au détriment des salariés compatriotes de la Réunion. Chercher où est l’erreur et à qui profite cette profitation !!!
 
Quelle aubaine pour les employeurs concessionnaires automobiles de la Réunion, cet accord est du pain bénit pour eux, car en le signant la CGTR les ont permis de spolier les salariés Réunionnais, car nos chers employeurs concessionnaires considèrent que ce salarié gagne plus que le minimum mensuel de la Métropole dans la mesure où il gagne en entreprise 1725€.
La CFDT ne pouvait accepter une telle ineptie, et il est fier de ne pas avoir apposé sa signature… 
 
Le Secrétaire Général du Syndicat Commerce et Services CFDT Réunion  



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes